Le voyage

et la vie en van

Voyage et

vie en van

On a découvert cette façon alternative de voyager en 2017. Après plusieurs années à s’imaginer « peut être que »,  on est passé du côté nomade de la force, avec des cookies.

Cependant, au risque de vous surprendre, tout a commencé à l’arrache dans le coffre de Jasmine, notre 4×4 Pathfinder. Elle nous a portés jusque dans le cœur des dunes du Sahara. Leon, notre Jumper L2H2 Dangel est venu ensuite. Nous l’avons choisi et aménagé nous-mêmes pour qu’il nous accompagne dans notre épopée de plusieurs mois en Amérique du Sud.

Depuis, il est revenu avec nous en France et il nous accompagnera dans la réalisation de nos futurs projets. Cela dit, un retour aux sources à la baroude nous fait grandement de l’œil. 

 

 

 

Blog vie en van et vanlife

Bref, le voyage en van ou en véhicule d’aventure fait bel et bien partie de notre vie, même s’il est loin de nous définir. Dans cette catégorie Vanlife, vous trouverez des récits de voyage en van, des articles sur l’aménagement de fourgon, des conseils et notre expérience de cette vie nomade également. On compte tout vous raconter : la vie en van est souvent agrémentée d’un marketing efficace. Pour faire court : elle est vendeuse de rêve. On aime la vanlife, mais elle est loin d’être parfaite ni de convenir à tout le monde. Et c’est pas grave.

Pourquoi voyager en van ?

Comme beaucoup de monde finalement, on est loin d’être originaux (et c’est pas notre but), on vous répondra que le voyage en van c’est la liberté. Le calme, et la liberté. C’est des économies aussi, ça compte de pouvoir prendre le large sur un coup de tête sans penser à ce qu’on devra sacrifier à notre retour. Le voyage en van, c’est synonyme d’une vie simple où on écoute à nouveau son rythme, celui qui nous fait vivre avec les cycles du soleil. C’est synonyme d’une vie où on bouge en fonction des envies, de ses besoins, avec sa maison. C’est également le confort et l’inconfort, et pour nous, c’est parfait.

Allons-nous vivre un jour en van ?

Oui et surtout NON. Quelle réponse claire. En réalité, ça ne nous dérange pas de vivre ou de voyager durant de longues périodes en fourgon. On va d’ailleurs s’y confronter de nouveau sous peu, pour faciliter la recherche de notre terrain, mais également, durant l’auto-construction de notre future petite maison. Car la clef, elle est là, on souhaite s’ancrer, faire naître des projets en lien avec la terre, la nature et avoir un lieu familier sur-mesure, où on pourra toujours revenir. Une vie ancrée avec des parenthèses nomades, ça nous parle plutôt bien en revanche.

Les derniers articles sur l’aménagement et la vie en van

Une section en phase d’être étoffée. Ici vous trouverez tout ce qui a trait à l’aménagement de notre van, nos équipements ainsi que nos expériences et récit sur ce mode de vie. En attendant, voici les 3 articles présentant Léon et relatant l’aménagement de ce Jumper 4×4 !

Présentation de notre van aménagé : Léon

Présentation de notre van aménagé : Léon

Nous revoilà ! Cela fait un moment qu’on avait envie de vous parler de quelqu’un qui compte énormément pour nous : notre fourgon aménagé Léon : un Jumper L2H2 Dangel (4x4). Après Jasmine, notre 4x4 aménagé qui nous permis notamment d'aller dans les Dolomites, place à...

lire plus
Pourquoi aménager un van ou fourgon soi-même ?

Pourquoi aménager un van ou fourgon soi-même ?

10 raisons d'aménager un van soi-même Avant de partir dans les méandres des questions nous ayant amené à l'aménagement de notre Jumper (ou Boxer ou Ducato c'est pareil), on vous donne 10 bonnes (ou mauvaises…) raisons d'aménager votre van ou votre fourgon vous-même :...

lire plus
L’aménagement détaillé de Léon, notre fourgon 4×4

L’aménagement détaillé de Léon, notre fourgon 4×4

En octobre 2018, après de longs mois de recherche et de longues heures de réflexion nous avons acheté Léon, notre fourgon 4x4 ! Il nous en a fallu du temps avant de trouver la perle rare qui devait nous permettre de réaliser le tour de l'Amérique du Sud une fois...

lire plus

Les petites choses à savoir avant d’entrer dans la vanlife

On est plutôt partisan du fait que chacun puisse se faire sa propre expérience, étant donné que  :

  • C’est comme ça qu’on apprend ;
  • On est loin d’être des références ;
  • Parce que c’est cool de faire ses propres traces.

Cela dit, des fois c’est pratique d’anticiper certaines situations, sachant que, de toute façon, vous aurez toujours des surprises ! C’est ça qu’on aime dans le voyage en van.

 

 

Aménager son van c'est une sacré fierté, mais c'est bien relou

Clairement, nous on est fiers comme des pompons mais ça n’a pas été une mince affaire. Il faut dire que dans notre cas, le karma est clairement passé du côté obscur de la force pour nous faire vivre une épopée digne des meilleurs films de Pierre Richard et de la saga very bad trip.

Bref, si vous prévoyez une durée d’aménagement, prenez conscience que ça sera toujours plus long que ce que vous aurez planifié. Toujours. Que des fois vous devrez tout recommencer à cause d’une erreur ou d’un oubli, que  vous serez même découragés à plusieurs reprises.

Cependant, gardez en tête l’essentiel :

  • Ça vaut le coup ;
  • Vous apprendrez beaucoup, vraiment beaucoup ;
  • Vous y arriverez ;
  • Vous serez fiers comme des pompons.

 

Le voyage en van c'est bien mais pas partout

Le voyage en van et son lifestyle sont vendus comme des Eldorado et des idéaux de vie. Sauf que, personne ne vit dans un épisode de Beverly Hills ou dans un compte Instagram.

Qu’on se méprenne pas, c’est ultra cool, mais il faut savoir qu’il y a plein de lieux où les vans sont refusés en France, notamment les littoraux et les villes touristiques. En période de vacances, à moins d’aller vous cacher en Creuse ou au fin fond de la Loire, vous serez rarement seuls. Il y a 15% de vanlifers en plus chaque année, le nombre de lieux accessibles tend lui à diminuer.

Alors oui, on est pas encore en pénurie hein, mais c’est bien de le savoir. Aussi, il y a beaucoup de lieux chouettes et pas très connus en France où vous serez tranquilles, sans aucun doute !

A l’étranger, plus le continent est grand, plus ça sera la belle vie, aka Amérique du sud ou du nord. En Europe, selon les pays c’est plus ou moins tendu : Croatie (le plus douloureux) et Slovénie, c’était bien mais on s’est pris des amendes. Italie c’est plus simple, mais attention à votre van dans le sud du pays. En Europe du nord, la vie en van semble être assez simple.

Et puis surtout, les barres de parking, ça n’existe qu’en France. Dans tous les cas, avant d’aller explorer un pays en véhicule aménagé, renseignez-vous sur sa législation.

C'est une vie pleine de contraintes

Vous allez finir par croire qu’on veut vous dissuader mais non ! Disons que contraintes, ça dépend pour qui. De notre côté, on vit très bien avec. Elles vont dépendre également de votre équipement. Celles qu’on a le plus souvent identifiées :

  • L’énergie (électricité et gaz) : la lumière, recharge des équipements, etc. Généralement avec des bonnes batteries et panneaux solaires, vous êtes tranquilles. Sinon, il faudra toujours un peu anticiper pour pas se retrouver en rade. Même remarque pour le gaz qui gère souvent la cuisson et le chauffage ;
  • L’eau : la ressource la plus importante de la vie en van, indispensable tout au long du quotidien. L’avantage de vivre en van, c’est qu’on apprend à être économe mais, on fait souvent l’impasse sur la douche pour économiser. La chance quand on est en France, c’est que l’eau est une denrée publique et que vous en trouverez partout. L’astuce : les fontaines de ville et les cimetières ;
  • Trouver le bon spot pour dormir : c’est pas franchement évident parce que les coins référencés dans les applications ne sont pas tous des morceaux de paradis, vous aurez des fois à les partager. Aussi, tout simplement, des fois, il y a des zones où il y a simplement rien ;
  • Le carburant : hé oui, parce que ça compte si vous faites beaucoup de kilomètres. Il faut toujours prévoir le budget et le ravitaillement ;
  • La douche et les toilettes : de notre côté, on a fait le choix de les avoir dans le camion, ça rend la vie en van beaucoup plus simple. Cependant, en cas d’absence de l’un de ces équipements, il faut prévoir de trouver des stations essences, des campings ou des rivières sur la route ;
  • Vider les WC et les eaux grises : en France il est interdit de verser les eaux usées en pleine nature (sinon le pays serait une décharge géante, déjà que certains laissent traîner leur PQ partout). Il existe un tas d’aires de services prévues pour les vidanges des eaux grises et noires et elles sont bien répertoriées. C’est donc une halte régulière à prévoir !

Il en existe probablement d’autres mais ce sont celles qui peuvent revenir le plus souvent. Puis bon, les contraintes des uns ne sont pas forcément celles des autres, à vous de prendre en compte ce qui est important pour vous ou pas !

 

Le choix du véhicule c'est super important

On enfonce une porte ouverte, on le sait bien. C’est le véhicule qui définira votre mode de vie en van et le confort associé : quand une famille avec enfants a besoin d’un camping-car ou d’un gros fourgon, d’autres préféreront un véhicule type VW Transporter plus passe-partout (notamment pour passer sous les barres de parking ou se garer en ville).

Il y a cependant une grande variété de choix entre ces deux « extrêmes ». Si par exemple vous aimez sortir des sentiers battus, pensez aux transmissions 4×4.

De notre côté, on a choisi le Jumper L2H2 4X4 pour son espace intérieur, dormir dans le sens de la largeur, rentrer sur une place de parking standard et survivre dans la boue ou le sable.

 

 

Certains accessoires et équipements vous sauveront la vie

Un article sur ce sujet viendra et sera bien plus complet. Cependant, si on ne devrait citer que 3 choses, elles seraient :

  • Le four à gaz Omnia  : il est pas donné mais infiniment pratique. De notre côté, on serait incapables de s’en passer tant cela nous permet de diversifier notre alimentation. Il est important de noter que le four a peu d’intérêt sans son moule en silicone vendu en option et qui coûte une blinde (quasiment 20 € !). Vous pouvez trouver des équivalents moins chers sous l’appellation « four palestinien » ;

 

  • La douche pression décathlon : 5 ans qu’on la traîne avec nous. Même si désormais nous avons une vraie douche, la version manuelle reste pratique pour se doucher ou faire la vaisselle à l’extérieur ou encore, se rincer les pieds avant de rentrer dans fourgon. Elle se plie et se range très facilement. Elle peut aisément se faire remplacer par un pulvérisateur mais c’est déjà plus compliqué à ranger ;

 

  • Des toilettes : rentrons dans le vif du sujet. Qu’elles soient d’appoint ou non, chimiques ou sèches, elles sont un indispensable pour nous. C’est encore plus vrai pour les filles qui connaissent pas mal de contraintes de ce côté là. C’est l’assurance de ne dépendre de personne quand on dort en ville, ou quand le lieu de bivouac n’a aucun arbre pour nous cacher des autres (du vécu), qu’il pleut, ou quand vous êtes malade (hélas, ça arrive aussi).

 

 

Douche or not douche ?

C’est propre à chacun ! On a connu les deux configurations et pour du voyage récurrent ou long terme, c’est un indispensable. Ok, ça prend de la place mais comparé à ses avantages, c’est pas grand chose. Dans notre cas, elle nous sert aussi de toilettes (les nôtres sont dans un tiroir qui coulisse dans la douche), d’étendoir à linge ou encore de stockage de bidons d’eau supplémentaires en cas de besoin.

Pour du voyage week-end ou pour les vacances, ça nous paraît pas être vraiment nécessaire, tout dépendra de votre rapport avec l’hygiène (de notre côté avec une toilette de chat, on peut tenir plusieurs jours sans, on se stresse mois avec l’hygiène quand on ne croise personne).

Vous allez kiffer

Et c’est tout, on espère que vous allez vraiment apprécier ce mode de vie !

Les derniers articles sur le voyage en van en France

Les voyages en van en France. Bien plus souvent des week-ends ou des escapades de 4/5 jours d’ailleurs. On vous avoue qu’un est un peu en retard sur nos récits de van en France mais on compte rattrapper ça rapidement ! 

La Loire, une belle destination nature en France

La Loire, une belle destination nature en France

On vous emmène dans le département de la Loire, une belle destination nature en France ! Mais, vous verrez qu'en réalité, elle ne se résume pas seulement à ce simple trait. Hum, la Loire. "La Loire ?" "La Loire genre les châteaux de la Loire ? " "Non l'autre...

lire plus
Balade et Canoé dans les Gorges du Verdon

Balade et Canoé dans les Gorges du Verdon

Faire une balade en canoé dans les Gorges du Verdon Les Gorges du Verdon sont extraordinaires, autant que pour la randonnée, les visites ou le canoé. Le Verdon prend sa source tout près du col d'Allos, dans le massif des Trois Evêchés...

lire plus
week end en van en Camargue

week end en van en Camargue

Une de nos passions dans la vie, c'est de se retrouver seuls ou presque, au milieu de rien. Puis d'admirer, de me ressourcer.  . Un week end en van en Camargue trop chouette Début septembre, des amis nous ont prêté leur van aménagé (Vanoo de son petit nom) lors...

lire plus

Les derniers articles sur le voyage en van en Europe ou ailleurs

Les voyages en van en Europe, à croire qu’on est plus doués pour la vanlife en dehors de notre propre pays. Cela dit, c’est très souvent plus facile ailleurs… On est encore loin d’avoir exploré toute l’Europe mais on peut déjà vous dire que nos pays de prédilection sont l’Espagne, l’Italie, le Maroc (ou encore l’Amérique du Sud, haha). On espère retourner également en Norvège du nord l’hiver avec le van.

Explorer le désert marocain de M’Hamid

Explorer le désert marocain de M’Hamid

Après le premier épisode de la traversé de Toulouse jusqu'au Maroc et le deuxième épisode qui nous a emmené jusqu'à la vallée du Drâa et jusqu'aux portes du désert, nous vous emmenons cette fois ci, avec nous, dans un road trip desert marocain de MHamid,, mais...

lire plus
Vallée du Drâa jusqu’aux portes du désert – Maroc

Vallée du Drâa jusqu’aux portes du désert – Maroc

Découvrir la Vallée du Drâa- Maroc. [Jours 5-6-7]. Pour rappel, lors de la première partie de ce roadtrip au Maroc, nous sommes partis en road trip depuis Toulouse ,en 4*4 jusqu'au Sud de l'Espagne pour rejoindre le Maroc en Ferry. Après une brève escale à Marrakech...

lire plus
Roadtrip de la France jusqu’au Maroc

Roadtrip de la France jusqu’au Maroc

. Carnet de voyage : jours 1 - 2 -3-4 .Roadtrip de la France jusqu'au Maroc Roadtrip jusqu'au Maroc Le Maroc raconté sous forme de carnet de voyage (+ les informations utiles en fins d'articles). Pour vous situer ce roadtrip en 4x4 jusqu'au Maroc, nous allons vous...

lire plus

Les 

commandements de la vie en van

On va être honnêtes, on en a pas 10, et il y a de fortes chances que ces conseils vous paraissent déjà bien logiques, mais dans le doute, on se le tente quand même !

Le lieu, tu le laisseras aussi propre que quand tu es arrivé

Le voyage en van est à la mode, parce que c’est un mode de vie super chouette. Néanmoins, si on souhaite conserver cet agréable mode de découverte, il va falloir prendre ses responsabilités :

  • On ne laisse rien traîner au sol : déchets, objets, etc. On ramasse tout et ça prend 5 minutes.
  • On enterre son caca et on met son PQ dans un sac poubelle. On ne laisse pas le papier traîner à la vue de tous (c’est dégueulasse, merci bien) et on ne l’enterre pas non plus (il est plein de résidus chimiques et met bien trop de temps pour se dégrader). On ne se soulage pas non plus à côté d’une rivière. Et on creuse, un peu. Et c’est tout, c’est méga facile en fait.
  • Si les lieux sont déjà sales, essayer de les améliorer : si la tâche ne paraît pas surhumaine (on le dit pour l’avoir vécu, des fois c’est perdu d’avance, hélas), la plupart du temps, elle prend 15 min. Il n’y a rien d’obligatoire surtout que ça peut être agaçant de nettoyer ce que font les autres. Cela dit, si ça peut rendre le lieu agréable au moins pour soi-même (et montrer l’exemple) c’est déjà ça de gagné !

 

À tes voisins tu ne te colleras pas/tu demanderas

Sauf s’ils sont vos potes ou qu’ils sont d’accord bien entendu ! C’est un poil provoc notre titre, on sait.

En général, si c’est demandé poliment, ça passe toujours. Au pire, ça permet de partager un apéro avant que chacun rejoigne son coin pépère de nuit.

Bon après, si c’est la nuit et que c’est votre seule option, personne ne vous en voudra, bien sûr !

 

Des produits non toxiques tu utiliseras

Ça aussi, ça vous paraît sans doute logique mais sait-on jamais. Le savon de Marseille c’est efficace presque pour tout : faire le ménage, la vaisselle, et même pour se laver tiens. Sinon il est très facile désormais de trouver des produits solides et plus respectueux de l’environnement pour se laver.

On le précise, parce que même si en théorie, on est censés vider les eaux grises dans les endroits dédiés, c’est pas toujours le cas en pratique. Ne serait-ce que pour les douches et la vaisselle en pleine nature et loin de tout.

Donc, autant le faire avec des produits le moins toxiques possibles (vos produits, même bio, auront de toute façon, toujours un impact sur l’environnement). C’est bien d’éviter aussi le savon dans les rivières, même bio et tout, c’est pas adapté pour la population qui vit dedans. On prends un sceau ou une casserole et on va faire notre lavage un peu plus loin.

On reste en contact ?

Des nouvelles, des décryptages écolos, des ressources, des idées évasion :  une fois par mois (mollo mollo)

Veuillez prendre connaissance de nos pratiques de confidentialité. En cliquant ci-dessous, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à ces termes.