Deux jours à Amsterdam – Cityguide

vlille-amsterdam-tourisme

Cityguide d’Amstermdam: et dans le port… y’a plus de marins qui chantent…

L’histoire accélérée d’Amsterdam est celle d’un village de pêcheurs devenue une métropole charmante et moderne. Que ce soit au niveau artistique ou architectural, on reconnait  dans son port, ses rues ou ses immeubles, chaque trace indélébile de son histoire. C’est la ville aux quartiers attachants, tellement différents, où vous allez ouvrir grand les yeux pour découvrir chaque détail exubérant ou dérobé.  Ils ont tous leur particularité, leur irrégularité, leur caractère et leur différence. Ils ont le visage gracieux, ravissant, apaisant, grisant ou encore fascinant. Ils sont vivants, fêtards, alternatifs, ou encore un peu dérangeants et sulfureux.

Ce fut une escapade d’avril pluvieuse et grise, avec d’étonnantes éclaircies miraculées qui daignaient faire leur apparition de temps à autre. Il pleut à peu près 260 jours par an à Amsterdam, soit environ 75% du temps, alors autant se faire à l’idée et emporter un parapluie 🙂

.

city-guide-amsterdam-week-end-astuces

.

C’était un week end où Alex n’arrêtait pas de râler parce que d’après lui,  je roulais à vélo comme une bombe et que je ne profitais pas du paysage. Ce fut un week end où je lui répondais « Mais de toute façon, si je roule et je regarde le paysage en même temps, je tombe et je meurs » , lui : « … ». Un week end où je râlais après Alex parce que j’arrêtais pas de me prendre sa roue arrière dans ma roue avant et que je trouvais ça dangereux d’aller aussi lentement (haha). Un week end où nous avons majoritairement fait du vélo certes, mais mangé aussi. Week end passion nourriture en gros. C’était un week avec plein de choses jolies et beaucoup de froid sur le bout des doigts.

.

.

C’était un chouette week end mais si je devais y revenir, je visiterai toute la campagne autour de la ville, j’irai directement voir les champs de tulipes quelques longues minutes et j’irai parcourir les petits chemins verdoyants à vélo.

.

Escapade à Amsterdam et ses détails pratiques

Le budget pour un week end à Amsterdam

  • Les billets ont été pris en janvier  en janvier pour 230 € pour deux AR (easyjet), et en s’y prenant en décembre, je pense que le prix aurait été plus bas.
  • Question logement, on a du mal à trouver quelque chose avec un prix correct. En Avril, impossible de trouver un hôtel où il reste de la place, ou alors ils sont  hors de prix. Sur Airbnb, on a bien rongé nos ongles aussi, c’était hyper compliqué aussi de trouver un logement à prix raisonnable. On ne voulait pas dormir trop loin du centre ville étant donné qu’on restait seulement pour le week end. Au final, on a fini par trouver chez Yuri. L’appartement est grand, design et chaleureux, 10 min du centre à vélo et Yuri et son colocataire sont hyper sympas. Meilleur rapport qualité prix qu’on ait trouvé 2/3 mois avant pour une réservation en avril. Vous avez une bonne moyenne de 150 euros pour deux nuits sur rbnb. On s’est bien fait chargé en divers frais.
  • On a retiré une grosse somme en une seule fois, car même si les prix sont en euros, on voulait éviter de se prendre des frais pour rien. Le niveau de vie est équivalent à celui en France.
  • En comptant la location de vélo, cela nous fait un week-end qui nous revient au total à 200€/pers au total en partant de Toulouse + les repas. Perso c’était mon cadeau de Noël 😉

.

.

Comment venir à amsterdam ? L’aéroport international de Schiphol et la gare d’Amsterdam

.

conseils pratiques amsterdam• Après 1h30 de vol environ, quand vous descendez de l’avion, vous rejoignez la gare adjacente (les quais sont dessous), avec des trains avec une fréquence d’environ  20 min qui vous emmèneront à la gare de Amsterdam en 15 petites minutes. Le billet est à 4,20 euros pour un trajet.

• La gare est immense et il y a des places pour les bus absolument partout. C’est compliqué à gérer pour trouver le sien. En fait, il faut juste traverser l’immense gare et ressortir et prendre les bus sur la place en extérieur. Bon. Vous avez des tas de boutiques et un point informations au besoin.

• J’ai pu tester un distributeur automatique Febo à la gare, où vous pouvez choisir toutes sortes de croquettes et des hamburgers, comme dans un distributeur automatique. Du coup j’ai pris les deux. C’était pas d’un grand intérêt mais je voulais absolument tester ce concept rigolo. Et j’avais faim.  C’est super pratique quand a faim à ne plus pouvoir attendre. Le burger est à 2,25, et la fricadelle c’était 1.50€ il me semble.

.

Comment circuler à Amsterdam ?

.

velo-vitrine-amsterdam

• Nous aurions pu prendre l’Amsterdam Citycard qui permet d’avoir les transports et quelques musées gratuits (+ des réductions), mais à 55€/pers pour 24h, je trouve pas ça trop donné. De toute façon, les musés n’étaient pas sur notre programme, trop chronophages quand on reste un week end ou seulement quelques jours sur place.

• Les tickets de bus/ tramway sont très chers à l’unité. 2€90 le ticket d’une heure. Et oui ça pique un peu quand on ne s’y attend pas.

• Vous ne pouvez monter qu’à deux endroits dans le tram, devant et au milieu. Au milieu, se trouve un monsieur dans une cabine qui contrôle les passages (il doit passer des journées et des soirées de dingue lui).

• Vous compostez votre billet en entrant et en sortant. Au cas le monsieur du milieu soit probablement un peu trop à l’ouest et vous laisse passer par erreur.

• On a eu de la chance, le chauffeur (qui était seul bizarrement dans ce tram) nous a fait monter gratuitement, c’était gentil comme tout.

• Les tramways se stoppent à 00h15 le soir.

  • Tout ça pour vous dire, prenez-un vélo ! Parce que ça vous permet de faire les 4 coins de la ville en très peu de temps et d’économiser votre énergie et c’est trop cool !

quartier-Jordaan-amsterdam (3)

.

Le cas du vélo à Amsterdam

C’était un bonheur. Même sous la pluie. A Amsterdam tout est fait pour les vélos, même les voitures font profil bas.  Il est certain que quand on est piéton, il faut regarder toujours regarder où l’on marche et pas faire comme nos villes françaises. Aka, de pas s’approprier le territoire des vélos, parce qu’ils vous taillent un short à coup sûr…  J’ai commis cette erreur là le premier soir 😉

En vélo, c’est bien, c’est naturel, les pistes sont larges, donc les plus rapides vous doublent sans risque, les pistes sont partout, les voitures vous laissent passer, ne vous klaxonnent pas, même le tram vous laisse passer. J’ai eu un sacré choc quand j’ai du reprendre mon vélo pour aller travailler le lundi matin qui a suivi. J’ai pu lire à ce propos par ci par là que certains avaient été un peu agacés par les vélos à Amsterdam. Je ne les ai pas trouvé particulièrement agressifs pour ma part, cela vient peut être du fait que je suis une serial-bikeuse du quotidien. Si vous marchez le trottoir et que vous regardez avant de traverser, tout se passe bien dans le meilleur des mondes (je veux dire que si en plus on devait comparer tout ça, à la circulation à Marrakech, je dirais même qu’en Hollande, ce sont des petits agneaux).

Premier NB : par contre faites attention aux scooters et motos qui ont visiblement le droit d’emprunter les pistes cyclables. Sans casque aussi visiblement. Eux, ils sont vraiment dangereux.

Second NB : la-bas les vélos sont tous équipés d’un système de blocage de roue arrière, de façon à si on vous le vole pendant que vous allez chercher le pain par exemple, la roue arrière reste complètement inutilisable. La cause ? il y énormément de vols de vélo à Amsterdam. La première fois, je me suis interrogée : « qui voudrait d’un vélo à Amsterdam ? ils sont déjà tous un vélo ! « . Après je me suis dit que ça devait être exporté. Donc attachez-le toujours !

Les prix : entre 9€ et 15€ le 24h selon les loueurs (dont beaucoup se trouvent autour de la gare). Les vélos avec rétro-pédalage (sans frein) coûtent moins chers à la location, mais pour une première, on a pas voulu jouer les téméraires 😉

velo-loation-pas-cher-amsterdam

.

La vie dans les quartiers d’Amsterdam

Quels quartiers visiter à Amsterdam ? Bonne question ! Dans tous les cas nous les avons tous parcouru à vélo ! Après nous nous sommes plus concentrés, faute de temps, sur les quartiers les Canaux d’or, le centre, Jordaan, Leideseplein. J’ai regretté de ne pas avoir eu le temps de visiter  les quartiers de Pijp et Zuid Oost  (Street Art).

Histoire d’être originale rapport aux milliers de récits qui doivent errer sur l’internet mondial, on a beaucoup aimé le quartier Jordaan. Très anciennement un quartier pauvre qui s’est embourgeoisé avec la venue des étudiants et des artistes, c’est aujourd’hui un quartier un peu bobo et apaisant dans lequel il fait bon d’y passer du temps. Gentrification quoi 😉  C’est calme, charmant et vous y trouverez surement un lieu très chouette pour grignoter ou bien une jolie galerie pour vous faire du bien aux yeux. C’est ce calme et cet apaisement dans ces jolies rues qui m’a tant plu à Jordaan. Ce quartier si vif et tranquille en journée, et si vivant et si désert en soirée.

quartuer-canaux-amsterdam quartier-jordaan-visite-amsterdam quartier-jordaan-canal-amsterdam quartier-jordaan-amsterdam Visiter le quartier Joordan à Amsterdam

facade-boutique-amsterdam canaux.pont-amsterdam architcture-jordaan-amsterdam

.

Des fleurs pour se rappeler les voyages

Malgré son attrait hyper touristique, nous tenions à aller faire un tour au marché aux fleurs, parce que je comptais en ramener pour les faire planter à mon retour. J’ai décidé depuis le Maroc, d’acheter/ou ramener une plante après chacun de mes voyages, mais quand je vois le nombre d’entre eux prévus pour cette année, je me dis que j’aurais jamais assez de place dans mon minuscule appartement. Au final, je les acheté à l’aéroport parce qu’on avait aucune idée de la législation concernant les bulbes dans la cabine. J’ai fini par prendre des tulipes et des renoncules. Evidemment, attendez-vous à ce que ce soit bien plus cher à l’aéroport (le double). Et à ce jour, j’ai 11 sur 12 bulbes qui ont bien bien grandi !

bouquet-tulipes-amsterdam Visiter le marché aux fleurs à Amsterdam marche-fleurs-tulipe-amsterdam gouda-amsterdam

.

On a aussi croisé l‘Eglise Westerkerk , c’est la plus haute tour panoramique d’Amsterdam et vous pouvez avoir une jolie vue sur le monument depuis le quartier Jordan. On a mangé dans une plateforme pétrolière avec la plus belle vue de la ville sur le port industriel d’Amsterdam. Nous avons également dégusté le meilleur gâteau à la pomme et la cannelle du monde, en observant l’agitation sage agitation du petit marché qui se tenait juste en face. Comme il pleuvait beaucoup, on allait se réfugier dans des pubs et on a bu beaucoup de bières durant le séjour je crois. On a trouvé ça pas mal du tout comme prétexte et solution de repli. En plus on a croisé plein de jolis lieux conviviaux et on a encore mangé, avant d’aller manger d’ailleurs. Passion manger toute sa vie.

Jordaan-amsterdam-quartier

.

Dans la matinée, nous étions allés à vélo à Vondelpark, le plus grand parc de la ville, il est immense et verdoyant. Vous observerez certainement les gens faire leur sport quotidien ou prendre un bol d’air. A partir de début mai et jusqu’à la fin de l’été, vous pourrez y apprécier un tas de concert gratuits, on est arrivés un peu tôt :-/ Il était cependant un peu tristounet sous la grisaille ambiante.

vondelpark-amsterdam-lac

.

Nous sommes arrivés par hasard dans le quartier rouge alors que qu’on avait aucune intention d’y aller. Je trouvais ça un peu glauque d’aller observer des prostituées derrière une vitrine. En vérité, j’ai trouvé ça pire que glauque, j’étais hyper ma à l’aise, surtout quand on y ajoute la tonne de bars et de groupe de mecs déjà bourrés à 16h de l’après midi, qui picolent histoire de se donner le courage d’aller s’en choper derrière une quand ils auront noyé leur conscience au fond d’un verre.

quartier-rouge-amsterdam

.

Il a replu, et donc sommes encore allés grignoter des Bitterballen accompagnés d’une bière dans un joli pub du quartier Jordan et ensuite nous avons succombé aux charmes gastronomique d’un restaurant indonésien. En effet, au xxe siècle, la première vague massive d’immigration arriva d’Indonésie et vous y trouverez donc une culture indonésienne bien présente comparé à la France, notamment avec de nombreux restaurants. C’est le moment de tester si vous n’avez jamais testé cette cuisine ! Ou bien, de re-goûter. Haha.

Bitterballen-amsterdam-specialite

.

Il faut savoir que les Néerlandais mangent très tôt, et qu’au final, on a remarqué qu’il possible de manger à n’importe quelle heure de la journée. Que ce soit à 9h, 10h, 12h, 14h, 16 ou 20h, vous trouverez toujours des gens en plein repas au restaurant. C’est le paradis du « je mange juste quand j’ai faim et même quand j’ai pas faim« . Youpi !

Et avant les adresses pratiques, je vous laisse vous balader à Amsterdam avec ces quelques images et des informations pratiques en fin d’article 😉

.

vue-jolie-amsterdam

vlille-amsterdam-tourisme vitrine-magazin-amsterdam tulipes-amsterdam (3) rue-amsterdam quartuer-canaux-amsterdam

tulipes-amsterdam (2) quartier-jordaan-amsterdam (2) PicMonkey Collage3 joli-velo-amsterdam7 PicMonkey Collage7 IMG_3093 PicMonkey Collage parking-velos-amsterdam IMG_3013 IMG_2992 grands-canaux-amsterdam-croisiere

fete-foraine-amsterdam

IMG_3084

.

Applications pour se repérer à Amsterdam

  • Here : une application gratuite, qui premet de vous repérer à Amsterdam avec un GPS hors ligne, testé et approuvé. Vous pouvez même y ajouter vos adresses préférées pour les garder en mémoire mais vous ne pouvez pas toutes les noter hélas (il faut qu’elles soient déjà connues par l’application et ce n’est pas le cas pour toutes les adresses, seul point défaillant de cette appli).
  • Google Map : un simple export en hors ligne de la carte d’Amsterdam et vous n’avez qu’à ajouter vos adresses et différents points d’intérêt en favoris. Vous aurez accès à tout même en hors ligne et cette astuce fonctionne pour à peu près toutes les cartes du monde ? 😉

.

Les adresses pratiques 

  • Rent à bike : Damstraat 20, 1012 JM Amsterdam, Pays-Bas, 9€/24h
  • Rent à Bikey : Binnen Wieringerstraat 3, 1013EA Amsterdam, Pays-Bas, 15€/24h

Concernant les adresses pour boire et manger, ça sera l’objet du second article ! 🙂

 

14 Commentaires

  • Je devais visiter Amsterdam en Février, mais j’ai préféré choper la grippe (pour rigoler)… va vraiment falloir que je trouve le temps de reprogrammer ça (le weekend hein, pas la grippe)

    • A choisir, je pense que je prendrais le week end aussi ! 😉 Sinon je t’avoue que c’est pas plus mal pour toi (que ce soit reprogrammé) (pas la grippe), je trouve qu’il faisait encore un peu frais et gris en Avril…

  • Je pars demain (hiiiiiii :D) pour quelques jours, et du coup je te remercie pour l’astuce de la zone hors connexion de Google Maps, je ne connaissais pas ! J’ai téléchargé des applis mais ça me semble plus pratique avec Google !
    Jolies photos mais je ne m’attarde pas dessus, j’ai hâte de tout voir en vrai 🙂

    • Avec plaisir ! Du coup ça tombe juste un peu mal pour les bonnes adresses que je publierai la semaine prochaine. Tu vas adorer, je te souhaite du soleil même 😉

  • Je me demande si on peut se lasser d’Amsterdam. J’y suis allée deux fois, je regarde des articles au moins une fois par semaine et ça me donne toujours autant envie.
    Merci pour le point sur les resto’ indonésiens. J’avais fait le tour des Pays-Bas il y a deux ans et ça m’avait vraiment surprise la quantité de resto indiens, tout s’explique 😉

    Xx
    Julie

    • Ah oui tu y accro dis moi ! De mon côté je voudrais y retourner pour voir les champs de tulipes, j’ai des fixettes comme ça dans la vie, difficiles à zapper….

      Avec plaisir ! Ah mais oui, le resto indonésien, faut tester !

  • t’as des frais maintenant pour retirer des Euros en Europe ??
    Entre 2008 et 2013 (quand je voyais en Europe), j’avais aucun frais (et pourtant j’étais avec la Banque Postale) quand c’était la même monnaie (Euros donc)

    • Oh ça va être chouette en juin, tu devrais avoir du beau temps en plus ! Avec plaisir ! 🙂 Je te souhaite un excellent séjour 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *