Ce séjour hivernal en Norvège du Nord, du cercle polaire arctique à Cap Nord, c’est une expérience qui fait rêver : fjords, paysages majestueux, des panoramas enneigés sublimes, de belles randonnées… Si ces mots vous parlent… ce voyage en latitude nord est fait pour vous ! Cette partie du globe est une région très montagneuse où vous découvrirez aussi Tromso, la ville une des villes les plus septentrionales au monde. Durant ce roadtrip nous avons exploré les plus beaux sites de ce pays nordique et c’est avec enthousiasme que nous les partageons avec vous.

23026~|fontawesome~|fa-plane~|
Coût carbone de notre vol aller-retour :

1,2 tonnes de CO2

Ça représente quoi ? Si l’on devient végétarien (-1,12t), qu’on utilise son vélo (-0,32t), qu’on achète ses vêtements d’occasion (-0,22t) et qu’on pratique le 0 déchet (-0,09t),

On économise : 1,75 tonnes de CO2/an

Après avoir fait traîner ces lignes au détour de l’archipel des îles LofotenNarvik ou encore Senja et la région de Tromso, nous arrivons enfin au point final de ce beau voyage. Tel, que tous nos souvenirs resteront gravés à jamais dans le Grand Nord. Ce voyage en Norvège du Nord l’hiver fut fabuleux, on reste marqués par la beauté des paysages surgissant après chaque virage, par la glace, une nature préservée, les aurores boréales qui envahissent et enchantent le ciel. S’il a un voyage qu’on vous conseille de faire dans votre vie, c’est bien celui-là. Cet article pratique marque la fin d’une histoire dont on a du mal à tourner les dernières pages.

Table des matières de l'article - dépliez :

Le nord de la Norvège en hiver : budget, conseils & itinéraire sur 10 jours

La Norvège du Nord en hiver en bref

Avant, les régions éloignées du nord de la Norvège étaient inaccessibles, mais, aujourd’hui, il y a un important réseau de routes et de petits aéroports avec des vols réguliers entre de nombreuses villes et les villages. Grâce à son climat “relativement tempéré” (gulf stream) le poisson y reste abondant.  Vous allez découvrir des espaces sauvages, une nature vierge et les jolis villages pittoresques, qui caractérisent la Norvège du Nord.  Tromsø, par exemple, la ville la plus importante de la Norvège du Nord est appelée la capitale de l’Arctique. C’est très souvent dans cette ville que votre avion atterrira.

La lumière est extraordinaire en Norvège en hiver. Les nuits d’été, sont longues et claires au nord du cercle arctique grâce au  le soleil de minuit. En revanche, les nuits d’hiver sont longues et froides, mais ce n’est jamais vraiment la nuit noire  (entre fin novembre et fin janvier). Les aurores boréales enflamment le ciel, déployant un spectacle majestueux tout au-dessous de vos têtes.

Préparer son voyage en Norvège du Nord en hiver

Avant d’entamer un séjour au-delà du cercle arctique en Norvège, on vous conseille quand même d’anticiper un peu, même si le YOLO du dernier moment ça peut vous filer des frissons d’ados. On a commencé à mettre les sous de côté à partir du mois de septembre (pour partir en mars). On a aussi acheté les billets d’avion à cette même période, et on vous déconseille de le faire au dernier moment, généralement les prix évoluent grandement, mais pas dans le bon sens ! (comptez du 500€ AR/pers quelques semaines avant – départ Toulouse).

Les informations pratiques à savoir pour préparer son séjour en Norvège du Nord

Les horaires en Norvège du Nord
  • Les banques sont ouvertes du lundi au vendredi, de 9h à 15h (15h30 en hiver et jusqu’à 17h-17h30 le jeudi) ;
  • Les bureaux de poste ouvrent en général en semaine de 9h à 16h (19h dans les grandes villes) et le samedi de 10h à 14h ;
  • Les boutiques ouvrent à 9h ou 10h et ferment très tôt, souvent à 17h, parfois à 16h et une fois par semaine (souvent le jeudi), entre 18h et 20h, surtout dans les grandes villes. Le samedi, elles ferment dès 14h ou 15h.
Le décalage horaire en Norvège

Décalage horaire : y’en a pas ! C’est le même fuseau que chez nous en France.

Types de prises de courant

Courant alternatif de 220 volts. Prises de courant : même chose qu’en France

Quand venir en Norvège du Nord ?

On a envie de vous dire toute l’année ! Enfin presque ;) Évitez les mois de novembre, décembre et janvier, qui avec la nuit polaire risquent de vous causer quelques surprises ! Souvent les billets sont moins chers à cette période, mais il y a une raison ;)

Si vous rêvez de neige, de lacs glacés, de journées de 7h, d’aurores boréales et de tranquillité absolue sur les routes et lieux touristiques ? Incontestablement le mois de mars est le meilleur mois de l’année pour aller découvrir la Norvège du Nord ! Croix de bois croix de fer ! De plus les locations sont moins chères en cette période, mais une partie des restaurants est également fermée (mais il en reste, et vu le prix que ça coûte, faites des pique-niques de toute façon).

Nous sommes partis du 1 au 10 mars et nous avons été grandement gâtés en termes de météo et d’aurores boréales, de véritables chanceux ! Du ciel bleu et des aurores à gogo ! Notez que nous sommes arrivés après la fin des tempêtes de neige et que tout cela a repris pile-poil le jour de notre départ… Bref tous les éléments étaient réunis pour que ce soit parfait : neige, lacs glacés, ciel bleu et découvert le soir, une activité solaire forte pour la période, rien à redire.

MAJ 2018 : un ami est allé dans les îles Lofoten en Mars cette année et il a bénéficié des mêmes conditions météorologiques que nous ! C’est-à-dire : superbe !

Notre itinéraire voiture sur 10 jours en Norvège du Nord

  • Tromso : la capitale de la Norvège du nord, elle est très agréable à parcourir sous la neige ;
  • Les îles Lofoten : un des joyaux de cette moitié nord du pays. Ses îles, ses fjords et ses villages à l’ambiance si particulières sont exceptionnellement beaux ;
  • île de Senja : moins connue et moins touristique que les Lofoten, nous avons adoré la parcourir !
  • Les Alpes de Lyngen : la neige, le sauvage, la montagne. C’est plus brut, la beauté sauvage du nord.

Nous sommes arrivés à Tromso vers 17h, le temps de récupérer la voiture de location, puis nous avons immédiatement pris la route en direction des Lofoten. Impossible de faire le chemin en une seule fois, surtout sur la neige et une fois la nuit tombée. Pause nuit à Bogen, à 1h30 de Møysalen, l’entrée géographique des îles. Nous sommes partis le lendemain et nous avons parcouru les îles Lofoten durant 3 jours.

En quittant les lieux, avant de rejoindre L’île de Senja, nous avons fait une pause à Narvik, l’ancienne ville manière où Alex a fait du ski sur l’une des plus belle piste du monde. Le lendemain nous avons pris la route jusqu’à Senja, parcouru en une journée et nous avons passé la nuit dans un gîte à GrovFjord. Le lendemain, après une nuit glaciale, direction les Alpes de Lyngen où nous avons passé deux nuits. Nous avons passé les 2 dernières nuits à Tromso. C’était juste, 3/4 jours de plus n’auraient pas été de trop.

La location de voiture en Norvège du Nord quand il neige

Road trip en Norvège en hiver

Nous avons donc choisi la voiture comme moyen de transport. Nous sommes passés par l’agence AVIS, à Tromso. L’agence se trouve dans le hall de l’aéroport et ferme donc à 17h. On n’a jamais vu des gens aussi cools et confiants. Nous avons dû noter quelques infos sur papier volant, le garçon de l’accueil nous a fait confiance pour le retour, et tout s’est bien passé. Simple, facile, en confiance. Vive la Norvège !  Nous avons payé 368€  pour 10 jours, pour une Toyota Yaris hybride. Nous n’avons pas pris d’assurance en supplément, nous nous sommes contentés de celle de la carte Visa.

Le type de voiture à choisir et le réseau routier en Norvège du Nord

Faut-il louer un 4×4 en Norvège du Nord

Attention…. roulement de tambours…. NON ! C’est absolument inutile (du moins si vous ne aventurez pas dans la neige au milieu des montagnes).

Les routes sont bien entretenues, avec un peu ou pas (ça dépend) de neige ok, même au fin fond du fond. Nous sommes tout de même arrivés à trouver des routes recouvertes de neige et même là ce n’était pas un souci, les pneus neige accrochent c’est de la folie !

C’est assez impressionnant au départ et on s’habitue très vite. Sur la neige, le poids est l’ennemi du bien, donc prenez un véhicule léger, ils sont tous équipés pour la neige, aucun souci d’adhérence, ça envoie bien (plus qu’un gros machin finalement), et en plus, ils consomment moins ;) (et vu le prix de l’essence…).

Quel est l'état des routes dans le nord de la Norvège ?

Les routes sont dans l’ensemble très bien entretenues. Les grands axes sont dégagés et les petites routes forcément plus sinueuses et alourdies par la neige. Même si les petites voitures tiennent super bien la route, n’espérez pas rouler aussi vite qu’en France ;)

  • Bienveillance norvégienne : il faut tout de même savoir une chose, les Norvégiens sont des anges sur la route. Si vous roulez trop lentement, ils rouleront sagement, en toute zénitude derrière vous en profitant des paysages, sans se faire voir. Il y a souvent des routes étroites en Norvège ;

 

  • Péages : il n’y a pas de péages en Norvège, mais ce n’est pas pour autant que les autoroutes ne sont pas payantes. Il y a des caméras qui prennent en photos les plaques. Si vous louez une voiture, vous n’aurez rien à faire, la voiture est déjà équipée de l’autopass (l’agence de location vous enverra la note, nous on a jamais rien reçu), si c’est votre véhicule perso, il faudra le louer. (Et si vous oubliez de le louer, vous êtes censés noter les prix et les payer sur le site internet. Tout plein d’infos plus précises sur le télépéage en Norvège sur ce site.
Quel est le prix de l'essence ?

Elle est … chère et peut varier d’un jour à l’autre et pas dans votre sens ! En janvier 2018 : 1.53 €. Pas donné du tout. On a voulu faire le plein un soir quand on est revenu sur Tromso, on a eu la flemme et l’essence était à 1€35. Quand on est revenus le lendemain matin : 1€46  BIM sans préavis !

Quelles températures en Norvège du Nord l’hiver ?

Des températures étonnamment “douces” pour l’hiver dans le nord de la Norvège

Fait-il froid en Norvège du Nord ? On a envie de vous répondre “oui” et “non”. Oui on sait, ça vous avance !  En réalité, les températures d’hiver en Norvège du Nord sont assez douces, mais tout dépend de là où vous vous trouvez. Le Gulf Stream réchauffe la Norvège et c’est pour cette raison que sur les côtes des Lofoten ou de la région de Tromso, vous aurez des températures oscillantes entre -10° et +5° la journée. Tout à fait gérable au soleil (on a même pique-niqué ! En ayant les mains gelées, ok ok). Le froid est sec et bien habillé (système des couches), ça ne vous fera pas plus d’effet qu’un hiver en France. Par contre, dès que vous pénétrez un peu plus dans les terres, les températures chutent très vite entre -20 et -30° ;) (>> Spoiler : dans le Grand Nord vous êtes souvent en bord de côte).

L’influence du Gulf Stream sur les températures

Le Gulf Stream est un courant marin de surface, chaud qui longe la côte américaine depuis le Golf du Mexique et qui se dirige vers le nord-est de l’Océan Atlantique, poussé par les vents dominants du sud-ouest, en se refroidissant progressivement. Le Gulf Stream est parmi les courants les plus forts. C’est grâce à lui qu’il est donc possible de trouver des températures très douces sur les côtes de la Norvège du Nord en plein hiver ! 

L’hiver en  Norvège du Nord, on s’habille comment ?

Le système des 3 couches, le plus efficace contre le froid

Le système des 3 couches est une technique adoptée par un grand nombre de pratiquants d’activités de plein air. C’est une méthode que vous devez comprendre pour vous habiller de façon optimale et vous adapter à toutes les conditions. Nous verrons dans la dernière partie de cet article – une fois le principe compris – comment s’en servir et le modifier suivant les conditions rencontrées.

Le but du système des 3 couches est d’utiliser un minimum de vêtements pour un maximum d’efficacité afin d’isoler au mieux et d’avoir le plus chaud possible. Ce que l’on recherche est d’être à une température confortable dans toutes les circonstances (pendant l’effort et à l’arrêt) :

  • La première couche : la couche que vous avez au contact de votre peau. C’est probablement celle qui est la plus négligée alors qu’elle joue un rôle très important. La couche de base a pour but de garder votre peau au sec afin d’éviter la sensation de froid. C’est pourquoi cette couche doit être « respirante ». Elle doit évacuer la transpiration pour que celle-ci ne soit plus au contact de votre peau. Un bon t-shirt manches courtes avec une matière anti-transpirante (un truc de sport par exemple).
  • La couche intermédiaire :  la seconde couche qui est mise par-dessus la couche de base. Cette couche a pour but d’isoler, c’est-à-dire de retenir la chaleur de votre corps du mieux possible. Le meilleur moyen pour cela est d’emprisonner de l’air autour de votre corps, car l’air est un excellent isolant. Un haut manche longue près du corps anti transpirant (truc de sport)
  • La couche externe : la couche qui est en contact avec le monde extérieur. Elle a pour but de protéger du vent et de l’humidité extérieure (pluie, brouillard, neige…), d’évacuer la transpiration et de protéger des agressions extérieures (coupures, abrasion, etc.).  Deux possibilités : la 3e couche: une fine doudoune ou une polaire softshell par exemple (qui évacuent bien la transpiration également). Et on ajoute la 4e couche : la veste de ski, soit un truc imperméable, et qui évacue aussi la transpiration : la veste hardeshell (ça grimpe très vite en prix, nous on a pas, on fait avec la veste de ski).
    Quelles chaussures pour la Norvège du nord ?

    On a pris nos chaussures de randonnée habituelles qu’on a imperméabilisées (c’était impeccable, on est restés bien au sec !), et Chrys a surtout marché avec des après-ski de la marque Décathlon, imperméabilisés eux aussi, et c’était également parfait ! Toutes les références en dessus.

    Quels vêtements mettre dans la valise ?

    N’y mettez pas des tonnes d’euros. De notre côté, nous avons juste réutilisé les affaires que nous avions déjà en running/ski/montagne et nous complété avec d’autres affaires de la marque Décathlon.

    Sincèrement, c’est une marque qui remplit déjà pas mal nos placards et que nous aimons beaucoup. De plus, elle a un excellent rapport qualité prix.

     

    Valise Norvège du Nord hiver

     

    La Norvège coûte assez cher comme ça, donc on le re dit, n’allez pas vous ruiner en affaires hors de prix.

    Les activités en Norvège du Nord en hiver

    Il y a plein d’activités possibles lors d’un roadtrip en Norvège du Nord, accessible au plus grand nombre ! On a fait le choix d’embarquer nos propres raquettes avec nous, afin de ne pas être tributaires d’un magasin de location (et pour faire des économies). Aller voir des aurores boréales ne vous demandera que de la patience, persévérance et une voiture de location. Tester le traîneau à chien n’est pas forcément très cher et il existe des élevages éthiques !

    Faire de la raquette à neige autour d’un lac gelé dans les îles Lofoten 

    Idée de randonnée raquette facile

    Nous avons repéré un joli lac gelé à Sørvågen, dont les contours et les montagnes autour sont vraiment jolis. On a emporté notre matériel : raquettes et bâtons, dans nos valises  et on décide de se caler une randonnée le lendemain matin. Même avec cette histoire de cheville et d’entorse, Chrys veut la tenter, tranquillement. Et elle se prendra une chute sur les fesses mémorables, qu’on appela « le jour où on a vu les pieds de Chrys arriver au niveau de son nez ».

    Généralement les tours de lacs, les grandes étendues et les forêts sont des lieux idéaux pour la randonnée raquette, cependant, renseignez-vous, allez demander aux offices du tourisme et guides avant de vous mettre en danger !

    Découvrir le chien de traîneau dans un élevage éthique dans les Alpes de Lyngen

    Ce fut sensationnel avec des hôtes extras. Nous ne développerons pas plus cette partie ici car nous avons détaillé plus longuement cette activité dans l’article consacré aux détails de notre périple en Norvège du Nord.

    Voir des aurores boréales en Norvège du Nord

    Bien joué, parce que le mois de mars est une période idéale pour voir les aurores boréales en Norvège du Nord ! Après n’oubliez jamais qu’il y a le facteur chance et météo, et que de ce fait, il peut arriver que vous passiez un séjour en Norvège sans pouvoir en voir une seule malheureusement. De notre côté on a été hyper chanceux ! Temps parfait, forte activité solaire… Nous ne sommes pas passés par une agence, simple choix personnel (mais ça peut vous faciliter les choses, il faut juste mettre la main au portefeuille). Nous étions en plein roadtrip norvégien, alors on a tenté de garder notre indépendance pour les aurores également.

    L’activité d’une aurore boréale commence très doucement, on ne la devine que si on se concentre bien. Le début n’est pas souvent pas visible à l’œil nu. Si vous observez une traînée lumineuse blanche fade dans le ciel, il se peut que ce soit une prémisse d’aurore boréale. Pour être sûr de son coup, il faut pointer son appareil reflex ou sa caméra vers la traînée blanche en question, et prendre une photo (longue exposition, autour de 5/10s). Si l’apparition est verte sur la photo, ça veut dire qu’une aurore boréale va apparaitre dans le ciel de Norvège !

    Une chose également : sur les photos d’aurores que vous voyez circuler sur les blogs, Pinterest ou partout sur internet, la couleur “vert fluo” est très souvent le résultat de la pause longue (qui accentue le contraste) et de la retouche abusée-mémé. Désolés, on va peut-être abimer vos idéaux, mais une aurore n’est jamais vert fluo ultra pétante, avec du rose pétant fluo à l’oeil nu. Et il n’y a pas d’aurore boréale en plein jour (comme la photo juste en dessous, on a juste corrigé la luminosité pour lui donner un effet sympa et voir les paysages autour, mais en vrai il faisait nuit). Souvent vous ne verrez qu’une traînée blanche. Ce qui ne nous a pas empêchés de notre côté de voir des aurores boréales voir des intenses et merveilleuses, avec des couleurs folles et réalistes (pas ultra fluo) et qui vous tordent tout autant le ventre avec des lâches de frissons <3

    Quels sont les meilleurs endroits pour photographier une aurore boréale en Norvège du Nord

    On peut voir des aurores boréales au-delà du cercle polaire nordique, et en Norvège du Nord, c’est dans les îles Lofoten, les Alpes de Lyngen, l’île de Sommoroy et les îles autour de Tromso que vous pourrez en observer facilement. Vous pouvez en voir de quasiment n’importe où à la condition d’un ciel clair sans nuages et sans éclairages parasites. La pollution lumineuse est énorme en Norvège du Nord, y compris dans les lieux les plus reculés et elle dure toute la nuit. Il faut vraiment repérer les lieux à l’abri des lampadaires afin de mettre toutes les chances de votre côté. Nous concernant, à chaque fois il nous a fallu rouler plus d’une bonne heure sans toutefois toujours arriver à éviter les lumières !

    Ne vous inquiétez pas non plus, même s’il reste de la pollution lumineuse, ou une pleine lune, vous verrez votre aurore pour peu qu’elle soit d’intensité suffisamment forte.

    Comment photographier une aurore boréale ?

    Matériel, réglage et conditions

    Déjà, essayons de définir ce qu’est une aurore boréale. C’est une interférence entre des particules chargées du vent solaire et la haute atmosphère. Elles s’observent uniquement dans les pôles, puisque la zone d’aurore est située de 65° à 75° de latitude magnétique, aka les régions des pôles. Dans le sud, elles sont appelées les aurores astrales.

     

    Matériel nécessaire :

    • un appareil photo : un reflex idéalement ou un bon hybride
    • Un objectif avec le plus grand-angle et la meilleure ouverture possible : un grand-angle pour capture plus d’espace dans le ciel et une grande ouverture pour capturer le plus de lumière.
    • Un trépied : important, la photo d’aurore boréale nécessite une pause longue et donc une stabilité parfaite que vous obtiendrez uniquement avec un bon trépied.
    • Un déclencheur : une télécommande ou une application téléphone feront l’affaire pour déclencher les photos à distance en évitant les vibrations sur l’appareil photo aka sinon de belles photos floues.
    • Des batteries de rechange : le froid réduit de façon considérable la performance des batteries, et comme on peut rester longtemps sous où à chasser l’aurore boréale, il vaut mieux anticiper en prenant plusieurs batteries de rechange (nous deux en tout nous ont suffit). Pour mieux les protéger du froid, conservez les dans les poches intérieures des manteaux et non dans l’appareil, c’est la meilleure astuce pour les protéger du froid.
    • Une lampe frontale : parce que c’est bien pratique dans la nuit et la neige ;)

    Les réglages :

    • La sensibilité : il faut choisir les plus hauts ISO que l’appareil peut générer sans bruit excessif. Selon votre joujou, elle peut se situer entre 400 et 24000 ISO. Si vous ne savez pas partez sur une valeur de 800 ISO, mais on vous conseille de faire quelques tests avant.
    • Déclencheur / miroir relevé ou retardateur : Il est indispensable d’activer la fonction « miroir relevé » et d’utiliser le retardateur ou un déclencheur à distance pour réduire les vibrations et éviter le bougé lors des poses longues.
    • La vitesse d’obturation : une vitesse comprise entre 10 et 30 secondes est le meilleur choix, elle vous permettra de saisir au mieux les mouvements de l’aurore. Dans notre cas, nous l’avons laissé souvent plus de 30s et l’effet final est un peu trop fondu. Avec des vitesses comprises entre 15 et 30 secondes, il est possible que les étoiles, qui se déplacent, laissent des traînées dans le ciel. On vous conseille pour ça d’utiliser le mode bulbe de votre appareil.
    • Le réglage du diaphragme : il faut idéalement choisir l’ouverture maximum que permet l’objectif utilisé afin d’avoir plus de marge sur le choix de la vitesse (en mode bulbe). Il faut alors tourner votre objectif sur l’infini en réglage manuel (le 8 à l’envers) afin d’avoir la plus grande profondeur de champ possible et assurer la netteté totale de l’image.
    • La condensation : Protégez votre appareil un avec un sac plastique étanche. La condensation provoquée par un changement de température (du chaud vers le froid) peut embrumer l’appareil.
    Quelle est la meilleure période pour observer une une aurore ?

    Techniquement, on dit souvent que la période entre septembre et mars est idéale, car les nuits deviennent plus longues que le jour, et on a beaucoup plus d’occasions. Entre décembre et janvier, c’est la nuit polaire, et les chances d’en voir sont statistiquement plus grandes donc ! Ce qui exclut forcément les mois d’été, entre début mai et la mi-août, où la luminosité reste importante même la nuit. Les aurores boréales les plus fortes s’observent en plein hiver, entre octobre et mars, mais si toutes les autres conditions sont réunies il est possible d’en observer dès la fin août et jusqu’à la fin avril ; l’avantage c’est qu’au mois de mars, vous avez de vraies journées !

     

    Les meilleures conditions pour voir les aurores boréales : 

    • Par nuit noire, forcément donc !
    • Par ciel dégagé, sans nuages, ce qui correspond généralement aux nuits les plus froides ;
    • Avec une pollution lumineuse minimale, c’est-à-dire hors des villes et de leurs lumières, et plutôt par nuit sans lune ;
    • Au cœur de la nuit, principalement entre 23h et 2h du matin, même si les aurores boréales peuvent se montrer dès les premières heures de la nuit ;
    • Lors d’une phase d’activité solaire intense. Le soleil fonctionne en effet selon des cycles d’activité magnétique durant environ 11 ans, avec des pics et des creux. Lors d’un pic d’activité, un maximum de particules est rejeté dans l’espace et ainsi transporté dans notre atmosphère, produisant les aurores boréales les plus intenses.

    Les applications pour vous aider dans votre quête de l’aurore boréale :

    Libre photographie norvège du nord

    On vous conseille au passage l’excellent livre de Madame Oreille : photographier l’Europe du Nord, avec des conseils et des astuces photos adaptés à un voyage dans le Grand Nord. C’est le livre à lire avant de partir si on souhaite progresser en photos et rapporter de belles images. Et en plus, il est à tout petit prix.

    Découvrir l’île de Senja

    Cette île sauvage et encore méconnue dans le nord de la Norvège. Des paysages magnifiques, peu de touristes, une belle route touristique, un de nos coups de cœur.

    Prendre le train de la Norvège du Nord jusqu’à la Suède

    Et profitez de paysages grandioses ! Vous pouvez aussi prendre le train pour aller jusqu’en Suède, la traversée est assez courte, autour d’une heure à peine et vous longez des paysages splendides. À vous de voir si vos faites simplement un aller-retour ou un stop dans l’un des nombreux arrêts desservis en Suède !

    Skier au-dessus des fjords à Narvik, la plus belle piste du monde ?

    Retrouvez notre article complet sur la station de Narvik, la plus belle station du monde.

    La nourriture en Norvège du Nord : prix et variété

    Il y a un grand choix de supermarchés en Norvège, et ils sont chers, très chers ! Souvent de taille moyenne, le choix n’est pas immense, ce n’est pas de la haute gastronomie non plus et il faut être capable de déchiffrer les étiquettes : bon courage !

    Les supermarchés en Norvège du Nord

    Les enseignes les plus connues sont : REMA1000, COOP, KiWi/Bunnpris et RIMI. Il peut y avoir une énorme différence de prix, comparez ! Les “moins chères” sont normalement REMA1000, suivi de KIWI. Les autres sont encore au-dessus !

    La seule variété alcool qu’on retrouve en supermarché c’est la bière (et on s’est fait avoir comme des bleus : 4 kro >> 20€, aïe!).  Et c’est seulement avant 20h. Pour le reste, vins et alcools forts, c’est uniquement la chaine unique, Vinmonopolet qui possède l’autorisation légale d’en vendre (meilleure contrôle des importations et exportations pour l’état). Ils ferment à 18h et c’est méga cher. Mais le thé chaud c’est bien, c’est bon le thé. Et c’est moins cher.

    En savoir plus sur les supermarchés et sur ce qu'on trouve dedans

    23158~|vegetaux~|vegetaux-014-nutmeg~|

    Manger végétarien en Norvège du Nord

    C’est la mer-de, soyons honnête. Ce n’est pas tellement la culture alimentaire du coin entre le saucisson de renne et le pâté d’Élan. Pleurp. On arrivait tout de même à trouver des knacks avec des pizzas aux légumes ou des patates pour Chrys. Sinon pas de secret : il faut cuisiner !

    NB : au Huken Pub à Tromso, tu vas pouvoir manger !

    Où dormir en Norvège du Nord : prix et hébergements

    Louer un camping-car ou un van en Norvège l’hiver, bonne idée ?

    Au départ, l’idée était de louer un van ou un camping-car et de là faire à l’improvisation en mode liberté, comme on aime tant. Sauf que c’est très difficile à trouver là-haut et en plus c’est très cher. Le prix le plus intéressant trouvé pour une durée de10 jours, c’était 1300€ (avec l’équipement qui suit le froid là-bas). Du coup ça nous a calmés sévère. On a essayé de persister pour trouver, on a failli céder en plus.  Après on s’est aperçu que louer une voiture et un logement sympa tous les soirs, bé que ça coûtait moins cher. Du coup on a arrêté d’être cons et on a pris cette solution-là. La frustration de ne pas pouvoir choisir notre lieu de réveil chaque matin a fait qu’on s’est fait plaisir sur 2/3 logements (techniquement tout est en bord de fjord là-bas, mais tu peux aussi techniquement avoir un mur ou une baraque juste en face de tes fenêtres). Ce n’est pas tous les jours qu’on va en Norvège, on l’attendait très fort ce voyage, alors à nous la nature, les petits-déj avec vue sur fjord et montagnes et le silence. Amen.

    Les logements avec les plus belles vues de Norvège du Nord 

    Nous sommes donc passés par Booking pour la plupart des logements réservés, et Airbnb pour le logement à Tromso même. On a fait les réservations très en avance, nous avons commencé en septembre. Le truc bien en Norvège du Nord sur Booking, c’est que pour la plupart des logements, vous n’aurez pas à avancer d’argent pour la réservation, et en plus vous pouvez l’annuler jusqu’à 3 jours avant ou même la veille pour certains, sans frais. Du coup, ça nous a donc permis d’avoir du choix, mais de ne pas nous enfermer dans un circuit préconçu à l’avance : nos logements ont été chamboulés au rythme des changements de notre itinéraire, on a tout modifié et réservé à nouveau un paquet de fois !

    On dit également que la Norvège est chère (oui), mais concernant les logements, sincèrement, on aurait pu en trouver pas mal autour de 60 € (d’ailleurs on a trouvé un énorme gite entier pour 60€ en bord de fjord, et le Airbnb). De toute façon je crois qu’on a toujours eu des gîtes ou de grands appartements pour nous tout seuls. Par contre, les hôtels sont chers (mais cela dit on voit bien des formules 1 à 90€ en bord de nationale en France…). Bon tout ça pour vous dire que oui, en cherchant bien, vous pouvez trouver des perles à très bon prix, et notamment en hors saison, comme nous !

    Une petite sélection en images juste en dessous histoire de vous montrer un aperçu de tous les lieux où nous avons dormi :

    Lofoten Norvège du nord

    Dormir en Norvège du Nord – Nos trouvailles

    Hébergement dans les Lofotens

    Retrouvez tous les détails dans l’article itinéraire d’hiver dans les îles Lofoten

    Bogen Hostel
    Lenvik 143, 8533 Bogen, Norvège
    Très belle vue sur fjord
    90€ avec petit déjeuner –  mars 2017

    ⇒ Lien du Bogen Hostel

    Hemmingodden Lofoten Fishing Lodge
    Oppsaattveien 10-12, 8373 Ballstad, Norvège
    Rorbu entier et aménagé, vue sur le port
    110€ – mars 2017

    ⇒ Lien du Hemmingodden Lofoten Fishing Lodge

    Eliassen Rorbuer
    Hamnøy, 8390 Reine, Norvège
    Rorbu entier, aménagé, luxe, magnifique vue sur fjord et montagne, les aurores boréales en bonus.
    La petite folie de notre périple qu’on ne regrette absolument pas.
    128€ – mars 2017

    ⇒ Lien du Eliassen Rorbuer

     

    Dormir dans la région de Narvik

    Retrouvez l’article détaillé sur Narvik et les pistes de ski

    Best Western Narvik Hotel
    Skistuaveien 8, 8514 Narvik
    Au pied des pistes.
    110 € – mars 2017
    Elvegård Hytteutleie og Fiskeferie
    Adresse : Balteskard 146, 9446 Grov, Norvège
    En bord de fjord
    60€ – mars 2017
    Cet établissement n’est plus réservable en ligne mais on vous propose:
    ⇒ Lien vers des hébergements autour de Grov
    Dormir dans la région de Tromso

    Retrouvez l’article complet et ses détails : itinéraire en Norvège Nord en hiver

     

    Dormir dans les Alpes de Lyngen

    Solheim Fritidsgård 

    Solheim Fritidsgård – Farm Stay , 9064 Svensby, Norvège
    Un chalet cosy et magnifique, neuf.
    Les propriétaires sont accueillants et c’est un excellent spot à aurore boréale !

    ⇒ Lien du chalet dans les Alpes de Lyngen

    Dormir à l'aéroport de Tromso

    Nous avions prévu de dormir à  l’aéroport, mais le hasard a voulu que nous finissions sur un matelas dans le grenier d’inconnus rencontrés dans un bar !

    Sachez qu’il est possible de dormir à l’aéroport de Tromso, mais dans la première partie du bas, avant de passer les contrôles de sécurité. C’est moyen confortable, mais ça fait l’affaire si vous avez un avion dans la nuit ou bien tôt le matin. Il y a également un café et une consigne dans l’aéroport dans la loge des agents de sécurité (on a laissé les nôtres toute une nuit gratuitement).

     

    Lien vers des logements autour de l’aéroport pour un peu plus de confort

    Les plus beaux paysages de la Norvège du Nord

    Parce qu’encore, l’activité la plus grandiose, et la moins chère en Norvège du Nord, c’est celle qui va vous en mettre plein les yeux pour un moindre effort : admirer les beaux paysages de Norvège du Nord qui vous tordent le ventre. Sa nature époustouflante, ses fjords glacés, ses montagnes conquérantes, ses étendues blanches et ses lumières magiques.

    Découvrez l’embrasement de ses étendues si emblématique, la lumière qui se traîne tôt et longtemps le matin,  et qui illumine timidement et intensément l’horizon, le blanc et la glace. Sa lumière de la journée, qui embellit la scène. Et la lumière du soir, comme un dessert. Celle qui, sublime, enflamme les montagnes et la surface de l’eau d’un rose orangé intense, presque irréel. Appréciez la lumière du soir, celle qui s’accroche et qui lutte malgré la nuit qui tombe et qui continue de mettre de la magie partout, un bleu intense, incroyable. Appréciez, aimez, revenez.

    Budget total pour un roadtrip de 10 jours en Norvège du Nord en hiver

    La Norvège du Nord c’est cher ?

    Parlons de choses qui fâchent les gens : le pognon, le fric, le flouze. Si vous avez décidé de faire un road trip en Norvège du Nord et qui plus est en l’hiver, vous savez que question pépettes, ça va douiller sévère ! Cependant, il y a quand même moyen de limiter la casse. C’est ce qu’on a réussi à faire de notre côté en se faisant plaisir sur quelques points (des logements bien bien sympas, les activités, et” 2/3 restos”), mais sans ça on aurait sans doute peut être faire baisser la note à moins de 1000€/pers ou quasi, billets avions compris. Mais bon voilà, quitte à économiser, et à aller tout là-haut, on a voulu lâcher un peu de lest.

    Budget total pour 10 jours et 2 personnes

    Avion : 700 € / 2 pers

    Logement : 

    • Solheim Fritidsgård – Alpes de Lygen : 83 €
    • Eliassen Rorbuer (hamnoy Lofoten) : 124 €
    • Hemmingodden Lofoten Fishing Lodge (Ballstad – Lofoten) : 108 €
    • Bogen Hostel (Bogen) : 90€
    • Best Western à Narvik : 110€
    • Elvegård Hytteutleie og Fiskeferie : 60€
    • Airbnb près de Tromso : 120€ (deux nuits)
    • Nuit dans un grenier à Tromso : 0€

    Total : 695 € / 2 pers (à noter qu’on s’est fait plaisir pour 3 d’entre eux, on aurait pu faire facilement baisser la note de 100 €)

    • Location voiture : 368€ / 2 pers 
    • Essence : 200 € / 2 pers
    • Courses : 140 € / 2 pers (alcool compris) (on s’est fait avoir sur les bières, mais on a fait su-per gaffe sur le reste et on a combiné avec ce qu’on avait emmené dans les valises)
    • Chien de traîneau : 100 € / 2 pers
    • Restaurants : 140 € / 2 pers (3 “restaurants” : snack, bar-tapas et pubs en vrai)

    Soit un BUDGET TOTAL DE : 2343 € /2 pers, soit 1171 €/ 1 pers, tout compris.

     

      Les dernières informations pratiques avant de partir

      • Téléchargez une carte Google Map en local avec tous vos favoris ou encore maps me, très pratique pour conserver sa data.
      • La Norvège fait partie de l’Europe, votre data forfait est censé fonctionner aussi là-bas ;)
      • Prévoyez des batteries de rechange pour votre matériel, le froid liquide leur autonomie à vitesse impressionnante
      • La monnaie locale est le NOK. Valeur du NOK en Aout 2020 : 1 NOK = 10.73 (BIM)