Préparez votre voyage en Iran : retrouvez nos plus belles découvertes sur 15 jours. Nous vous présentons également les paysages et villes incontournables en Iran. On espère pouvoir vous emmener en immersion totale dans ce pays fabuleux.

23026~|fontawesome~|fa-plane~|
Coût carbone de notre vol aller-retour

1.5 tonnes de CO2

Ça représente quoi ? Si l’on devient végétarien (-1,12t), qu’on utilise son vélo (-0,32t), qu’on achète ses vêtements d’occasion (-0,22t) et qu’on pratique le 0 déchet (-0,09t),

On économise : 1,75 tonnes de CO2/an

Découvrir les villes, les mosquées et cette incroyable culture perse 

Shiraz et Persépolis

Chiraz est une ville du centre-sud de l’Iran, renommée pour son histoire littéraire et ses nombreux jardins. Découvrez le mausolée en marbre de Hafez, la mosquée Nasir-ol-Molk, et le mausolée de Saadi qui abrite le tombeau orné de mosaïques de l’écrivain du XIIIe siècle. Shiraz est un point d’accès à Persépolis, la capitale en ruines du VIe siècle av. J.-C. située au nord-est, un véritable trésor de la Perse antique.

Ispahan, la capitale touristique

Ispahan ou Isfahan (en persan: اصفهان) est une ville au centre de l’Iran. Située au sud de Téhéran, elle est considérée par ses habitants comme l’une des plus belles villes du monde et la capitale touristique. C’est une ville historique, ancienne capitale de la Perse de 1598 à 1722. Aujourd’hui, l’industrie du textile et aciéries occupent leur place. Profitez de son architecture unique, ses boulevards bordés d’arbre, sa douceur de vivre et également de sa grande mosquée,  un véritable chef-d’œuvre architectural et culturel.

Voyage en iran : guide pratique pratique et itinéraire complet 15 jours

Yazd, la ville du désert

La ville historique de Yazd est située au milieu du plateau iranien, à proximité des routes des épices et de la soie. C’est un témoignage vivant de l’utilisation de ressources limitées pour assurer la survie dans le désert : l’eau est amenée en ville par un système de qanat (ouvrage destiné à capter l’eau souterraine). Construite en terre, l’immense vieille ville de Yazd a échappé à la modernisation qui a détruit de nombreuses villes de ce type. Elle a gardé ses quartiers traditionnels,  les maisons anciennes, les bazars, les hammams, les mosquées, les synagogues… et c’est notre ville coup de cœur, sans aucune hésitation !

Téhéran, la capitale de l’Iran

Téhéran  capitale iranienne. Située au nord du pays, au pied des monts Elbourz, la ville compte plus de 15 millions d’habitants. La ville accueille plus de la moitié de l’activité industrielle du pays, elle est un témoin de la modernité et de la forte croissance du pays. A ne pas louper : le bazar de Téhéran et ses nombreux palais.

Découvrir les villages de montagne iraniens

Le village traditionnel d’Abyaneh

C’est un village rouge, tout fait d’ocre dû à ses maisons bâties en briques d’adobe. Vous pourrez y rencontrer des artisans et y trouver de belles piéces. Généralement les excursions se font depuis la ville de Kashan (vous trouvez facilement des taxis à partager si vous êtes en guesthouse). Généralement l’aller retour coûte 800 000 IRR (prévoir 1 200 000 IRR pour la journée complète), à partager selon le nombre de personnes dans le taxi. Une fois arrivés, vous devez vous acquitter de 50 000 IRR pour accéder au village. Prévoir au moins 3h sur place pour profiter du village et alentours. Profitez-en pour découvrir Natanz et Nashubad (la cité souterraine).

La ville fantôme d’Iran, Kharanaq 

la ville émergea du désert il y a environ 1 000 ans. Kharanaq est situé à 85 kilomètres au nord de la ville de Yazd. Le village comporte deux parties, la partie ancienne, construite en briques de terre crue, est l’une des plus grandes collections d’adobe en Iran. Certains bâtiments sont supposés avoir plus de mille ans, et le site était déjà occupé il y a plus de 4000 ans. Des gens vivaient encore dans la vieille partie du village il y a quelques décennies, mais aujourd’hui elle est abandonnée et tombe en ruine, les habitants se sont regroupés dans la nouvelle partie du village.

Voyage en iran : guide pratique pratique et itinéraire complet 15 jours

Randonner et découvrir les montagnes en Iran

L’Iran est une source intarissable en terme de montagnes et paysages splendides ! Le pays est composé de nombreuse chaînes de montagnes toutes aussi splendides les unes que les autres. Ne voyez pas seulement l’Iran comme un pays de désert aride, vous feriez une grande erreur (mais ça, on le dit pour vous, parce que nous, si le pays est désert, on est pour). Découvrez :

  • La chaîne de montagne de l’Alborz/Elbourz : c’est une chaîne de montagnes au nord de l’Iran. C’est au sud de la chaîne qu’est situé le plus haut sommet d’Iran, le mont Damavand (5 671 m) et la ville de Téhéran, située en moyenne à 1 300 mètres d’altitude.
  • Les monts Zagros : constituent la plus grande chaîne de montagnes d’Irak et la deuxième plus grande d’Iran. Elle a une longueur totale de 1 500 kilomètres et la chaîne se termine au détroit d’Ormuz. Son point culminant est le Zard Kuh avec 4 548 mètres d’altitude.
  • Makhmal Kūh, les velvet mountains  : la montagne Makhmal, recouverte de lichens de velours vert. On a découvert cet endroit dont on ignorait tout, grâce aux locaux, on vous en dira bientôt plus lors d’un nouvel article !
  • Badab-e-surt : Badab-e Surt est un site naturel splendide, au cœur des montagnes, de la province de Mazandéran dans le nord de l’Iran, à 95 km au sud de la ville de Sari et à 7 km à l’ouest du village d’Orost. Article à venir sur ce lieu hors du commun.
Voyage en iran : guide pratique pratique et itinéraire complet 15 jours

Skier en Iran : c’est possible !

L’Iran c’est aussi des hauts sommets, ses stations de ski : le pays attire chaque année de plus en plus de skieurs du monde entier. Toutes les stations du pays se situent au-dessus de 2000 m d’altitude, les plus hautes sont à presque 4000 m ! La période idéale pour skier en Iran se situe de janvier à Mars, c’est le paradis de la poudreuse et en plus, ça reste bon marché ;) Nous avons skié dans la station de Dizin (Elbourz), on vous en dit plus très bientôt !

Aller dans le désert en Iran

Le Dacht-e Kavir, le désert salé de l’Iran :  Il s’étend du sud-est des montagnes de l’Alborz jusqu’au centre de l’Iran. Deux parcs nationaux importants, tant du point de vue de la superficie que de la biodiversité, y sont situés : le Parc National du Kavir et du Parc National de Tourân, classés tous deux réserves de Biosphère par l’Unesco. Le Parc National du Kavir est situé dans la partie ouest du Dacht-e Kavir, à l’est du Lac de Sel, à 50 km au sud-est de Téhéran. Les villes limitrophes sont Qom, Kâchân, Semnân et Ispahan.. La température moyenne en janvier y est de 22°, la température maximale peut atteindre 50° et le désert connaît une amplitude thermique qui va jusqu’à 60° ! Le Parc National de Tourân est situé dans la partie Est de la province de Semnân. Ce parc est la deuxième réserve de biosphère du monde du point de vue de la superficie, après la réserve de Serengeti en Tanzanie.

Le Dacht-e Lout (ou Lût) : le désert des Kalout : le désert de Lout, qui s’étend sur des centaines de kilomètres dans la partie nord-est de la province de Kermân, fait partie du Patrimoine Mondial de l’Unesco. Il n’y a aucune forme de vie dans cette partie du désert. Il existe dans ce désert un phénomène naturel exceptionnel et unique, nommé kalout : ce sont d’immenses couloirs profonds qui se sont creusés, au fil du temps, du fait de l’action érosive du vent et de la pluie. Le vent, qui souffle environ 120 jours par an dans cette région (comme par hasard nous y étions à ce moment-là), emporte et déplace la terre sablonneuse.

Aller découvrir la Mer Caspienne

Hey oui, il y a aussi la mer en Iran, au sud, et au nord ! Alex tenait vraiment beaucoup à découvrir la mer caspienne quand nous étions à Sari (30 minutes de la côte). Par contre on vous le dit, c’est pas vraiment génial, c’est balnéaire, bétonné et pas très joli.

Voyage en iran : guide pratique pratique et itinéraire complet 15 jours

Faire du canonying en Iran : ou et comment ?

Faire du Canyoning en Iran, c’est possible, et pas qu’un peu mon neveu ! Reghez Canyon (ou Tange Raghaz), c’est le plus beau canyon d’Iran et on comprend pourquoi :  plus de 60 cascades et environ 100 piscines naturelles. La plus haute cascade est appelée Azarakhsh (qui signifie tonnerre) avec 65 mètres de hauteur et la piscine la plus profonde est Kabootar (qui signifie pigeon) avec 20 mètres de profondeur. Cette vallée est située près de la ville de Darab, une petite ville proche de Shiraz, au sud de l’Iran. Ce canyon est d’environ 2500 mères de long et le meilleur choix en Iran pour les grimpeurs techniques et les canyoneers. Le meilleur moment pour faire du canyoning est d’avril à août. Nous concernant, nous y étions encore un peu tôt hélas, mais ce n’est que partie remise, on aura notre vengeance ;)

Les iraniens sont ultra friands de sport outdoor, et profitent de leur week end (notamment le vendredi) pour partir de la ville et aller dans la nature faire de la randonnée, du canonyoning, de la spéléologie, du ski et bien d’autres disciplines. Nous y étions encore un peu tôt hélas, mais ce n’est que partie remise, on aura notre vengeance ;)

Un aperçu en vidéo !

On vous le dit aussi, mais on souhaite retourner en Iran pour découvrir un peu plus l’ouest et le nord du pays, et explorer le sud et ses îles ! Notamment lîle de Qeshm au sud de l’Iran, une merveille géologique.

Les transports en Iran : comment se déplacer dans le pays ?

Les transports en Iran : comment se déplacer dans le pays ?

L’Iran est un pays immense et il est commun de vouloir se déplacer à l’intérieur des villes ou d’une localité à une autre. Cependant, si vous comptez vous appuyer sur le réseau ferroviaire, c’est raté parce que ce n’est pas un transport sur lequel on peut compter dans…

Comment s’habiller en Iran quand on est une femme ?

Comment s’habiller en Iran quand on est une femme ?

Qu’on soit d’accord ou pas avec les règles établies en Iran, il est essentiel de se plier aux codes stricts du pays, notamment en ce qui concerne l’habillement et le comportement. En effet, le voile est obligatoire pour toutes les femmes en Iran : porté…

Quels sont les coutumes et traditions en Iran ?

Quels sont les coutumes et traditions en Iran ?

Chaque pays est le reflet de traditions ou de modes de vie qui surprendront toujours l’étranger qui vient d’ailleurs : on se rapproche d’une autre culture, tout le quotidien devient une nouvelle routine à apprivoiser. Tout cela nous rappelle qu’il n’y a jamais eu une…