Tre Cime di Lavaredo : randonnée dans le parc naturel des Dolomites

.
.

Randonnée dans les Tre Cime di Lavaredo – Dolomites

Tre Cime di Lavaredo, ces 3 cimes emblématiques, dont nous vous avons déjà parlé dans notre article des Dolomites en Italie,  (guide pratique) devenues un incontournables dans les Alpes italienne tant les montagnes sont belles et les possibilités de randonnées multiples. Découvrir les Tre Cime de Lavaredo était une envie latente qui dormait depuis longtemps et nous l’avons enfin réalisé ! Nous avons les avons rejoint en 4×4 et nous sommes accompagnés de nos compères les Freelensers avec leur van, pour vivre des aventures et des lumières folles ! Si on doit être honnêtes jusqu’au bout avec vous dans cette introduction, on vous dira que oui, les Tre Cime sont belles, mais ce qui est le plus impressionnant dans ce parc naturel, ce sont toutes les autres montagnes autour.
.
.
.
.
Dolomites en Italie : randonnée dans les Tre Cime
.

 

Le parc national des Tre Cime di Lavaredo – Dolomites

Les Tre Cime di Lavaredo se dressent comme des menhirs, avec une face nord de plus de 500m de haut. Les trois Cimes s’élevent à plus de 2500 m et dégagent un charisme impressionnant, tel trois immenses boucliers qui surgissent sur leur trône. Oh il était tôt ce matin, nous étions seuls au monde avec ces dames imposantes, et quel moment les amis, quel moment…

Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel
Les Tre Cime di Lavaredo – Dolomites

Tre Cime di Lavaredo : on y va ou pas ?

Le contexte – Il pleut depuis 4h non stop. On veut tous aller jusqu’au Tre Cime. Après une sieste et un goûter, on se regarde avec Alex, Lola et Seb… et on se dit « on se le tente quand même ? » Vous devinez la suite…. ? On se le tente. On se dit que vu la journée qu’on vient de se coltiner, la chance ne peut qu’être avec nous. On a check la météo et y’a Seb qui nous dit « bon les gars y’a une fenêtre entre 21h et 23h« .  To be continued… (juste plus bas ⇓).

Des montagnes italiennes et une lumière fabuleuse

On arrive au bout de la route, et on trouve très rapidement le parking des campings-car (refuge Auronzo) qui sont tous sagement rangés en rang d’oignon, avec une vue arrière soigneusement choisie. On vous le re-dit, la vue est dé-mente, elle s’ouvre sur toute une partie du parc naturel des Tre Cime où les reliefs et montagnes paraissent dans un autre monde, enfuis dans la brume. On évolue au sein de rideaux de pluie et de brouillard. Bon cela dit, les meilleures places sont prises, va falloir ruser… Il fait froid. Putain c’était quoi cette idée de merde. On décide de déplacer les affaires et d’aménager le lit dans la voiture quand le temps sera un peu plus … clément. En attendant, on décide d’aller squatter le van des Freelensers, accompagnés de gros pulls et de bières. C’est déjà un bon début voyez-vous. On décide également de mutualiser nos réserves de nourriture et on part sur la préparation d’un Dal aux lentilles et au lait de coco. C’est encore mieux. Entre temps, Lola et Seb découvrent qu’ils peuvent soulever le lit/toit relevable du van. Y’a un début à tout les gens.

La soirée passe puis soudain, Lola s’exclame un truc du genre « il pleut plusssss ». On se depêche tous de sortir du van quand là… whaou, c’est dingue, cette lumière, ces montagnes lumineuses habillées de brume… L’atmosphére est orange, douce, profonde. Un arc-en-ciel jaillit de derrière la montagne tel une licorne magique : c’est la première fois qu’on voit un arc-en-ciel aussi intense, avec des couleurs vives, profondes. On ne sait plus où regarder, cette lumière extraordinaire nous transporte au milieu du parc des Tre Cime

Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel

.

Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel
Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel

Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel

.

On se sent tellement petits face à la vallée des Tre Cime, et face aux sommets qui s’enflamment. Les paysages sont illuminés d’une lumière comme on n’en avait jamais vu avant. L’orage avait probablement du bon. Le don pour rendre tout si intense.

 

Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel

.

Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel
Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel

.

Balade à la lumière de la lune sous le regard des trois cimes

Quitte à être dehors les gens,  dans l’euphorie ambiante, vous savez, on s’est dit que : « allons-nous balader !« . Comme nous sommes des personnes relativement toutes simples, c’est effectivement ce que tu nous avons fait. On se laisse tenter, on se laisse porter, pour essayer de capturer ces dernières lueurs magiques du soleil avec la brume qui monte et enveloppe les paysages. En rentrant, le Dal est encore chaud : il est temps de manger. Quel bonheur… C’est là que Seb s’improvise leader de la météo, il nous dit  » pour la randonnée des Tre Cime de demain, on a une fenêtre sans pluie de 4h à 7h du mat« . C’est alors que Lola regarde Chrys, Chrys regarde Alex, Alex regarde Lola, on regarde tous Seb… Ouais ouais ! On appelle ça de la motivation alternée (entre ouais et non).

 

 

Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel
Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel

Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel

.

Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel
Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel

Tre Cime Lavaredo - Randonnée

.

Randonnées dans les Tre Cime de Lavaredo

La randonnée jusqu’au refuge de Locatelli

 

Il est 4h30… et nous sommes tous debout. Encore que, ça reste relatif, nos premiers gestes sont mécaniques et un poil désordonnés, les mots restent tous à l’intérieur, collés aux parois de nos gorges, ils surgissent à peine sous forme de petits grognements onomatopiques « hgerzhrrrslpep« . On s’habille, on part tous. Etrangement, nos pas restent dynamiques, alors que le reste de notre corps sommeille encore.

Il ne fait plus nuit, mais il ne fait pas encore vraiment jour, l’instant du moment reste coincé entre deux mondes, comme nous, encore coincés entre le sommeil et le réveil. On passe le refuge Auronzo, la petite chapelle photographiée la veille, puis on dépasse le refuge Lavaredo. On choisit le petit pierrier à grimper, plutôt que le sentier presque plat qui contourne, histoire d’aller plus vite. Alors oui, ça monte sec. On grimpe, on glisse, on essaie d’agrandir les pas, on souffle et on arrive enfin à rattraper le sentier en haut. Les langues se délient peu à peu, doucement, comme si on voulait encore laisser dormir les montagnes.

Le sentier est plutôt simple, il monte et descend, des fois il décide de rester plat un petit moment. Le dénivelé est très correct, c’est une randonnée accessible à tout le monde. On est seuls au monde à cette heure-ci, les Tre Cime et ses acolytes ne sont que pour nous. Alors on prend le luxe, on prend le temps. On photographie, on observe, on attend, puis des fois on avance également. L’ambiance est particulière : encore grise et pâle en attendant patiemment que le soleil se lève. Mais néanmoins, c’est beau, c’est doux.

Les regards s’égayent, les lumières s’éveillent, et on finit par apercevoir le refuge Locatelli au fond du sentier, il nous tend les bras (enfin ça c’est ce qu’on croyait). Entre pas et découverte, une dernière montée et hop, nous voilà arrivés. Et de là, quelle vue s’il vous plait ! Un panorama de dingue sur le Tre Cime !  Et si vous vous retournez, un autre panorama magnifique sur une enfilade de lacs. Whaou.

Informations pratiques : randonnée facile Tre Cime jusqu'au refuge de Locatelli

Niveau : Facile  Durée 3h aller-retour 400 m de dénivelé et 2h30 (passage par refuge Fonda savio  > Refuge Locatelli)

Du parking sous le refuge Auronzo, prenez la direction nord est vers le sentier no101 qui va au refuge Lavaredo (2344 m)  (inratable) en admirant au passage le superbe Spigolo Giallo (une superbe voie d’escalade) : de là vous pouvez soit monter jusqu’à  la Forcella Lavaredo (2454 m), ou soit prendre le large sentier qui mène au refuge (CAI) Locatelli (solution que nous avons choisi à l’aller). De la terrasse du refuge, vous avez une vue d’ensemble en plein sur les Tre Cime di Lavaredo (plein sud) et sur le Monte Paterno (sud-est). Vous pouvez reprendre le chemin dans l’autre sens ou un autre sentier qui vous fera faire le tour des Tre Cime.

Dormir au refuge Locatelli - Bivouac Tre Cime

Si vous souhaitez dormir autour du refuge Locatelli, c’est possible. Vous pouvez camper et planter votre tente juste devant le refuge et vous réveiller à la vue des 3 cimes. C’est la solutions que nous souhaitions au départ mais hélas, on a fait le choix ne de ne pas prendre de tente dans notre 4×4 aménagé pour économiser de la place.

Dormir au refuge Locatelli : c’est possible également, mais c’est un parcours du combattant. C’était notre seconde option. Nous devions y être début juillet mais le refuge n’ouvrant que le 30 juin, vous devez alors leur envoyer un mail pour valider la réservation : ils ne vous répondent que si les informations demandées sur le pdf de leur site sont toutes indiquées. De notre côté, on a tout indiqué + écrit en anglais ET en italien. Et on a jamais eu de réponse.

Si jamais le Saint Esprit est de votre côté, sachez que les tarifs sont : 26€ la nuit pour un lit ou 56€ en pension complète. Comptez 10 euros de plus pour le petit déjeuner.

Boire un café au refuge Locatelli : on a tenté et on s’est fait jeter comme des malpropres tout ça parce qu’on a demandé si on pouvait encore boire un café, ou pas (cherchez l’erreur ?). On a été un peu choqué de l’accueil, le mec devait être mal luné, mais peu importe, on vous déconseille totalement cet endroit, ça nous a complètement refroidit.

 

En savoir plus sur le site web du refuge Locatelli

.

.

Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel
Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel
Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel

.

Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel
Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel

Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel

.

Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel
Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel

.

Les grottes de Sasso di Sesto – Tre Cime

Le temps de se remettre un peu de nos émotions, Lola et Chrys montent jusqu’aux grottes de Sasso di Sesto en arrière plan. La vue d’ici est encore plus belle. Il parait que d’en haut, tout est toujours plus beau d’ailleurs, mais là non, c’est juste qu’on nous offre une dimension en plus pour admirer les montagnes italiennes.

Le soleil se lève, les couleurs changent, les montagnes deviennent plus chaudes, plus lumineuses. Les gens virevoltent. Il est temps de rentrer et nous faisons tous demi-tour. Nous arrivons à 7h30 sur la portion de sentier qui nous emmène jusqu’au parking et là, c’est l’autoroute : nous croisons des groupes de dizaines de personnes allant jusqu’au refuge. On est bien contents de rentrer. On comptait faire une sieste mais finalement, on a essentiellement mangé, encore. Sur le parking, pendant qu’on observait les autres se ruer à l’effort. Avant que nos routes se séparent. Chaque couple repart de son côté, mais on se retrouvera les gars !

Vous remarquerez une chose : il n’a pas plus et Seb ne se reconvertira pas en présentateur météo sur canal +, mais attendant, se lever tôt, a eu un avantage certain pour nous tous : nous étions absolument seuls au milieu de ces paysages de folie.

Le tour des Tre Cime 

Vous pouvez aussi effectuer une boucle autour des Tre Cime. Elle qui fait partie des véritables classiques permettant d’admirer les fameuses Tre Cime di Lavaredo. Elle peut s’effectuer dans les deux sens, soit à la demi-journée, ou entrecoupée par d’autres réalisations au départ des refuges qui se trouvent le long des sentiers.

Randonnée le tour des Tre Cime

 3h30 :  le dénivelé : 450m Environ 12 km

⇒ Du parking sous le refuge Auronzo> Spigolo Giallo >  Forcella Lavaredo. De là, plusieurs variantes :

⇒ Soit prendre le sentier qui méne au refuge Locatelli et à sa chapelle (détaillé plus haut).  Puis prendre le sentier no105 (ou Alta Via no4) se dirigeant vers le Col di Mezzo et la Cabane Lange-Alm.

⇒ Soit prendre le sentier qui part à gauche et passe sous les barres rocheuses.

⇒ Soit prendre un sentier qui par entre ses deux derniers et qui va vers le refuge Lange Alm-Hütte. Ce sentier contourne les Tre Cime di Lavaredo par le nord et permet de bien les observer.

⇒ Enfin, de Lange-Alm Hütte, se diriger vers le Col di Mezzo pour redescendre vers le refuge Auronzo en face Sud des Tre Cime.

 

Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturelal

Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel
Le Tre Cime Lavaredo (en vrai elle a pas dormi là hein)

 

Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel

Large sentier – Tre Cime

Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel

 Forcella Lavaredo – Tre Cime

Les autres randonnées et activités possibles dans le parc naturel des Tre Cime

Il existe d’autres randonnées à faire dans le parc ! Globalement, il y en a de toutes durées et de tous les niveaux. Si vous souhaitez partir en trekking dans les Dolomites sur 2 ou 3 jours, ou plus, il y a une multitude de refuges qui permettent de dormir dans le parc des Tre Cime.

 

3 itinéraires de randonnée au Tre Cime faisables en une journée

⇒ Giro delle Tre Cime : 3 à 3h30 – 300 m de dénivelé – Départ : refuge Auronzo (parking) – Passe par 2 autres refuges (Locatelli et Lavaredo),

⇒ Giro del Paterno : 4 à 4h30 – 550 m de dénivelé – Départ : refuge de Lavaredo (30 mn de marche pour y arriver) – Passe par 2 autres refuges (Locatelli et Pian di Cengia)

⇒ Le Gallerie del Paterno3h – 300 m de dénivelé – Départ : refuge de Lavaredo (30 mn de marche pour y arriver), et passe par le refuge Locatelli.

.

La carte des Tre Cime Lavaredo

Depliez voir la/les cartes des Tre Cime

 

Carte Tre Cime randonnés et refugesCarte Tre Cime randonnés et refuges

 

Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel

.

Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel
Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel

Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel

.

Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel
Tre Cime de Lavaredo - Dolomites : randonnée dans le parc naturel

.

.

Accés – comment rejoindre les Tre Cime di Lavaredo depuis le lac Misurina ?

 

Parlons pratique. Vous pouvez atteindre la base des Tre Cime par la route une fois que vous êtes dans le parc naturel, il vous faura rejoindre le lac de Misurina (1750 m).

Aller jusqu’aux Tre Cime en voiture

La route des Tre Cime

A 200 m au nord du lac, vous passez le péage, vous prenez votre ticket et il faut prendre la route (indiquée ne vous inquiétez pas) en direction des Tre Cime. Après 6,5 km de route, celle-ci s’arrête au niveau d’un parking et du refuge « Auronzo ». Le parking est autorisé 24/24h. Pour le retour, il suffit de faire lever la barrière avec le ticket et de s’acquitter de ce qu’il reste à payer (si jamais vous avez décidé de rester une ou plusieurs nuits supplémentaires par exemple. Nous sommes allés nous garer sur le parking des camping-car : la meilleure vue ! Elle est spectaculaire ! A noter qu’il existe une route pour les bus (6,5 km) construite spécialement pour rejoindre les Tre Cime.

Aller jusqu’aux Tre Cime à pieds !

La randonnée depuis le lac de Misurina

C’est initialement l’option que nous souhaitions prendre. Malheureusement la météo et les orages en ont décidé autrement alors nous avons donc choisi l’autre option. Il existe un parking gratuit juste avant de passer le péage au niveau du lac de Misourina. Proche, il y un sentier qui vous mène jusqu’au Tre Cime. L’accès piéton est gratuit – Durée : 3h- 3h30  (qui passe par le refuge « Rifugio Fratelli Fonda Savio »)

Le péage et le parking des Tre Cime Lavaredo

Parking, tarifs et conditions

De là, il y a un péage, dont le passage pourrait neanmoins nécessiter un peu de vaseline. Pour le 4*4 nous avons payé … 30€ en tarif voiture (le tarif était à 25 € encore une semaine avant). C’est plus cher pour un camping car. Si une fois le péage payé vous décidez de rester sur le parking en haut (vous pouvez y rester la nuit), proche des Tre Cime, la nuit supplémentaire vous en coûtera entre 10 et 20 € selon le type de véhicule. 

 

Ou dormir au Tre Cime Lavaredo ?

 

Camping

Alla Baita à Misourina (situé au début de la route à péage qui monte à Tre Cime ) –

Adultes : 7€ –  Tente : 5€  – Voiture : 10€  – 1 756 m d’altitude – 30 emplacements

(bar et restaurant)

Bivouac vans et camping-car Dolomites
                  • Bivouac possible sur l’aire de service située au début de la route à péage qui monte à Tre Cime  (14 €) proche  restaurant Genzianella.
                  • bivouac possible sur le parking situé au pied des Tre Cime : emplacements spécifiques pour camping-cars, magnifique vue, sans services.
Dormir en refuge - Dolomites
                  • Dormir au refuge refuge Locatelli des Tre Cime
                  • refuge azzuro

 

Et vous, vous connaissez les Tre Cime Lavaredo ? 

.

 


 

Gardez les Tre Cime sous le coude sur Pinterest

.

Randonnée dans les montagnes emblématiques des Dolomites : les Tre Cime Lavadero
Les Tre Cime Lavaredo, la plus belle randonnée dans les Dolomites en Italie
Les Tre Cime Lavaredo, la plus belle randonnée dans les Dolomites en Italie

15 Commentaires

  • Les Dolomites restent je pense, les plus belles montagnes que j’ai pu voir en Europe, et ces photos des Tre Cime semblent confirmer la donne 🙂 Je n’étais pas allé randonner aux Tre Cime, mais étais parti sur les vias ferratas autour de Madonna di Campiglio plus à l’ouest.
    C’est aussi un terrain de jeu assez dingue pour les grimpeurs, mais là, il faut tout de même un niveau très sérieux pour aller tâter le rocher !
    Je me suis toujours dit qu’il fallait que je retourne par là, et qui sait, par votre faute, ça pourrait arriver 😉

    • Merci Laurent ! C’est notre impression également, on a été épatés par ces montagnes. Elles ont des formes et des couleurs si caractéristiques ! Comme on l’a dit au début du texte d’ailleurs, les Tre Cime en atnt que telles, ne sont pas ce qu’on a préféré, pour dire ! Madonna di Campiglio, ça nous dit rien non plus, mais on a fait pas mal d’arrache, c’est pour ça qu’on y retourneras (on devait y rester 3 jours de plus pour explorer le méconnu au hasard mais les orages en ont décidé autrement hélas).

    • Oh oui et là que’est ce qu’elles étaient intenses ! On ne peut que t’y encourager, car malgré le fait que les Dolomites soit à la mode (et pourtant ça fait 5/6 ans que je souhaitais y aller), on prend une claque, et même si on avait peur malgré que les images soient partout en ce moment ! Et non, ça prend au entre, dès les premières minutes 🙂

  • Dieu c’que c’est beau ! Vraiment les Dolomites, je mets ça dans un coin de ma tête pour de prochaines vacances à la montagne. Et franchement chapeau à Seb pour la météo haha (Dois je encore dire que les photos sont à tomber ? )

    • Oh oui, vos kifferiez, on a vraiment eu plein d’étoiles, on a jamais vu des montagnes pareilles ! Et oui, c’est pas si loin justement, c’est ça qui est chouette ! Et merci <3

  • Et oui, parfois il faut braver les éléments et avoir un peu de chance pour être récompensé d’une lumière magnifique et de vivre ces instants suspendus, magiques… Les photos sont sublimes, et je suis sûre qu’elles ne rendent même pas la beauté de ce que vous avez vu en vrai !
    En tout cas, un grand merci pour ce partage qui me donne une fois de plus très envie de découvrir cette région dont tout le monde dit le plus grand bien !

    • C’est tout à fait ça Celine ! Merci beaucoup ! Ho non on ne rend pas du tout hommage à ce qu’on a vu ce soir là, c’est certain ! On ne peut que t’encourager à y aller, destination à la mode ou non, car c’est vraiment très beau, à part de ce qu’on peut avoir en Europe 🙂

  • Je suis tellement d’accord avec vous, se lever tôt en vacances/rando, c’est la vie !
    1) Tu te retrouves seule à profiter des plus beaux paysages.
    2) La lumière est trop belle entre 6 et 8h. (ex aequo avec les lumières d’après l’orage)
    #Teamlèvetôt
    Les Dolomites me font de l’oeil depuis un moment mais ce sera pour plus tard. J’ai un peu trop saturé d’image avec Instagram malheureusement. ^^’

    • Merci Laurélen ! Et de toute façon Alex n’a pas le choix, je suis systématquement réveillée à 6h 😀 Mais oui, se retrouver tôt sur les sentiers n’a que des aantages clairement (hormis les 10 premières minutesà.

      Ha oui hélas, on en rêve depuis des années et il a fallut que l’année uù on peut enfin y aller, que tout le monde y aille aussi 😉 :p (néamoins, on avait peur de la même chose et pourtant, on a littéralement pris une claque).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.