Le lago di Sorapis : la plus belle randonnée des Dolomites

 

Nous sommes toujours dans les Dolomites en Italie, pour une randonnée en direction le lago di Sorapis, et sans exagérer, nous concernant, cela a été notre plus belle randonnée dans les Dolomites italiennes ! Et pourtant, y’a du challenge dans la région. Il faut savoir que ce lac ne fait pas officiellement parti du sud-Tyrol, mais de la province de Belluno, en VénitieEn outre la beauté indescriptible de ce lac à la couleur turquoise et laiteuse, le chemin pour l’atteindre est magnifique : nous sommes seuls ce matin là avec un ciel bleu immaculé, de la brume qui danse entre les montagnes, une belle lumière et des mers de nuages à ne plus en finir. Nous savons que nous sommes chanceux, le temps est rarement aussi parfait pour rejoindre le lac et souvent vous progresserez dans une brume qui ne vous laissera pas entrevoir grand-chose. Mais tentez, parce que dans tous les cas, la récompense est dingue : le beau lago di Sorapis.

Lago Di Sorapis : la plus belle randonnée des Dolomites

Le lago di Sorapis : une randonnée et un lac hors du commun

 

Nous sommes mardi, on se réveille en sursauts dans le 4×4  à 5h40 du matin : « putainnnnn le réveil n’a pas sonné, on on est à la bourre ! ». Hier soir, la brume et la pluie étaient de la partie, peut-être est-ce une alerte de notre corps pour nous conseiller de rester coucher ? Hors de question ! Nous range la voiture à toute balzingue et on se prépare en 10 minutes. Deux minutes après, nous sommes seuls devant le départ du sentier de randonnée. Absolument seuls, le parking situé le long de la route est absolument désert, alors on se gare au plus près, juste devant le portail et le panneau du départ du parcours de randonnée vers le lac glacier. Il est 5h45.

Mais pourquoi vous levez-vous si tôt nous diriez-vous ? Tout simplement parce que nous sommes plus égoïstes qu’inconscients sur ce coup-là. Si nous lever avant l’aube nous permet de profiter de randonnée et du lac de Sorapis absolument pour nous tout seuls, on le fait sans hésiter et à bas les heures de sommeil perdues ! (on les rattrapera lors de la sieste, que voulez-vous).

Direction le point de randonnée : un col de 1809 m à 6 kilomètres à l’est de Cortina d’Ampezzo: Passo Tre Croci

 

Lago Di Sorapis : la plus belle randonnée des Dolomites                                                                                                      Le début de la randonnée du Lago di Sorapi

Lago Di Sorapis : la plus belle randonnée des Dolomites                                                                                                                             Des montagnes sublimes

La randonnée jusqu’au lago di Sorapis

 

13 km   4 h   +430 m

On le sait, la randonnée ne présente aucune difficulté majeure, elle n’est pas très longue et n’a qu’un seul objectif : une montée en douceur vers le refuge et le lac. Le jour s’éveille encore une fois en même temps que nous, et le temps promet d’être radieux. La randonnée du lago di Sorapis commence par un sentier dans la forêt magnifiée par les rayons du soleil qui s’infiltrent entre les arbres pour se déposer tout doucement sur la verdure et le sol.

Nous prenons notre temps, devant nous la brume danse entre les conifères de la vallée, elle espère sans doute en secret toucher le haut des sommets. On espère également arriver avant elle au lac. Le soleil sort peu à peu, et la brume s’épaissit encore, elle danse, s’étale. Un véritable ballet des éléments. On s’émerveille, on s’arrête environ toutes les 5 min. On prend des photos, plein. On pose l’appareil photo, des fois, histoire de profiter du spectacle et du moment présent. Que c’est beau cette immense mer du nuage…  Et les canines des montagnes italiennes semblent pouvoir décrocher l’horizon en toile de fond. On reste là fascinés, c’est vraiment la plus belle mer de nuage qu’on ait vu jusqu’à ce jour.

 

Lago di Sorapis : une randonnée facile dans les Dolomites

Il faut savoir que la randonnée du lac de Sorapis est facile (même si ça monte sec sur la fin), mais présente quelques points de difficultés si vous n’aimez pas le vide : sur la fin, vous avez quelques passages délicats et étroits, avec le vide à vos côtés, mais vous pouvez vous accrocher à une corde mise là pour vous aider à avancer. Le sentier reste suffisant grand pour une seule personne, mais si vous vous croisez à deux, il va falloir faire des choix ;) Il y a également des passages avec des escaliers, bordés de vide et accompagnées d’une montée un peu sèche. Chrys a peur du vide, mais a pu surmonter ces passages sans difficulté, la mer de  brume masquant le vide aidant sans doute. Si jamais l’activité physique n’est pas votre fort, vous allez souffler dans les escaliers, mais cela reste totalement surmontable.

La fin repasse par un sentier dans la forêt, et vous emmène doucement jusqu’aux splendeurs du lago di Sorapis.

 

Topo et détails de la randonnée du lac Sorapis

Tous les détails de la randonnée jusqu'au Lago di Sorapi

Cette randonnée ne présente pas de difficulté particulière, mais nécessite, comme pour les autres, de bonnes chaussures de randonnée, de l’eau,  et la capacité à gérer certains passages qui peuvent paraître un peu plus vertigineux. Partez très tôt le matin : nous sommes partis à 5h50 du matin, et sur le chemin du retour, il était à peine 9h et c’était déjà l’autoroute. L’après-midi le lac est pris d’assaut par des centaines de personnes qui pique-niquent et qui veulent se baigner (baignade interdite les gens….). Et les bouchons du retour doivent être atroces.

  • Départ de la randonnée : 46°33’23.2″N 12°12’02.4″E
  • Distance : 13 km aller et retour
  • Durée : 4 h aller et retour
  • Dénivelé : 100 mètres
  • Niveau minimum: 1809 m
  • Niveau max : 1928 m
  • Difficulté : Moyenne
  • Niveau : facile, avec un ou deux passages plus modérés pour ceux qui ont peur du vide.
  • Avant de vous engager sur un chemin, nous vous conseillons de consulter les cartes et guides d’excursions appropriés.
  • Carte IGN Cortina d’ampezo Dolomites

 

Lago Di Sorapis : la plus belle randonnée des Dolomites

.

Lago Di Sorapis : la plus belle randonnée des Dolomites

 

Le lago di Sorapis et le Le refuge Vandelli

La découverte du plus beau lac des Dolomites 

 

L’arrivée se fait en douceur, et là.. WHA-OU. On a beau savoir ce qu’on vient voir, on reste abasourdis par la couleur du lago di Sorapis : mais quelle splendeur…  Nous sommes tout seuls et on est persuadés que ça donne une tout autre saveur à cet endroit. On savoure. On marche. On s’assoit. On regarde. On prend des photos. On prend des photos. On se rassoit. On se relève. On marche. On sourit comme des gosses. On n’est pas bien là ?

Le lac de Sorapis est d’origine glaciaire, ce qui lui confère une belle couleur turquoise. En bordure, il y a la montagne Sorapis, (3205 m), aussi appelée le « doigt de Dieu« , qu’on reconnaît  grâce à sa forme bien particulière en canine. Vous avez la possibilité de rallonger la randonnée de quelques mètres de dénivelé pour apercevoir le glacier. Si vous décidez de continuer la route jusqu’au glacier, lorsque vous êtes à l’endroit indiqué par la flèche, prendre le pierrier jusqu’au « sommet ». Un sentier est indiqué et le glacier sera à votre gauche avec le lac derrière vous. Le retour se fait par le même chemin pour cette fois. Comptez plus ou moins 1h de grimpe pour un dénivelé de plus ou moins 250 m avec des passages assez raides.

Oh regarde dit Alex ! La brume envahit le lac  ! Il est vrai que nos derniers moments au lago di Braies ont été magiques. La brume a soudainement surgi de la vallée pour s’immiscer dans le lac pendant quelques brèves secondes, le faisant passer en un rien de temps dans une autre dimension. Celle où la brume enveloppe votre monde, et là où n’importe quelle bête mystérieuse est prête à jaillir du fin fond du lac. La magie aura duré 2 minutes, 3 minutes au plus. Merci pour ça.

 

Bon, ça fait combien de temps que nous sommes ici ? Il est temps de partir avec que les autres arrivent non ?

 

Le refuge Vangelli – Sorapis

Le refuge Vangelli : toutes les informations pratiques

Refuge alfonso Vandelli – 1926m.

Le refuge est petit, mais confortable, les lits sont disposés dans les chambres pour six à huit personnes, l’utilisation du sac de couchage est obligatoire (ceux qui ne peuvent l’acheter au refuge à un coût de 6,00 EUR). Les services d’hygiène et la douche (au coût de 6,00 €) sont à usage commun. La cuisine est simple et sans prétention, une cuisine authentique préparée  directement par la direction ;)

Réservations :

  • Vous pouvez utiliser whatsapp (uniquement pour les réservations) ou Messenger sur Facebook.
  • Durant les mois de juillet et août, les réponses aux e-mails ne sont pas rapides en raison de la haute saison (préférez whatsapp ou messenger)

Tarifs :

  • Nuit lit simple : 13,00/pers
  • Petit déjeuner 7,50 €  – Demi-pension : 44,00 – Pension complète : 52,00 –  Taxe de séjour 1€/pers

Divers :

  • Possibilité de menus pour le dîner, possibilité de plats végétariens/végétaliens et sans gluten sur demande.
  • Dîner à 19h00 / dîner à 19h00. Petit déjeuner de 6h00 à 7h30 / petit déjeuner de 6h00 à 7h30.
  • Conformément à la réglementation de la CAI, les chiens ne sont pas acceptés.
  • Réception accueil de la clientèle du refuge : à partir de 16h.

Contact :

  • whatapps :  no. 349 5302863
  • Messengers : FB: @Refuge Vandelli
  • E-mail : rifugiovandelli@libero.it
  • http://www.rifugiovandelli.it/index.html
  • Téléphone  +39 0435 39015

Site web refuge Vandelli

 

Lago Di Sorapis : la plus belle randonnée des Dolomites

.

Lago Di Sorapis : la plus belle randonnée des Dolomites

Lago Di Sorapis : la plus belle randonnée des Dolomites

.

Le lago di Sorapis en van : spot et conseils

Nous avons dormi sur le parking des chasse-neiges (en hiver), spot trouvé complètement par hasard, à 2 min à peine du départ de la randonnée. C’est calme, c’est vert et c’est safe, que demander de plus ? Il y a aussi un spot, sous un pont un peu plus loin sur cette route, qui aurait pu être parfait, mais il était infecté de moustiques.

 SPOT Sorapi : 46°33’23.2″N 12°12’02.4″E

 

Lago Di Sorapis : la plus belle randonnée des Dolomites

.

Lago Di Sorapis : la plus belle randonnée des Dolomites
Lago Di Sorapis : la plus belle randonnée des Dolomites

Lago Di Sorapis : la plus belle randonnée des Dolomites

 

Comment aller au Lago di Sorapis ?

  • Si vous venez de Cortina d’Ampezzo, prendre la direction de Auronzo Di Cadore,
  • À l’inverse, de Auzonzi Di Cadore, prendre la direction de Cortina d’Ampezzo,
  • Le départ se fait du Passo Tre Croci et vous pouvez facilement trouver de la place pour vous garer (arrivez tôt),
  • Suivre ensuite la direction du refuge Vandelli, et hop le lac,
  • Les détails vous les savez déjà étant donné que vous venez de lire l’article ;)

 

Carte et itinéraire de la randonnée du lac Sorapis dans les Dolomites

 

Important à savoir : des voyageurs étant allés voir le lago di Sorapis fin octobre l’ont trouvé complètement asséché, c’est la fonte des glaciers du printemps qui l’alimentent et à cette période, il est déjà trop tard. Source : Itinera Magica


Vous la trouvez comment cette randonnée et ce lac ? Vous les connaissez ? N’hésitez pas à nous laisser un petit mot, ça nous fait toujours très plaisir ! 


 

Gardez l’article randonnée Sorapis sous le coude sur Pinterest

.

.

Lago di Sorapis, la plus belle randonnée des Dolomites
Lago di Sorapis, la plus belle randonnée des Dolomites
Lago di Sorapis, la plus belle randonnée des Dolomites

Le lac Sorapis : la plus belle randonnée des Dolomites. Randonnée vers LE lac glaciaire au bleu laiteux sublime. Itinéraire, topo, photos & conseils.

34 Comments

    • Merci Céline ! Oui on a été chanceux du début à la fin, mais on s’est levés très tôt, c’était la récompense ! Ce lac est fou, surtout quand on est seuls à le contempler, il a une couleur extraordinaire !

  • Sublime sublime !!! Par contre y a un truc à savoir : fin octobre (quand j’y suis allée) le lac est… vide ! C’est le printemps qui le recharge ! J’etais toute triste !

    • Oui ce lac est magnifique et je suis désolée de ton expérience :/ Je l’ai rajouté à la fin de l’article en te citant, j’espère que tu auras ta revanche un jour !

  • Je comprends mieux pourquoi les Dolomites sont autant en vogue en ce moment, ne serait-ce que pour ce superbe lac! Ca devait être magique de dormir au pied de la randonnée, entourés de montagnes, puis d’enchaîner avec cette randonnée magnifique. Je note toutes ces informations, j’espère bien y aller un jour :)

    • Elles sont belles depuis longtemps ! Et oui Sorapis est sublime ! Cela dit, toute la région des Dolomites est magnifique, même les coins dont personne ne parle, et vraiment, on te souhaite d’y aller un jour, tu ne le regretteras pas !

    • Merci Aymeric. Hum, il faut pas croire, en y allant tôt commre partout dans la région, c’est parfait mais dès 10h du matin le lac Sorapis est malheureusement envahi. Il est pas si grand donc il suffit également de moins de monde qu’ailleurs dans les Dolomites… mais il vaut carrément le coup, il est fabuleux !

    • Alors oui cette randonnée jusqu’au lac Sorapis est vraiment sublime en vrai, mais faut avoir la météo de son côté ! Honnêtement j’ai très très peur du vide et ça a été, faut dire que la mer de nuage qui masquait complétement le vide m’a beaucoup aidé :)

  • Avril dans les Dolomites semble possible, il pleut moins et les températures sont moins favorables à la neige mais on vous conseille tout de même de surveiller la méteo à cette période là :)

  • Bonjour,

    Merci pour ce « dossier » complet, précis et bien illustré.

    Début septembre prochain je compte faire un tour au Lago di Sorapis. D’après votre dernière remarque je risque de le trouver à sec (plus de fonte des glaciers). Qu’en pensez-vous ? Il vaut peut-être mieux que je prévois une autre randonnée ?

    Merci par avance pour votre réponse.
    _____________________
    Dominique
    Photographe amateur
    _____________________

    • Bonjour Dominique, et merci pour votre message ! En septembre, je pense que ça sera Ok pour le lac Sorapis, c’est encore la fin de l’été, c’est à l’automne que ça devient plus compliqué ! Nous y étions en juillet et je pense que c’est bon jusqu’à fin septembre :)

  • Coucou, je viens de lire ton article qui donne vraiment… très envie… Tu détailles tout c’est vraiment le top.
    Je me permet de publier ce commentaire en espérant que tu puisses nous aider car j’ai vu que tu répondais.
    En fait mon copain et moi allons en Italie début avril et avons envie de faire plusieurs destinations (Cinq terres, Venise, Dolomites en l’espace de 8jours complets en voiture). Je t’avoue que tes articles m’ont beaucoup inspiré. On voudrait terminer par les Dolomites. Je voulais te poser quelques questions si cela ne te dérange pas…
    Tout d’abord on aimerait faire 2 de ces 3 lacs : Lago di sorapis , lago di braies et lago di carrezza. Je sais que les logements y sont hors de prix et qu’ils sont assez éloignés avec les routes montagneuses … Nous consacrons 2 nuits et 3 jours aux Dolomites. Quels lacs nous conseilles-tu en cette saison? Au niveau des refuges, est-ce qu’on peut y stationner notre voiture? Merci de ta réponse, et continues à faire ce genre d’articles si tu le peux, c’est super bien fait!

    • Bonjour et merci beaucoup ! Concernant les lacs plus Carreza et lago di braies, je ne sais pas si le lago Sorapis aura sa belle couleur à cette période ! Et l’avantage vu que vous avez peu de temps, c’est qu’ils sont très accessibles. Pour les refuges tout dépend, au niveau des très cime c’est possible (mais péage de 30€)

  • Vos photos sont tellement belles, ce voile mystérieux qui les caractérisent me plaît beaucoup ! Et cette mer de nuages, ça donne une atmosphère dingue au paysage…
    Nous n’avons pas fait cette randonnée durant nos quelques jours dans les Dolomites, car la veille nous avions passé une nuit magique à Tre Cime, sous une pluie d’étoiles filantes. Du coup, on s’était couché très tard, et forcément, nous sommes arrivés en fin de matinée au départ de la randonnée, il y avait un monde incroyable, ça nous a découragé… Mais on y reviendra un jour :)

    • Merci :* On a eu une chance folle concernant la météo ! Après effectivement c’est difficile de tout faire et c’est aussi bien de se laisser le temps. Pour la foule on confirme : on est partis seuls à 5h40, arrivés un peu avant 8h. Pépères seuls. Par contre sur le retour, autoroute !! Oui on a tous une occasion de revenir dans les Dolomites <3

  • Merci pour ce superbe article ! ca fait rêver.
    Est-ce autorisé de camper à proximité du départ de la rando ? sinon où trouver un hébergement au plus proche sans parler du refuge.

    Merci

    • Merci Thomas ! Nous on avait bivouaqué avec le camion à 300m du départ de la randonnée, nous avons donné tous les points GPS de nos bivouacs dans l’article principal des Dolomites (tout à la fin). Là où nous étions, il n’y avait personne d’autre, c’était très calme et on peut se cacher de la route :)

  • Bonjour,

    Nous venons de monter au lac de Sorapis il y a 2j et en faisant des recherches sur différentes randonnées je suis tombé sur votre site.

    votre article me semble erroné.

    En effet la VRAIE randonnée démarre bien plus bas dans la vallée par la voie 217 avec un dénivelé d’environ 800m et non pas par la 215 dont vous parlez dans l’article avec seulement 200m de dénivelé qui est d’une simplicité bcp trop extrême.

    Ces points de vue se méritent et malheureusement cet accès par la 215 dénature complètement le site qui est littéralement envahit…entre autre à cause de blog comme le vôtre qui donne tous les détails et facilite bcp trop les accès à ces endroits que nous nous devons de préserver.

    Il faut moins de 2h (et pas 1h comme vous dites) par la 215 et tous les « blogeurs » et « Instagrameurs » l’empreintent parfois en tenue de rando (lol) mais bien plus svt en tenue « fashion ». Et oui il s’agit pour ces gens là avant tout de montrer leur image que de profiter des lieux.

    Croyez moi que quand vous venez de gravir les 800m par la 217 après plus de 3h et que vous découvrez le lac envahit de gens qui prennent absolument tous la même photo debout sur un rocher (j’ai filmé pour documenter la bêtise humaine) vous êtes dans une rage folle.
    Surtout que nous n’avions pas repéré la voie 215 (sans grand intérêt d’un point de vue de la rando en elle-même), du coup incompréhension totale de voir autant de non initié à la randonnée sur place… Mais avec des articles comme le vôtre tout s’explique !!!

    Il serait intéressant que les « blogeurs » comme vous et tant d’autres, s’interrogent sur l’impact qu’ils peuvent avoir sur la fréquentation d’un lieux touristique et le comportement désastreux des gens une fois sur place.
    Que vous partagiez vos expériences soit, mais pourquoi donner tant de détail je ne comprends pas du tout !?
    Le voyage est une aventure non ?
    Une aventure que chacun se doit d’explorer et découvrir. Les photos et les points de vue se méritent non ? Mais À CAUSE de blog comme le vôtre et tant d’autres et bien tout ces lieux se retrouvent envahient par des gens pour qui seule l’image (de leur nombril) compte !

    • Bonjour Jonathan,

      Pourquoi tant de haine ? Si vous nous suiviez plus réguliérement, vous saurez qu’on oeuvre réguliérement à protéger les endroits qu’on visite. Certes nous donnons des détails mais vous les trouverez également sur des miliers d’autres supports. Par ailleurs, nous faisons bien ce que nous voulons, et ce lieu n’a pas besoin de nous pour être connu et avoir de la visite. Ce lac était déjà envahi bien avant l’écriture de cet article, il le sera après. Regardez donc du côté d’instagram si les problèmes de nombrils vous démangent (le nôtre va très bien, nous ne monétisons pas ce blog, nous n’avons rien à y gagner à partager, sauf le plaisir, merci).

      Nous n’avons pas besoin de ce type de commentaire pour s’interroger sur notre impact. Nous en parlons aussi dans cet article, vous retenez bien ce que vous voulez retenir. Si nous souhaitions mettre des détails, c’est pour aider. Si vous n’en voulez pas, faites comme nous quand c’est le cas, ne regardez que les images.

      Par ailleurs, nous indiquons : 13 km 4 h +430 m pour la randonnée que nous avons fait, pour le reste c’est un chemi supplémentaire que nous avons indiqué en se renseignant auprés des personnes compétentes. Désolés que votre randonnée n’ait pas été aussi belle que vous l’auriez voulu, il aurait fallut soit se lever plus tôt, soit se renseigner un peu mieux, soit aller visiter un lieu plus moche. On ne sait pas trop quoi vous répondre pour le coup.

      Mais nous y pensons pour la prochaine fois, nous ferons des articles incomplets avec des photos moches, ils seront surement plus utiles pour les gens, merci de vos précieuses remarques.

      PS : j’espère que vous avez profité de votre présence pour nettoyer les lieux et faire de la prévention auprès des personnes sur place au lieu de râler. (Nous oui).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.