La région des Dolomites fait partie de ces endroits, que vous avez beau avoir vus des milliers de fois en photo, et qui pourtant, imposent un regard neuf et émerveillé une fois que vous les découvrez à votre tour. Les Dolomites en Italie sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est un endroit encore intrigant et tellement inattendu. Cela fait 4 ou 5 ans que ces montagnes hantent nos esprits.  On rêvait de montagnes majestueuses, d’être juste transportés ailleurs. Ce road trip au cœur du sud Tyrol a dépassé nos espérances. La destination Italienne est dans la tendance, mais ça n’enlève absolument rien à la beauté des paysages montagneux de la région.

Table des matières de l'article - dépliez :

Découvrir dans les Dolomites en Italie

  Des randonnées dans les montagnes Italiennes et des paysages surréalistes

Découvrir les Dolomites en Italie : santa Maddalena, un des plus beaux paysages des Dolomites
Santa Maddalena, Italie

Visiter les Dolomites, où comment se prendre une claque

Ce qu’on peut vous dire, pour les avoir enfin découvertes , c’est qu’il ne pouvait pas en être autrement : les montagnes sont splendides, les paysages tous plus dingues les uns que les autres, bien loin de ce qu’on a l’habitude de voir. Les Dolomites italiennes, c’est un dépaysement total. Nous allons tenter de vous présenter notre itinéraire, nos incontournables et les plus beaux paysages des Dolomites.  Il y a également ces coins et des adresses beaucoup plus confidentielles, mais toutes aussi belles. Nous avons eu un véritable coup de cœur. Elles furent la première partie d’un road trip à travers de 3 pays, à bord de notre 4×4 aménagé.

Les Dolomites en Italie en bref : un peu de culture

Les Dolomites sont une chaîne montueuse des Alpes orientales et elles font partie des 54 sites italiens inscrits sur la liste de l’UNESCO : s’y trouvent le Trentin-Haut-Adige, Vénétie, et Frioul-Vénétie-Julienne et cinq provinces (Trente, Bolzano, Belluno, Pordenone et Udine).  Ils ont longtemps appartenu à l’Autriche et chaque village porte donc deux noms. D’ailleurs on remarque que la culture autrichienne est encore très marquée dans les Dolomites, que ce soit au niveau des coutumes, de la langue ou encore de l’architecture. La zone compte dix-huit sommets s’élevant jusqu’à 3.000 mètres d’altitude.

Le nom « Dolomites » leur a été attribué par le géologue français Dieudonné Dolomieu, qui avait identifié dans certaines roches, la présence de calcaire dolomitique, l’un des éléments qui caractérisent cette chaîne montueuse. La dolomie confère aux montagnes une couleur particulière: le blanc, même si à l’aube et surtout au coucher du soleil, cette roche prend des couleurs allant du rose au rouge intense. Ce phénomène est connu sous le nom « d’enrosadira » (“rougeoiement”).

Au coeur du Sud-Tyrol

La région, où nichent les Dolomites, borde la frontière entre l’Autriche, la Suisse et l’Italie. Le Sud-Tyrol (Haut-Adige) appartenait auparavant à l’Autriche-Hongrie et elle a été attribué à L’Italie à la suite d’une victoire lors de la 1e guerre mondiale. Le chef lieu est la charmante petite ville de Bolzano et ne soyez pas étonnés que la langue la plus répandue de la région soit le Bavarois ! (un dialecte allemand). Les Dolomites ont bien un air de petite Autriche !

Au programme : des photos, des bivouacs, des randonnées dans les montagnes italiennes et du grand air, vous venez ?

Dolomites Italie : Tre Cime di Lavaredo

Quand partir dans les Dolomites ?

La météo qui détermine qui détermine la saison touristique dans les Alpes italiennes

Les Dolomites en hiver

La première c’est l’hiver qui attire tous les passionnés de glisse et de sports d’hiver en Italie : ski, luge, raquettes, alpinisme, tout y passe !

Les Dolomites en été

Puis il y a l’été, à partir du mois de mai, jusqu’à fin septembre. C’est la saison des randonnées, de la via ferrata, voire même de l’escalade, les Dolomites étant un lieu parfait pour ça ! L’été dans les Dolomites, vous aurez tout de même de la pluie et des orages, et ce, régulièrement (prévoyez les vêtements nécessaires). Rassurez-vous, la pluie dure rarement toute la journée quand elle est prévue, et vous trouverez toujours un moment pour vous échapper dans les montagnes !


Autre suggestion. Dites-vous que visiter les Dolomites en Automne peut être également grandiose ! Des couleurs flamboyantes, des forêts de conifères en feu, une autre période à découvrir.

Retrouvez toutes les autres informations pratiques en bas de l’article


Que faire dans les Dolomites ?  Tous les paysages incontournables de cette région de l’Italie

Que voir dans les Dolomites italiennes ? Et que visiter ?

Montagnes Dolomites Italie

Sortir des sentiers battus c’est bien. Cependant souvent, quand les paysages sont populaires, voire incontournables, c’est pour une raison. Et ce voyage dans les Dolomites ne déroge pas à la règle, voir même, il le confirme des milliers de fois ! (on exagère à peine). Lacs aux couleurs incroyables, montagnes et pics acérés, des lumières surréalistes, des vallées aussi verdoyantes que dans les contes anciens. Souvent, on est à deux pas de se sentir comme dans un livre, essentiellement à l’aube quand les paysages respirent la liberté et la tranquillité. Vous ressentez cette impression d’être complètement omniscient sur le monde.

Nous n’avons pas visité les beaux villages et villes des Dolomites, parce que nous n’avions pas assez de temps. Cependant, ils méritent clairement le détour et si votre séjour est assez long, foncez ! Voici une sélection de quelques lieux incontournables et nous vous détaillerons les plus beaux sites juste ensuite :

Voyage en iran : guide pratique pratique et itinéraire complet 15 jours

Lago di Misurina – Lago di Carrera – Passo di Sella – Val Gardena – Tre cime di Lavaredo – Les Cinque Torri – Le Lago di Landro – La Seceda – Lago di Braies (Pragser Wildsee) – Le lago di Sorapis – Santa-Maddalena et San Giovanni in Ranui  – Belvédére Pocol – Col de Pordoi – Marmolada- Bolzano – Lagazuoi

.

Voir le Lago di Carezza/Karersee – La merveille des Dolomites

Nous sommes dans les Dolomites seulement depuis quelques heures à défiler sur les routes de montagnes, à incruster les paillettes de merveilles au fond de nos yeux, et on arrive bientôt dans le coin de notre première étape, sur la route historique des Dolomites qui démarre à Bolzano : le lago di Carezza. Pour notre première visite, on tape déjà fort.

Le lac Carezza (Karersee en allemand) est un petit lac alpin situé dans la partie supérieure du Val d’Ega à 1.534 m dans la municipalité de Nova Levante, à environ 25 km de Bolzano dans le Tyrol du Sud. Ce petit lac mérite clairement un détour. Ses eaux translucides turquoises, bordées de forêts de sapins, avec en avant-scène les massifs dentelés de Latemar et du Catinacionous. Le lac est connu pour ses couleurs merveilleuses et c’est pourquoi en langue latine il est également appelé ” Lec de Ergobando ” (ou ” arcoboàn “), c’est-à-dire “lac de l’arc-en-ciel”. Son nom du lac proviendrait des ” Caricaceae “, une famille de plantes à larges feuilles lobées.

On a l’impression d’évoluer au sein d’un tableau de maître.  Il est presque 19h, le soleil tisse la fin de journée avec ses derniers rayons, le dernier spectacle, le lac n’est que quiétude, il ne reste plus grand monde ici.

Découvrir les Dolomites en Italie : lago di Caezza, un des plus beaux lacs des Dolomites

.

Informations pratiques –  lago di Carezza – Dolomites

Le lac est petit, sans trop de recul sur les montagnes, encerclé par un sentier qui nous permet d’en faire vite le tour. Il y a un grand parking payant, côté montagnes (1 €/heure) à l’entrée. Prévoyez 15-20 min en prenant bien votre temps. Attention, ayez de la monnaie pour payer le parking.

Astuce : Il y a un petit parking gratuit, en épi, le long de la route (pris d’assaut excessivement vite en été). Si vous passez du côté montagne par le tunnel souterrain, vous retrouverez également un espace commercial : magasin de souvenirs, restauration; buvettes et des toilettes. Fermeture de l’espace à 19h, mais vous pouvez ressortir par un autre chemin.

Santa-Maddalena et San Giovanni in Ranui 

San Giovannani in Ranui

Non loin du Ranuihof médiéval, l’église de S. Giovanni in Ranui fut construite en 1744. L’église fait partie de la ferme fermée Ranui et se trouve dans les prés de Ranui, juste à côté de la ferme. Le petit bijou baroque donne une grâce particulière à tout le paysage, dominé en toile de fond par l’imposant groupe de montagnes de l’Odle. L’image de l’église de Ranui avec pour fond l’Oddle, est l’une des vues les plus célèbres des Dolomites.

À l’intérieur de l’église, il y a une magnifique fresque. Le plus bel ornement est l’ autel en bois marbré avec les deux peintures qui méritent une attention particulière. L’image principale montre Saint-Népomucène qui donne sa langue à Jésus en signe de confidentialité. Sur les murs latéraux, vous pourrez admirer un cycle de 9 peintures qui montrent des scènes de la vie de Saint-Nepomuceno et donnent à l’intérieur une atmosphère de fête. L’église est ouverte au public.

Santa-Maddalena – Dolomites

Santa Maddalena. Un petit village de montagne au coeur des Dolomites. Les routes pour l’atteindre chatouillent un peu l’embrayage du 4X4, mais elles valent clairement le détour. Cette petite ville est située dans la partie arrière de la vallée, à 1.339 m d’altitude, compte environ 370 habitants. L’église Santa Maddalena, située au pied de la Ruefen, se dresse en tant qu’un des symboles de la vallée : il existe une légende qui dit que c’est là que l’image miraculeuse de Santa Maddalena a été emportée par la rivière Fopal. Derrière elle, admirez la Furchetta et le Sass Rigais.

Autant vous dire que cette église, bordée par les majestueuses montagnes Odle en arrière-plan, est l’un des lieux les plus photogéniques des Dolomites. Si vous passez dans le coin, ne loupez pas non plus la petite église de San Giovanni in Ranui, également très mignonne ! (à quelques minutes).

Point GPS Santa Maddalena: 46°36’02.5″N 11°43’35.9″E

Santa Maddalena - Dolomites

Le lago di Braies (Pragser Wildsee), l’incontournable 

Il était une fois, dans le nord des Dolomites, un autre lac à la couleur bleue verte profonde incroyable : le lago di Braies. Les eaux sont un véritable miroir, nous faisant inlassablement jouer avec les reflets, et la légende dit, que si la montagne se reflète parfaitement dans les eaux claires, ce soir c’est à vous de faire la vaisselle. (Évidemment non, ce n’est pas vrai).

Nous y sommes allés le soir à partir de 20h et nous y sommes retournés le lendemain à 6h du matin (deux salles deux ambiances). Dans les deux cas, nous avions quasiment le lac pour nous seuls ;)

Retrouvez l’article le lago di Braies, le plus beau lac des Dolomites pour plus de photos et des informations encore plus détaillées.

Découvrir les Dolomites en Italie : Lago di Braie, le lac mythique des Dolomites

.

Randonner au coeur des Tre Cime Lavadero, l’emblème des Dolomites

Les trois Cimes de Lavaredo au coeur du parc naturel des Tre Cime culminent à 2 999 m d’altitude. Ces montagnes des Dolomites ont une forme très particulière, en aiguille, comme trois soeurs. Vous avez plusieurs possibilités pour y accéder : depuis le lac di Misourina (comptez 3h), soit en passant le péage après le lac (payant) pour accéder jusqu’au parking en haut (après 7km). Après comptez 1h-1h30 pour atteindre le refuge Locatelli et avoir une vue encore plus splendide sur les Tre Cime.

Découvrez l’article les Tre Cime Lavadero, randonnées dans le parc naturel, avec des informations encore plus complètes et d’autres photographies.

Découvrir les Dolomites en Italie : les Tre Cime di Lavaredo - Dolomites

Crédit photo grotte  : Freelensers

Les Cinque Torri, randonnée dans la Cortina d’Ampezzo

Ces 5 aiguilles sont encore une preuve hallucinante de la beauté des Dolomites. 5 petites soeurs sculptées à la forme improbable. Aujourd’hui le temps est couvert, milieu d’après-midi, on sait qu’on va encore se prendre un orage, mais quand ? Après tout, peu importe, tant pis, le gris profond du ciel donne une profondeur marquante à ces impressionnantes sculptures de pierre.

Le sentier qui nous emmène aux Cinque Torri (et qui nous en fait repartir), nous transporte dans un monde onirique : les chemins sont bordés de fleurs aux couleurs intenses et variées, le vert de l’herbe, des arbres enroulés dans la brume créent une ambiance douce et mystérieuse. Il est alors très difficile d’imaginer que ces aiguilles furent le théâtre de combats sanglants. L’ambivalence est présente. Cette zone était le théâtre de conflits entre les troupes italiennes et austro-hongroises pendant la Première Guerre mondiale; d’innombrables témoignages des combats et des abris de guerre construits par l’armée italienne sont présents et ont été récemment restructurés pour créer des itinéraires relatant leur histoire.

Il y a aussi de nombreux grimpeurs, car les Cinque Torri sont réputées pour l’escalade. Cela dit, évitez de trop vous approcher des parois des cinq aiguilles, les mecs en haut ont décroché un énorme morceau de rocher ce jour-là. Tran-quilles.

Découvrir les Dolomites en Italie : les Cinque Torri

Comment venir aux Cinque torri ?

Parking Cinque Torri : le parking est gratuit, on l’atteint via une petite route limitée à 30 km/h. De là, vous avez une piste qui mène au refuge 5 Torri (15 min à pied peu près). Dites-vous que ça monte un peu, mais c’est très court.

  • Vous pouvez aussi choisir l’option « tranquille » et prendre le télésiège au parking de Passo Falzarego) qui mène au refuge Scoiattoli (payant : 15€)
  • Si vous souhaitez éviter de payer les 15 euros de télésiège, prévoyez 1 h 30 de marche à travers la forêt.

Randonner aux Cinque Torri

Idée de randonnée Cinque Torri

Il existe une randonnée qui part de la vallée et qui monte jusqu’aux Cinque Torri. Depuis Cortina d’Ampezzo en direction de Passo Falzarego, arrêtez-vous  au parking du Rifugio Col Gallina. Commencez tôt pour être tranquilles et ne pas avoir trop chaud !

La randonnée en détail :

      • Distance : environ 15km
      • Durée : environ 5 heures
      • Dénivelé : 500 mètres
      • Niveau minimum : 2054 m
      • Niveau max : 2575 m
      • Difficulté : Moyenne ++

Laissez le rifugio Col Gallina à votre droite pour pénétrer dans la forêt en empruntant le sentier n°419 vers Forcella Averau.

Randonnée au lago di Sorapis,  lac surréaliste

Ha le lago Di Sorapis, sans doute notre plus belle randonnée dans les Dolomites. Ce matin-là, il est 5h45, et malgré l’heure précoce, tous les éléments sont réunis pour nous faire vivre une de nos plus belles expériences dans les Dolomites. Le chemin est aussi extraordinaire que la récompense de l’arrivée : un lac glaciaire, à la couleur magique : un bleu laiteux parfait, totalement irréel. Il est 7h15 et nous avons le lago di Sorapis pour nous tout seuls. Un véritable cadeau.

Cette randonnée au lac di Sorapis mérite d’avoir un article consacré à sa seule existence. Sachez tout de même qu’elle est très accessible (comptez 4h aller-retour pour un niveau débutant). On vous conseille surtout une chose : partez TRÈS TÔT, si vous souhaitez en profiter dans la quiétude que ce lieu mérite. Le réveil sera dur, mais la récompense sera au-delà de tout ce que vous pouvez espérer.

Retrouvez l’article le lac de Sorapis : la plus belle randonnée des Dolomites

Découvrir les Dolomites en Italie : l lago di Sorapis, le plus beaux lacs des Dolomites

Les pyramides de terre Renon/Ritten

Alors à la base, voir ces pyramides de Renon, n’était absolument pas au programme, on ignorait même tout de leur existence. Juste que voilà, on était avec les copains Seb et Lola, et on s’est dit « why not ». En toute honnêteté, on a largement préféré le chemin et la façon d’y arriver, que les pyramides en elles-mêmes. Et la bière géante à l’arrivée, pas la peine de se mentir.

Nous prenons l’option téléphérique, qui offre une vue incroyable, avec des options « putain ça tremble je vais mourir » ( Chrys) et qui nous emmène directement jusqu’au plateau du Redon, où nous prenons ensuite le train, jusqu’à son terminus. Le temps est magnifique, la vue dégagée, et ce petit voyage en Train, en plus d’être ludique, nous offre des panoramas vraiment chouettes.

Découvrir les Dolomites en Italie : les Pyramides de terre - Ritten - Renon

Les randonnées jusqu’à Renon

Randonnée pyramides de terre de Renon

Elle débute de Collalbo/Klobenstein (Renon). Le sentier mène de Collalbo à Longomoso/Lengmoos et rejoint le chemin de randonnée de la vallée des pyramides de terre. Le sentier n°24 est facile, plat, tranquille : accessible sans chaussures de randonnée et même aux poussettes. Profitez du point de vue et ensuite retour vers Longomoso sur le même chemin (départ du sentier n°37 et Von-Eyrl-Promenade) avant de rejoindre le point de départ à la gare de Collalbo.

Le téléphérique jusqu’aux pyramides de Renon – Bolzano

Accès aux pyramides de Renon en téléphérique puis en train

Conseil : depuis la ville de Bolzano, prenez le téléphérique de Renon (Rittner Seilbahn), puis le train à voie étroite de Renon (Rittner Schmalspurbahn) à destination de Collalbo.  Vous ne pouvez pas louper le train et l’enchaînement fut presque immédiat pour nous. Le trajet en train est vraiment chouette.

Tarifs : 10 euros aller-retour pour 12 minutes de trajet. (téléphérique + train)

Emplacement : le téléphérique se trouve à 5 min du centre de la ville de Bolzano.

.

Les pyramides de terre, avec les imposantes Dolomites en arrière-plan, peuvent être admirées depuis les terrasses panoramiques.

Les autres beaux lacs des Dolomites

Le lac di Misurina

Le lac di Misurina n’est probablement pas le plus beau lac des Dolomites, mais il reste bien joli. Son accès direct et simple fait de lui un incontournable sur le chemin des Tre Cime di Lavadero. C’est le plus grand lac naturel de la région. (154 m d’altitude). Le tour du lac fait 2.5 km. En toute honnêteté encore, il n’y a qu’un seul point de vue chouette : un hôtel aux airs de Grand Budapest Hotel avec le parc naturel des Tre Cime en fond. Cet angle du lago di Misurina offre une vraie carte postale, même si encore, nous l’avons découvert sous une trombe d’eau. Tout le reste du lac est entouré de constructions touristiques pas très jojo. Lien de l’hôtel en question.

Comme il pleuvait vraiment fort, et qu’on avait vraiment faim et qu’on était bien accompagnés, on s’est arrêté pour manger notre première pizza Italienne, avec une bonne bière (pas la première, elle).

Découvrir les Dolomites en Italie : le lac di misurina

Le lago di Landro

Celui-ci est encore une fois le fruit du hasard : nous passons par le Val di Landro, superbe vallée des Dolomites sud-tyroliennes, pour rejoindre le lago di Braies, et nous passons devant ce joli lac de Landro, qui, faut le dire, est superbe ! Il est encastré dans un sublime cirque naturel, forêts de mélèzes et dominé par de pittoresques massifs du parc naturel des Tre Cime. Il est en bord de route, très facile d’accès et le parking est gratuit.

Découvrir les Dolomites en Italie : le lago di Landro

Randonnée au parc naturel Puez-Odle, patrimoine de l’UNESCO

Dolomites : une belle randonnée en dehors des sentiers battus

Le parc naturel Puez-Odle dans les Dolomites, fait partie depuis 2009 du patrimoine mondial de l’UNESCO. Au départ on avait pour idée d’aller voir la Seceda, montagne avec ses falaises mythiques, mais les téléphériques à 30€ AR par personne, ainsi que la météo nous ont convaincus de faire autre chose.

C’est comme ça qu’on a choisi un peu une randonnée au hasard, assez proche de notre point de bivouac. La randonnée qui commence au bord sud du parc naturel Puez-Odle, et elle vous conduit jusqu’au cœur du parc naturel en passant par la vallée Val Stella Alpina et le plateau Puez. Elle offre des vues magnifiques sur les Dolomites ! Aucun regret, car c’était vraiment splendide.

Le petit + ? La tranquillité ! Nous avons dû croiser 3 personnes en partant à 9h15 du matin ;)

Découvrir les Dolomites en Italie : randonnée Val Stella Alpina - Puez-Odle

.

La randonnée jusqu’au refuge de Puez – val Gardena

Randonnée jusqu'au refuge de Puez – Dolomites : détails

Départ au niveau du parking (gratuit) de l’église paroissiale de Colfosco. Profitez-en pour faire un plein d’eau, il y a une fontaine d’eau de source (potable) au milieu de la place de l’église. Prenez ensuite la direction de l’ouest sur le chemin n°4 par la vallée Val Stella Alpina. Tout est extrêmement bien indiqué, mais préparez-vous, ça monte sec direct. Le chemin passe devant un vieux petit oratoire, puis monte en direction de l’est dans la cuvette supérieure du lac Ciampëi, souvent à sec (2173 m).

À gauche du lac, suivre la montée, qui présente une phase finale très escarpée, jusqu’à la brèche Ciampëi. Sur la droite, suivre ensuite le chemin n°2 (section du sentier d’altitude des Dolomites n°2 qui conduit de Bressanone/Brixen dans le Sudtirol, jusqu’à Feltre en Vénétie), un couloir rocheux conduisant jusqu’au haut plateau Puez. Vous avez alors une vue magnifique sur la Selva di Val Gardena. Continuer sur le chemin n°2, traverser le haut alpage en légère montée en direction du nord-ouest jusqu’au refuge Puez (2475 m).

      • Départ randonnée : l’église paroissiale à Colfosco
      • Arrivée : refuge Puez (2475 m).
      • Type de randonnée : la descente et la montée s’effectuent sur le même chemin
      • Dénivelé : 950 dénivelé + et 950 dénivelé –
      • Distance : environ 10 km
      • Niveau : moyen ++ (ça monte sec)
      • Durée : 3h à la montée (selon le niveau) + 1h50 pour la descente.

Pour information : nous sommes très sportifs, et nous avons mis 1h45 pour monter et 1h pour descendre.

Les plus beaux endroits/paysages en photo des Dolomites

Ha, mais oui, c’est la beauté de ses paysages et de ses montagnes qui définissent aussi les Dolomites ! Les incontournables font bien évidemment partie des plus beaux endroits de ces montagnes italiennes, mais pas seulement. La moindre parcelle de paysage est belle et vous auriez tort d’en perdre une miette. On vous donne les indications sous les photos.

Découvrir les Dolomites en Italie : les plus beaux paysages des Dolomites
Découvrir les Dolomites en Italie : les plus beaux paysages des Dolomites
Découvrir les Dolomites en Italie : les plus beaux paysages des Dolomites
Sur la route du parc Naturel Puez-Odle (de Santa Maddalena vers Selva di Val Gardena)
Découvrir les Dolomites en Italie : les plus beaux paysages des Dolomites
Sur la route du parc Naturel Puez-Odle (de Santa Maddalena vers Selva di Val Gardena)
Découvrir les Dolomites en Italie : les plus beaux paysages des Dolomites
Sur la route du parc Naturel Puez-Odle (de Santa Maddalena vers Selva di Val Gardena)

Road trip dans les Dolomites en Van/4×4

Road trip en van : trouver un spot où dormir

Dolomites en van

Lors de ce road trip dans les Dolomites, nous avons découvert des tonnes de paysages magnifiquesNous avons effectué tout le voyage en voiture, ce qui nous a offert la liberté sur les routes et une exploration presque sans limites. Notre 4×4, fièrement baptisé Jasmine, nous sert pour nous déplacer, mais donc aussi pour y vivre et dormir (surtout pour dormir).

Il est assez facile de voyager en van dans les Dolomites (ou tout autre véhicule aménagé), nous n’avons jamais eu de soucis. Les spots sur l’application park4night sont assez fiables, et en cherchant un peu vous pouvez trouver des endroits calmes avec une très belle vue. Nous avons également trouvé quelques spots de bivouac grâce au hasard ou avec Google Map.Vous pouvez facilement vous poser sur le bas des stations de ski dans les différentes vallées. Les parkings sont vites hors de prix si vous êtres proches des attractions touristiques : entre 15 et 30€ la nuit environ.

.

Tous nos spots pour dormir en van dans les Dolomites 

Où dormir en van dans les Dolomites ?

  • Entre Bolzano et le lago di carreza : lien du spot >GPS : N 46°27’19.8072” E 11°35’9.2399999999998” 46.455502,11.585900
  • Proche du parc Odlo Puez : lien du spot >GPS : N 46°32’50.6436” E 11°49’16.68” 46.547401,11.821300
  • Lago Si Sorapis : lien du spot > GPS : N 46°33’23.3964” E 12°12’2.16” 46.556499,12.200600
  • Lago di Braies : lien du spot  > GPS :N 46°42’18.7344” E 12°5’13.3044” 46.705204,12.087029
  • Tre Cime Lavaredo : lien du spot > GPS :N 46°36’44.64” E 12°17’37.32” 46.612400,12.293700
  • Cinque Torri : lien du spot  >GPS : N 46°30’36.6156” E 12°3’32.1336”46.510171,12.058926

Situation  – Comment venir dans les Dolomites en Italie ?

Les montagnes Dolomites s’étendent du Haut-Trentin à la Vénétie, dans le Nord de l’Italie.  Elles font parties de la chaîne des Alpes italiennes et on appelle aussi cette région le sud Tyrol.

Quel aéroport pour venir dans les Dolomites ?

Venir en avion dans les Dolomites

Prendre un vol jusqu’à Venise. De là, vous avez 2h de route pour rejoindre le coeur des Dolomites. De là vous pouvez louer une voiture ou bien alors prendre le train.

Comment venir en train dans les Dolomites ?

Venir en train – sans voiture dans les Dolomites

Vous pouvez aussi rejoindre les Dolomites sans voiture, en train (gare de Mestre ou gare de Corvara), qui vous mènera jusqu’à la Cortina d’Ampazzo (au centre des Dolomites) : pour plus d’autonomie, préférez la gare de Corvara : le réseau de bus y est pus développé pour naviguer dans les Dolomites. Il est aussi très facile de faire Venise-Bolzano en train, et le réseau de bus y est également efficace.

Venir en bus 

Le réseau de bus dans les Dolomites

Sachez que le réseau de bus dans les Alpes de l’Italie est très bien développé, renseignez-vous sur le réseau de bus sur le site de valgardena par exemple ou ce site de bus. Vous pouvez aussi regarder pour prendre le bus jusqu’au Tre Cime, ou encore les bus pour rejoindre le lago di Braies.

Road trip : notre itinéraire dans les montagnes italiennes

itineraire voiture Dolomites

Cette carte présente un circuit voiture variable, avec plusieurs itinéraires routiers sont possibles si vous souhaitez faire un road trip particulier, tous les points d’intérêts dans les différentes régions des Dolomites sont assez proches afin que vous puissiez avoir plusieurs alternatives. Pas besoin de 4×4 pour visiter les Dolomites, une voiture normale fait parfaitement l’affaire ! Les routes sont très praticables et bien entretenues. Prévoyez un budget parking également, parce qu’ils ne sont pas souvent donnés (et obligatoires quelquefois). Vous pouvez choisir de faire une boucle comme par exemple :

Camping ou hôtel dans les Dolomites ?

Nous avons effectué ce road trip dans les dolomites avec notre fidèle destrier « Jasmine », dans lequel nous dormions, mais à la lecture de vos demandes nous vous avons malgré tout concocté une liste d’hébergements à différents tarifs et qu’on aurait volontiers essayé nous même. (Liste mise à jour en novembre 2019)

Campings dans les Dolomites

Camping à l’est des Dolomites
Zoncolan Camping

A Ovaro – Parking gratuit
A 1h30 des Tre Cime di Lavaredo.
Le plus: Sur la route de la Slovénie
si le coeur vous en dit…

Hébergements à prix moyens dans les Dolomites

Hébergement insolite à la ferme
à proximité du lago di Sorapis
Jägerhaus Agriturismo
A 13 km du départ de randonnée du lago di Sorapis
Parking et Wifi inclus – Petit déjeuner buffet
Le plus: Les produits de la ferme à découvrir
au restaurant.

Hébergement insolite à la ferme
à proximité du lago di Braies
Steinwandterhof
A 2 km du lago di Braies
Parking et Wifi inclus – Petit déjeuner buffet
Le plus: Randonnées à cheval organisées

Hôtel 3* à Cortina d’Ampezzo
Sport Hotel Pocol

A 30 min du départ de randonnée du Lago di Sorapis
et 10 min de Cortina d’Ampezzo
Parking et Wifi inclus – Petit déjeuner buffet
Le plus: Restaurant avec des produits frais biologiques.

Hôtel à proximité du lago di Braies
Residence Trenker Luis

A 3 km du lago di Braies
Parking et Wifi inclus
Petit déjeuner continental ou italien
Le plus: Jolie terrasse

Hébergements pour se faire plaisir dans les Dolomites

Hôtel 3* du Lago Di Braies
Au bord du lac – Parking et Wifi inclus – Petit déjeuner buffet
Le plus: Une vue imprenable sur le lac!
Exceptionnel vu sa situation au bord du superbe lago di Braies
(c’est le seul batiment), cet hôtel nous a bien fait de l’oeil. Même son intérieur
avec meubles antiques nous fait envie.
Évidement une chambre avec vue sur le lac est fortement recommandée,
et il y a même des chambres simples à prix contenu pour les voyageurs seuls ;)

Hôtel 4* avec Spa à Cortina d’Ampezzo
Faloria Mountain Spa Resort

A Cortina d’Ampezzo
Parking et Wifi inclus – Petit déjeuner buffet
Le plus: L’accès au spa et sa superbe piscin

Un chalet entier jusqu’à 8 personnes à proximité de Cortina d’Ampezzo
Tornede Mountain Cottage

A quelques minutes du départ de la randonnée du lago di Sorapis et 20 km
de Cortina d’Ampezzo
Parking et Wifi gratuits – Animaux domestiques admis
Le plus: Un chalet à partager en famille ou entre amis!

Sites culturels et touristiques atypiques dans les Dolomites

Les musées de la montagne

L’alpiniste sud tyrolien Reinhold Messner rassemble plusieurs musées dans le projet des musées de la montagne Messner (MMM). Ils invitent chacun un aspect différent de sa passion pour la montagne. Il existe au total cinq musées, situés dans cinq endroits différents. Le château Sigmundskron héberge le siège commun des musées de la montagne, à Firmian près de Bolzano.

  • Musée de la montagne Messner Firmian : il occupe 1 100 mètres carrés où vous pourrez découvrir toute l’histoire et l’art de l’alpinisme ;
  • Musée de la montagne Juval situé à Naturns, nous emporte dans le côté mythique de la montagne  ;
  • Musée de la montagne Ortles :  situé dans la vallée de la Vinschgau,  il évoque des histoires d’alpinistes et expose certaines curiosités de la région alpine ;
  • Musée de la montagne Ripa : le  plus à l’est. C’est le plus récent de tous les musées. On y évoque les montagnards du monde entier, comme les Mongols, les sherpas, etc.
  • Musée de la montagne Dolomites situé à Monte Rite  : il est consacré à la géologie et décrit l’histoire de la formation des Dolomites.

Carte des Dolomites : les beaux plus endroits à voir dans les montagnes italiennes

Si vous prévoyez un séjour dans le sud Tyrol et plus précisément un séjour dans les Dolomites italiennes (le nord Tyrol est en Autriche), il y a quelques points d’intérêts à ne surtout pas manquer pour découvrir la région et en prendre plein les yeux ! Aussi prévoyez au moins 4/5 jours minimums, un week dans les Dolomites ce n’est clairement pas suffisant : il y a trop de choses à découvrir, beaucoup de circuits touristiques possibles pour visiter les Alpes Italiennes. Il est nécessaire de visiter cette région sud Tyrol en prenant son temps pour en profiter pleinement selon nous.

Quel guide des Dolomites choisir ?

Personnement, nous n’en avons pas acheté, les informations sur internet nous ont largement suffi. Mais si vous souhaitez vous tourner vers un guide papier, vous avez ‘le guide des Dolomites’ du Petit Futé, qui coûte moins de 5€. Ils ont un second guide « Dolomites et Alpes italiennes’ à 8.99€.

.


.Vous connaissez les Dolomites en Italie ? Et… ça vous tente ? 


.

Pour aller plus loin, chez les copains blogueurs :

.

.

.

Pour

.