Randonnée raquettes dans les Pyrénées (lac de l’Oule)

randonnee-raquette-lac-l-oule-pyrenees

La randonnée en raquette dans les pyrénées

Enfin, la randonnée raquette ! Oui ça faisait un bon moment que j’avais envie d’en refaire et que je demandais à Alex « Hey dis, c’est quand qu’on fait des raquettes ? Aller, on fait des raquettes dis ?! « . Ce que j’aime aussi beaucoup dans cette activité, c’est que c’est une des rares activités de montagne abordables, voir pas chère du tout (sauf si votre randonnée ne necessite un guide). C’est accessible à tout le monde, tant que vous adaptez la balade à votre niveau. Au final, nous avons programmé l’escapade dans la neige début décembre. Je vous avoue que trouver une balade enneigée a été un peu compliqué au départ tellement la neige se fait rare dans les Pyrénées, mais we can do it.

Alex connaît très bien le coin où nous projettons d’aller et nous avons pu faire une randonnée très chouette jusqu’au lac de L’Oule. Le lac se trouve dans la vallée d’Aure, une grande vallée pyrénéenne qui donne accès à la Réserve Naturelle du Néouvielle, un paysage naturel protégé, mais aussi à l’Espagne et ses fameux canyons aragonais. Le lac de l’Oule est un lac artificiel, mais néanmoins superbe, dont l’eau provient du lac d’Orédon.

Nous avons trouvé un magasin de location de matériel de ski ouvert, ce qui n’était pas gagné étant donné que la saison de ski n’est pas encore lancée à ce moment là (et visiblement, la neige n’est pas attendue avant Noël). On loue les raquettes et les bâtons en deux-deux, on glâne 2/3 renseignements, et hop nous voilà partis ! C’était la première sortie raquette pour Alex, qui est plus habitué au ski et au snowboard, et contrairement à ce qu’il craignait, il a beaucoup aimé et il est prêt à recommencer !

.

On débute la randonnée à pieds car la neige n’est pas encore en hauteur suffisante au début du sentier. On escalade les butes, on les resdescend, on admire, beaucoup, on prend notre temps, et des photos aussi. Une fois en haut, le paysage se met à changer subitement, pour notre plus grand bonheur.

.

Attention : beaucoup de photos spotted- déso, c’était trop beau.

.

randonnee-raquette-lac-l-oule-pyrenees

randonnée-raquette-lac-loule-pyrenees

randonnee-raquette-lac-l-oule-pyrenees

randonnee-raquette-lac-l-oule-pyrenees

randonnee-raquette-lac-l-oule-pyrenees

randonnee-raquette-lac-l-oule-pyrenees

.

Les raquettes les raquettes  jusqu’au lac de l’Oule !

Une fois arrivés en haut sur l’arrête, la neige nous arrive enfin jusqu’au milieu des mollets. On enfile alors nos raquettes qui étaient jusque là sagement rangées dans mon sac (40L). Les raquettes sont légéres et faciles à mettre/régler/enlever, l’arrière de la raquette ne se fixe pas. J’y trouve 15000 fois moins de contraintes qu’avec le matériel de ski. Ensuite il suffit d’avancer et de se laisser glisser dans la poudreuse (ou pas), les raquettes se fixent toutes seules, aucune glissade à craindre. On évite juste la marche arrière, elles ne sont pas bloquées . Il y a aussi un crochet sous le talon, que vous pouvez remonter pour vous faciliter la grimpe, très pratique 😉

On continue à admirer, on prend toujours notre temps et des photos, (toujours) et on avance (enfin).

Nous sommes sur une portion de hors-piste depuis le départ, et nous rejoignons le GR qui longe les pistes de ski (vides) de Saint Lary. C’est étrange de se retrouver là, sur ce morceau de montagne d’habitude bondé par la masse de skieurs. La montagne nous appartient, et c’est pour de vrai. On commence à avoir un peu faim et on décide de continuer jusqu’au lac qui se trouve en bas des pistes pour manger un morceau.

.

randonnee-raquette-lac-l-oule-pyrenees

randonnée-raquette-lac-loule-pyrenees

Randonnee raquette dans les hautes Pyrenées jusqu'au lac de L'oule

Randonnee raquette dans les hautes Pyrenées jusqu'au lac de L'oule

randonnée-raquette-lac-loule-pyrenees

Le lac de l’Oule

Le lac de L’Oule est vraiment très chouette et je pense que son habit entre la verdure et la neige est un de ceux qui lui vont le mieux. Avant la construction du barrage, l’espace était occupé par un plateau de pâturages, formé de laquettes. L’ensemble était appelé le bassin de l’Oule.

Une fois ici, vous savez, il n’y a rien de très compliqué. Il suffit de trouver un gros rocher un petit peu plat (mais pas trop, sinon c’est trop facile), d’enlever les raquettes, et le sac. Puis il faut s’installer sous un gros rayon de soleil en gardant le meilleur angle sur le lac puis sortir le pique-nique du sac. Et là, on est contents. C’est la vie.

.

Randonnee raquette dans les hautes Pyrenées jusqu'au lac de L'oule

Randonnee raquette dans les hautes Pyrenées jusqu'au lac de L'oule

Randonnee raquette dans les hautes Pyrenées jusqu'au lac de L'oule

randonnée-raquette-lac-loule-pyrenees

Randonnee raquette dans les hautes Pyrenées jusqu'au lac de L'oule

Randonnee raquette dans les hautes Pyrenées jusqu'au lac de L'oule

randonnee-raquette-lac-l-oule-pyrenees

randonnee-raquette-lac-l-oule-pyrenees

randonnée-raquette-lac-loule-pyrenees

.

Le retour de la boucle par les pistes

On prend un chemin différent sur le retour, qui nous fait passer en plein milieu des pistes de la station (toujours vides), et c’est vraiment étrange d’observer toutes ces installations (moches) à l’arrêt. On dirait une piste fantôme. Le soleil perd peu à peu du terrain, mangé par le sommet des montagnes, et on essaie d’avancer un peu pour se retrouver une dernière fois au milieu des rayons.

On teste le verglas, le passage de ruisseaux, la chute dans le ruisseau et les pieds mouillés. Les pieds mouillés c’est nul. J’ai eu les orteils congelés un bon moment, mais au final, 1h après, je sentais déjà plus rien.

randonnée-raquette-lac-loule-pyrenees

.

La vue sur les hauts sommets

C’est quelque chose dont je me lasserai jamais (ça rime). Je crois que c’est la chose tip-top sur une rando. Vous venez de faire le plus dur, de monter, de grimper sur les pentes de neiges, et vous savez que le reste passera tout seul. Vous êtes juste face aux cimes des Pyrénées, avec la lumière magique de la fin de journée. On distingue tous les pics enneigés de la vallée sous la brume. Dites, on peut tomber amoureux d’un massif ?.

.

.

pollution-pyrenees

Il y a toujours un hic. En décembre la pollution

n’était pas seulement  présente que dans les grandes

villes du du Nord. Elles était aussi présente dans tous le

sud et dans les massifs des Pyrénées. Hélas.

 

randonnee-raquette-lac-l-oule-pyrenees

.

La lumière tombe, l’air se rafraichît, nous disons au revoir aux remontées fantômes, avec la promesse d’une bonne bière au bout de la déscente.

.

.

Infos randonnées raquettes lac de l’Oule

Nous sommes arrivés au Lac de l’Oule par les pistes de la station de ski de Saint-Lary.

On a roulé depuis Saint-Lary vers Espiaube et on a emprunté ensuite la « piste » vers le Col du Portet.  Renseignez-vous pour savoir si elle n’est pas fermée, ce qui arrive relativement souvent à la fin de l’automne. On a pu en monter que la moitié à peine, le reste du bitume étant recouvert de roches et de neige.

Nous avons ensuite gravi la montagne en raquettes jusqu’au col du Portet. Il y a une jolie vue en particulier sur le Néouvielle. De là, il suffit de descendre le vallon où se trouvent les longues pistes de la station de sports d’hiver de Saint-Lary. On découvre en contrebas le Lac de l’Oule, magnifique, à moitié enneigé, encadré de forêts et de pics.

De notre côté, nous avons pris un morceau de hors-piste avant de rejoindre les pistes pour atteindre le lac. Si vous souhaitez faire cette randonnée en hiver, je vous encourage à travailler un minimum votre condition physique avant et d’éviter le hors piste (Alex connaît ce coin par coeur dans notre cas). Il faut savoir que la boucle que nous avons faite n’est faisable que sur la courte période de début décembre, quand la neige est là mais que les pistes de ski sont encore fermées.

En période propice, printemps-été, il faut une petite heure depuis le Col de Portet pour atteindre lac de l’Oule, qui en été reste une balade familiale très agréable et très accéssible.

.

Durée : petite boucle de 5h30

Dénivelé : + 300 m – 636 m

Attitude : 1919 m

Prix location raquettes : entre 6€ et 8€, bâtons compris.

Vous pouvez vous renseigner sur les itinéraires conseillés/possibles dans les offices du Tourisme des villes de montagne.

.

Quelle tenue je portais pour cette randonnée raquettes jusqu’au Lac de L’Oule?

Je ne suis pas sponsorisée par Décathlon, c’est juste que ce sont les moins chers, avec un rapport qualité-prix plutôt pas trop mal.  Je suis plutôt dans une démarche minimaliste, je n’aime pas non plus accumulée plein de vêtements inutiles. Je n’ai absolument pas eu froid, j’ai même eu trop chaud en plein soleil avec la polaire, tenue parfaite ! 🙂

.

Et vous c’est quand la neige cette année ? 🙂

.

 

 

21 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *