Bassin d’arcachon : la dune du Pilat

Que voir autour du bassin d'arcachon ? Dune du Pilat, Village de L'herbe, découvrez les plus beaux sites !

 

A l’assaut la dune du Pilat 

Il y a 15 jours, on a décidé de se prendre une journée pour aller au bassin d’arcachon Je crois que c’est la première fois qu’Alex et moi y allons ensemble. Un saut à la dune du Pilat et un autre un peu plus tard, au village de l’Herbe, deux lieux emblématiques du bassin. Pourquoi aller chercher si loin, ce que nous avons si proche de chez nous ? En tout cas, ce fut une journée enseillée, des sourires, des découvertes, du calme, du vent, la mer et du sable dans les chaussures. Le résumé parfait. On a envie de rendre un hommage à cette dune tellement belle.

.

.

Que voir autour du bassin d'arcachon ? Dune du Pilat, Village de L'herbe, découvrez les plus beaux sites !
Que voir autour du bassin d'arcachon ? Dune du Pilat, Village de L'herbe, découvrez les plus beaux sites !
Que voir autour du bassin d'arcachon ? Dune du Pilat, Village de L'herbe, découvrez les plus beaux sites !

Dune-pilat-bassin-arcachon

.

Pilat, la madeleine de Proust 

La dune du Pilat raisonne en moi comme ces souvenirs d’enfant qui vous accrochent le coeur, pris dans le long tourbillon temps, pour essayer d’y rester jusqu’à la fin de cette vie. Un peu comme l’île d’Oléron. Chose étrange, les dunes raisonnent, les émotions tremblent encore mais les images sont floues. La dune fait parti de ces lieux importants où mes souvenirs s’entrelacent et s’emmêlent. Les âges et les époques se confondent jusqu’à ne faire plus d’un gros souvenir boudiboulga. Je viens d’inventer ce mot. J’aime la dune du Pilat, je la trouve tellement belle et impressionnante. On cherche toujours l’aventure et l’imvraisembable ailleurs, alors que pourtant des merveilles se dressent juste là. Oui là, juste devant. Alex est un peu plus cartésien, il la trouve juste belle.

La dune du Pilat est située le long de la côté d’argent juste sur l’entrée du bassin d’Arcachon. C’est la plus haute dune d’Europe. La dune du Pilat c’est 616 m de large, 2,9 km de long, 110 m de haut, et environ 55 millions de mètres cubes de sable. C’est quand même un sacré pedigree !

Attention moment culture. C’est cool la dune du Pilat mais est-ce que je suis vraiment la seule à ne pas savoir comment elle est arrivée là ? (Alex savait lui, ça m’énerveee). La dune du Pilat existe grace l’érosion des massifs montagneux comme les Pyrénées et le Massif Central. Le sable est transporté par les fleuves jusqu’à la mer. Sur le littoral, il se laisse porter par les vagues qui le déposent sur les plages. Il est ensuite arraché par le vent du large et transporté vers l’intérieur des terres. C’est en rencontrant des obstacles, comme de la végétation, qu’il peut s’accumuler et former une dune. Située à l’embouchure du Bassin d’Arcachon, la dune du Pilat a bénéficié d’apports en sable importants au cours du temps.

Il y a eu de nombreuses tentatives pour stabiliser la dune, mais celle-ci continue d’évoluer en permanence et roule sur elle-même, et elle continuera de bouger tant que le vent lui apportera du sable. Le mouvement se traduit par une avané de 1 à 5m par an vers la forêt.

C’est fou non ?

..

Que voir autour du bassin d'arcachon ? Dune du Pilat, Village de L'herbe, découvrez les plus beaux sites !
Que voir autour du bassin d'arcachon ? Dune du Pilat, Village de L'herbe, découvrez les plus beaux sites !
Que voir autour du bassin d'arcachon ? Dune du Pilat, Village de L'herbe, découvrez les plus beaux sites !

.

Après l’effort, le réconfort : la crête et le banc d’Arguin

N’empêche que ce jour là, j’ai des immenses courbatures, vestiges récents du crossfit (merci bien). Ces dernières ne se génent pas pour me dire que la marche n’est pas leur activité favorite du jour. Elle me le font d’ailleurs payer dès que le sol à le malheur de monter ou de baisser. J’ai failli me vautrer plusieurs fois sur du plat. C’est pathétique.

Cependant, on est excités comme des gamins, Alex propose qu’on escalade directement la dune les pieds dans le sable, et moi, dans l’euphorie ambiante, mon enthousiame légendaire, ma sautise innée, j’ai crié « OUIII ». Euh, atta.. wait ? De toute façon, à moins de faire le grand tour de la forêt, les options pour arriver en haut reste limitées vu l’endroit où nous sommes garés (aka, n’importe où).

Je regarde en haut et mes cuisses me font déjà mal. On grimpe, je glisse, je râle que ça fait mal, j’enfonce mes mains afin que mes doigts accrochent le sable mouillé. Non je ne veux pas revenir en bas, il est HORS DE QUESTION que je perde un seul petit centimétre. On fait une pause, puis une seconde. Je regarde en haut, je râle, je regarde Alex, je râle, je re regarde en haut, et je décide que ça suffit, et j’avale la côte de sable d’un trait. Double avantage : on a torché ça en 15 min et je ne  sens plus mes cuisses, véritablement. J’ai même cru qu’elles étaient revenues en bas sans moi. Alex, lui, s’est assis, contemplatif. En vrai il est essouflé comme un cheval. Et pourtant, à côté de l‘Erg Chebbi au Maroc, c’est de la guimauve cette dune.

La récompense c’est cette vue sublime, entre terre et mer, entre vert et bleu. Cette vue au loin, sur l’océan et le banc d’Arguin. On se balade sur les crêtes, ll n’y a pas grand monde. Le vent souffle et Alex s’enroule la tête avec son foulard. Comme un turban. Un turban chelou. On observe un moment les gens en parapentes, ils  sont partout, en les enviant un peu de flotter dans ce paysage de carte postale.

Si vous êtes déjà venus voir la dune, revenez-y, vraiment, elle paraît tellement différente et toujours plus belle à chaque fois. (#teamsuperlatif). Si vous n’y êtes jamais allés, c’est le moment, elle est encore très bien conservée, et les beaux jours de printemps et la lumière de l’automne, nous semblent être les meilleurs moments.

.

Que voir autour du bassin d'arcachon ? Dune du Pilat, Village de L'herbe, découvrez les plus beaux sites !

.

Que voir autour du bassin d'arcachon ? Dune du Pilat, Village de L'herbe, découvrez les plus beaux sites !
Que voir autour du bassin d'arcachon ? Dune du Pilat, Village de L'herbe, découvrez les plus beaux sites !

Que voir autour du bassin d'arcachon ? Dune du Pilat, Village de L'herbe, découvrez les plus beaux sites !

.

Le soleil chauffe, le vent souffle de plus en plus, mais surtout nos chaussures sont devenues trop petites. Le sable a bien pris ses aises. C’est l’heure de repartir et on a pris des poches histoire de redescendre la dune sur les fesses, tout en glissant. Je vous jure qu’on y croyait.

ALORS EVIDEMMENT QU’ON S’EST LOUPÉS. Effectivement, au lieu de glisser, nos postérieurs se sont langoureusement enfoncés dans le sable. On aurait dû s’en douter. La prochaine fois on achéte des vraies mini luges, c’est décidé. Dans le dépit, la blassitude totale, on l’a redescendu à pieds. Une fois arrivés en bas, toujours aucune trace de mes cuisses. Cette histoire devient très suspecte.

.

.

Que voir autour du bassin d'arcachon ? Dune du Pilat, Village de L'herbe, découvrez les plus beaux sites !
Que voir autour du bassin d'arcachon ? Dune du Pilat, Village de L'herbe, découvrez les plus beaux sites !

.

Informations pratiques sur la dune du Pilat

 

Comment venir à la Dune du Pilat depuis Bordeaux
● En avion

Depuis l’Aéroport de Bordeaux-Mérignac (45 min de la dune) : Au départ du Hall B, prenez la navette 30’Direct pour vous rendre à la gare de Bordeaux (45 min).

● En train et bus depuis Bordeaux

En arrivant à la gare de Bordeaux, prenez le train Ligne 32 Bordeaux-Arcachon et descendez à la gare d’Arcachon (50 min). Depuis la gare d’Arcachon, prenez ensuite le Bus Baïa Ligne 1 direction Plage de la Salie, descendez à l’arrêt Dune du Pilat (25 min) (fonctionne toute l’année).

● A vélo

Le Bassin d’Arcachon est une étape de la Vélodyssée et vous accédez en longeant un beau parcours le long de la côte atlantique, et il vous méne jusqu’à la Dune du Pilat. Si vous avez les cuisses et la condition, n’hésitez pas !

● En voiture

Depuis Bordeaux, prenez l’Autoroute A630 puis A660 vers le Bassin d’Arcachon / Biscarrosse, Sortie D259 direction Dune du Pilat / Biscarrosse.

Il y a plusieurs parkings à la disposition des visiteurs. Le parking principal (payant) se trouve juste au rond-point près de la dune. Il est aménagé pour accueillir également les autocars et dispose de 950 places.  C’est à partir de ce parking que l’on accède à l’escalier (voir photo) qui est installé durant la saison (d’avril à novembre). Distance entre le parking et la dune : environ 400 mètres.

Tarif du parking :

Haute saison : entre 4 et 6€ (pour 4h)

Basse saison : entre 1 et 2€ (pour 4h)

Que faire à la dune du Pilat ?

– Admirer le paysage. Eloignez vous de la masse touristique et vous aurez l’impression d’être seul en plein désert.

– Amirer le coucher du soleil. La dune va devenir orange, et le banc d’Arguin sera doré, nuancé par les derniers rayons du soleil. Prenez des bières avec vous, et de quoi grignoter c’est encore plus sympa. Sinon, y’a le restaurant « Coorniche » qui dispose d’une superbe terasse panoramique si vous préférez plus de confort.

– Profiter des belles plages :  Le Petit Nice, La Lagune, La Salie Nord… ! Si vous préférez les eaux calmes et limpides, allez jusqu’au lac de Sanguinet, vers Port Maguide, et laissez-vous surprendre par ses couleurs de lagon, dues à son fond sableux et sa faible profondeur.

– Du parapente bien sûr 😉

Les escaliers pour monter sont fermés entre novembre et avril. Il faudra donc emprunter les marches ! 

Vous y allez l’été ? aller y à 7h pour être tranquilles, sinon après c’est blindé de monde 

.

La dune du Pilat ça vous éveille les mêmes souvenirs et superlatifs que nous ? 🙂

.


Gardez-moi sous le coude sur Pinterest !

La dune du PIlat, un des plus beaux sites de France, une immense dune de sable blanc entre mer et forêt. Photos et consels pratique sur le blog waitandsea.fr

36 Commentaires

  • Comme j’aime ce lieu, j’y suis allée bien moins souvent que toi mais à chaque fois, ce fut un pur moment de bonheur… et de labeur!lol
    Mais quelle vue époustouflante lorsqu’on arrive en haut! Ma madeleine de Proust ressemble beaucoup à la tienne: c’est également une dune de sable entre l’océan Atlantique et la forêt de pins… à la Côte Sauvage de la Palmyre en Charente-Maritime!!! 😀
    Que de bons souvenirs de ce lieu, j’y vais tous les ans depuis toute petite, même si ce n’est qu’une journée, rien que pour respirer l’air frais des embruns et le parfum des pins, apprécier la vue de cette nature préservée…

    • Je suis tellement d’accord, mais quel lieu ! Oh elle a un joli nom Charlotte cette dune de sable ? 🙂 J’irai bien y faire un tour en juillet ! 🙂

  • Je l’ai découverte ce week-end et c’est vrai qu’elle est belle ! Et dure à monter en dehors des escaliers :p
    Il y avait beaucoup de monde, bon ok c’était un dimanche midi et on a pas trop eu le courage de marcher dans le sable pour s’éloigner de la masse (juste un peu, manière de pas être juste en haut des escaliers). Mais c’est à refaire !

    • Vous êtes des warriors de faire ça un dimanche ! 😀 Je pense que ça vaut vraiment le coup d’y retourner hors saison !

    • Plus c’est proche, plus on a tendance à repousse la visite parce que c’est proche, et moins on y va ! C’est vicieux 😉

  • Je suis tout émoustillée par l’impatience de retourner la voir dans un mois ! Très honnêtement, je ne suis pas une machine comme vous deux et il est fort probable que je ne monte pas en dehors des escaliers car pour une fois, je vais faire la fête assez tard dans le week-end (il est entre nanas) !
    Merci pour ces jolies photos !

  • Oh il est super cet article, entre l’évocation poétique, l’histoire rocambolesque de la formation (j’adore !) et l’histoire de tes cuisses rentrées toutes seules chez elle… sans parler des photos absolument magnifiques. Je ne connais pas cet endroit. J’ajoute illico à ma liste…

  • Super sympa ton article ! Entre humour et poésie, ton texte est un régal ! 🙂 Et les photos sont sublimes.
    Je suis allée une fois à la dune, c’était en 2008 et maintenant que je suis à Bordeaux, il va bien falloir que j’y retourne.

    • Merci beaucoup Candie ! Oh oui t’es pas loin en effet, 45 min de train Puis c’est chouette d’avoir ces beaux sites à proximité 🙂

  • Autant de superlatifs et de souvenirs embourbés pour moi là bas… je ne me souvient même plus de l’âge que j’avais quand j’y suis allée la première fois (est-ce que je marchais?) mais c’est toujours différent, on oubli a chaque fois à quelle point elle est belle. Pour la descente le mieux c’est le roulé bouler! Et pour la montée en période estivale il y a les escaliers en calibotis (enfin à mon époque y’en avait!) très bel article Merci de ce partage de ma région toujours aussi belle

    • Oui c’est ça Aurélie, toujours différent à chaque fois, toujours aussi beau 🙂 C’est vrai qu’avec mes cuisses le roulé boulé aurait été sympa ! Oui il y avait les escaliers, mais on était pas au bon endroit et on envie pas envie de les prendre de toute façon 😉

  • Hello Chrystelle (et Alex ^^)
    Je n’ai jamais été à la dune du Pilat et je dois dire que ton article m’a vendu du rêve ! (Et quelles photos…) En plus il était plein d’humour 🙂

    • Hello Sophie ! Merci !! Elle vaut le coup d’oeil, je la trouve tellement… inopinée d’être posée là comme ça et d’être aussi impressionnante…. 🙂

  • Ahh j’ai adoré lire ton article, j’imaginais en même la scène se dérouler comme dans un film 🙂
    Je rêve de pouvoir un jour grimper cette dune, et je pense que je le ferai de la même façon mais du coup avec une luge pour descendre !!
    Finalement, dans l’histoire, tes cuisses ne s’en sortent pas si mal ^^

    • Merci Sandrine, ton commentaire me fait super plaisir 🙂 Oh purée oui, on était tellement plein de frustration à la descente, faut qu’on y retourne rien que pour se la refaire à toute allure !

  • Oh la dune du Pilat !!! Comme toi, madeleine de Proust 🙂 (avec l’île d’Oléron, parce que quand j’étais enfant, j’y allais en vacances, et je faisais d’immenses châteaux de sable, avec la marée, c’est bien plus cool que la Méditerranée :p)
    C’est vrai que cette dune est assez incroyable en Europe (c’est la plus grande d’Europe, non ?). Bref, tout ça me rappelle que ça fait longtemps que je n’y suis pas allée …

    • Oh toi aussi ? t l’ïle d’Oléron aussi ? Je savais que tu pouvais n’être qu’une fille bien Julie ! 😉 Oui c’est la plus grande d’Europe et je suis assez étonnée du peu de gens qui la connaissent en réalité (hors région sud je veux dire). Sinon, c’est le moment d’y retourner si jamais tu as un creux avant l’Afrique du sud… 😉

  • Magnifique ! C’est vrai que je ne suis pas retournée à la Dune depuis mon enfance, alors que depuis les Pyrénées ce n’est pas si loin ! Ton article m’a donné envie d’y refaire un tour peut être cet automne 😉

    • Merci Lucy ! Ha en effet, c’est à deux heures, voir deux bonnes heure et demi de nos Pyrénées, c’est pas si loin ! Je découvre ton blog, dès que l’ouragan actuel est fini (aka les cartons and co) je viendrais y faire un tour 🙂

    • Merci Zoé (désolée pour le retard de réponse, je suis un peu sous l’eau en ce moment). Tu sais c’est pas vraiment un exploit, ça aurait été beaucoup plus simple sans mes courbatures du crossfit 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *