Pyrénées : le Mourtis entre sport et nature sauvage

Il y a 15 jours, nous sommes allés passer un week-end au Mourtis, dans les Pyrénées, en Haute-Garonne, aka juste à côté de chez nous donc.  Nous sommes habitués de la montagne, puisque que nous y sommes quasiment … très très souvent ? Nous oscillons entre les Pyrénées, autour de Saint-Lary et les Pyrénées d’Espagne, et la découverte du Mourtis fut une révélation (on voudrait y retourner en Mars). Les pistes sont magnifiques, la nature est sauvage, et le ski n’a pas le monopole (et ça, c’est une super nouvelle, si comme Chrys, vous débutez en ski). On pense très sincèrement que le jeu en vaut largement la chandelle.

Petite nouveauté, une vidéo vous attend en fin d’article 

Week end Mourtis, activités de plein air et nature sauvage, Pyrénées de haute Garonne

 

Un week-end au Mourtis entre sport et nature sauvage

Nous sommes partis au week-end au Mourtis avec le Comité Départemental du Tourisme de la Haute-Garonne, puisqu’ils nous ont gentiment invités. C’est la première invitation qu’on accepte cette année et on est vraiment contents d’y être allés, car ce week-end est plein de sens pour nous : nos Pyrénées, du sport outdoor, chez nous… le pied ! On est ultra contents de vous faire découvrir cette merveille, et d’un autre côté, un peu frileux, parce que c’est une nature sublime, encore préservée. On vous le murmure donc : venez, on vous emmène… 


week-end au Mourtis : et si il n’y avait pas que le ski dans la vie ?

Les activités outdoor au Mourtis

Pour ceux qui nous découvrent juste, il y a certains points à savoir : nous sommes très sportifs tous les deux, et question sport d’hiver, Alex est fan de ski, de snowboard mais Chrys, elle préfère encore courir et aller se rouler dans la neige pour arriver en bas de la pente. Elle apprend difficilement depuis l’année dernière, et n’y prend guère de plaisir pour le moment (ça nous coûte un bras et elle en a vite ras le bol après une matinée). Du coup, les week-ends ski tous les deux, c’est toujours un peu compliqué, il y en a toujours un des deux qui va se sacrifier pour faire plaisir à l’autre.

Et sans jeu de mots, de fusil sur tempe, le Mourtis a été LA révélation. Nous allons toujours du côté de la vallée Saint-Lary pour les sports d’hiver, car il y a de la famille du côté d’Alex, forcément c’est beaucoup plus simple pour nous et on s’embête guère à aller ailleurs en saison hivernale. Ce week-end-là, on s’est éclatés tous les deux, en même temps, et malgré que les belles pistes soient légion au Mourtis, nous avons testé plein d’autres activités !  On fait totalement partie de la cible de ce type de station, et c’est carrément plaisant.

On rajoute, que ce côté agréable a été accentué grâce à toutes les personnes présentes et à l’ambiance globale du Mourtis, très conviviale, où tout le monde œuvre ensemble pour faire évoluer la station et protéger tout son écosystème. Et ils nous ont même pas forcés à dire ça.

.

.

pratiquer le Yooner au  Mourtiss, ludique et rapide !

Le Yooner, c’est la seule activité du jour qui a réellement fait l’unanimité totale dans le groupe. Absolument tout le monde a aimé, les habitués de la glisse comme les maladroits de la neige.  Le Yooner c’est une assise à 20 cm du sol, donc très basse, hyper facile d’utilisation et super ludique.  C’est léger, maniable, et le patin permet d’aborder les courbes comme en ski. On s’est tous marrés comme des enfants, parce que les chutes, pas grave, on est pas très haut et on ne se fait pas mal. Cet engin est drôle à regarder (vraiment) mais il peut aller super vite (aka vidéo plus bas où Alex n’a pas réussi à rattraper Chrys). Les sensations de glisse sont réelles, c’est un véritable plaisir de dévaler les pentes de la station du Mourtis en yooner ! C’est même génial et la seule frustration qu’on a eue, c’est sans doute qu’on a trouvé la session un peu courte. Yooner : validé par Alex et Chrys (gé-nial).

Le Fat Bikeau Mourtis : le vélo des neiges

Le Fat Bike c’est la « petite reine* » des neiges, (le jeu de mot c’est Alex, déso) forcément encadré par un moniteur diplômé d’état. Vous roulez sur les crêtes, les chemins de neige,  puis vous pouvez dévaler les pentes de ski une fois la station fermée.  Concrètement, Chrys n’a pas accroché et a immédiatement repris son airboard quelques minutes plus tard (trop tendue, peur de la chute sur les pentes un peu raides, la fin de journée, toussa). Alex a adoré l’activité comme beaucoup d’ailleurs ! Elle donne pas mal de sensations de glisse, de dérapages et c’est une activité qui plaira même aux plus casse-cou d’entre vous. Alex a trouvé ça assez technique  (mais il aime bien ça la technique) mais une fois qu’on a compris le truc : roule ma poule des neiges (déso Alex vient de piquer le clavier et il a encore réussi à glisser une vanne pourrie) Fatbike : sur-validé par Alex.

 

 

L’Airboard au Mourtis : entre glisse, sensation et vitesse 

L’Airboard, comment vous dire… fabuleusement génial ! Le Coup de cœur intersidéral de Chrys. Cette activité existe depuis un paquet de temps en Suisse, et commence à se démocratiser en France. L’airboard c’est comme une grosse luge gonflable, avec des carres en kevlar qui permettent d’enchaîner les courbes et de tourner, déraper. Il se pratique couché sur le ventre à 20 cm du sol, et sur des pentes, douces ou raides, c’est vous qui voyez. Le Mourtis c’est la seule station en France qui possède une piste d’Airboard, et ça c’est top !

Les sensations de vitesse sont très vite là, une fois qu’on a réussi à maîtriser comment se prennent les courbes, et les chutes aussi, haha. Pour être honnêtes, il y a eu de sacrés gadins, mais aucune douleur 😉 On se prend très très vite au jeu et à la fin de la journée, nous avons descendu toute une enfilade de pistes de la station quand celle-ci fut fermée. Mémorable de descendre la tête la première et quelle adrénaline ! Tout le monde a ri mais tout le monde n’a pas véritablement accroché, probablement à cause de l’appréhension de la vitesse et de la pente, ce qui reste compréhensible, mais c’est une activité au TOP.

Airboard : validé par Chrys (totalement) et Alex (il s’est bien marré).

*Petite reine : Une expression dont l’origine serait liée à Wilhelmine d’Orange-Nassau. Cette jeune Néerlandaise, qui devient reine des Pays-Bas à l’âge de 10 ans, était une grande amatrice de bicyclette. D’où le surnom de « petite reine » qui lui a été donné dans un article paru en 1898 dans La France illustrée, alors que la souveraine était de passage à Paris.

;

.

Week end Mourtis, activités de plein air et nature sauvage, Pyrénées de haute Garonne
Week end Mourtis, activités de glisse, ski, plein air et nature sauvage, Pyrénées de haute Garonne
Week end Mourtis, activités de glisse, ski, plein air et nature sauvage, Pyrénées de haute Garonne

 

Week end Mourtis, activités de glisse, ski, plein air et nature sauvage, Pyrénées de haute Garonne
Le Mourtis, activités de plein air et nature sauvage, Pyrénées de haute Garonne

Le Mourtis, activités de plein air et nature sauvage, Pyrénées de haute Garonne

 

Je veux faire du Yooner au Mourtis

Nathanaël ROUSSEL
Tel : 06 08 67 46 04
Site web

Je veux tester l'Airboard au Mourtis

Philippe LEGRAND
Tel 06 69 68 03 51 ou 05 62 00 30 12
Mail : pyrenees_liberte@orange.fr
Prix : 20 € la session d’1h30 et le forfait journée pour accéder à la piste coûte 3€
Site Web

Je veux découvrir le fat bike... au Mourtis !

Laurent PRADERE
Tel : 06.13.09.81.07
Mail : contact@moniteurcycliste.com
Site Web

.

Étant donné les activités de la journée, nous avons pris la majorité des photos avec le téléphone, le reflex étant resté bien au chaud.  Le coup de cœur a été pour le côté sauvage de la station, les pins recouverts de neige,  et le ciel qui s’est découvert en fin de journée, nous amenant une lumière de folie. Quelle récompense.

 

Le Mourtis : un tour en dameuse dans la nuit

La journée s’est terminée doucement, sous cette lumière splendide. Nous sommes montés tour à tour dans les dameuses qui nous ont emmenés jusqu’à la fabrique de neige. Immense respect pour ces bosseurs, qui préparent les pistes jusqu’au milieu de la nuit afin qu’elles soient impeccables le matin venu. Ce qu’on peut dire, c’est qu’ils aiment leur métier, qui leur apporte une sérénité sans pareil, et chaque soir, ils admirent le soleil qui se couche avec les yeux qui brillent.

C’était pour moi, Alex, un rêve de gosse de monter dans ces grosses machines. Avec près de 400 chevaux sous les fesses, la puissance est phénoménale et on sent bien que rien ne peut les arrêter. Et quand les chenilles ne suffisent plus l’immense treuil vient en renfort. Belles bêtes. L’intérieur ressemble à celui d’un vaisseau spatial ou de K2000, le « volant » a l’air tout droit sorti d’un film de science-fiction et la foultitude de boutons donne le tournis. En plus on a eu le droit de manipuler le joystick au plafond dirigeant le projecteur surpuissant : comme un gosse on vous dit.

Hé dit, on la fabrique comment la neige au Mourtis ?

Une fois en haut, on nous a expliqué le processus de la fabrication de neige et la façon dont ils œuvraient pour protéger l’environnement tout autour. Ils nous ont grosso modo expliqué, que souvent ils mélangent la vraie neige avec de la neige artificielle sur les pistes. On la fabrique grâce à l’eau du lac qui est juste à côté. Seul le surplus d’eau (le lac est alimenté par une source naturelle) est utilisé pour la fabrication (de l’ordre de 30%) et le reste est laissé pour la nature. Si jamais l’eau manque, ils n’y touchent pas car ils estiment que la nature est prioritaire.  La neige artificielle donne de meilleures conditions pour la glisse sur les pistes.

Nous sommes repartis en dameuse (ça le fait grave de dire ça non ?), au bas des pistes pour aller boire un verre, parce que bon. La douche et le repas ont été bien appréciés, le vin aussi, et entre garbure pour les uns et patates pour les autres, les émotions du jour nous ont achevés tout en douceur. A demain les gens.

.

Week end Mourtis, activités de glisse, ski, plein air et nature sauvage, Pyrénées de haute Garonne

Un tour en Dameuse de nuit

Le Mourtis, activités de plein air et nature sauvage, Pyrénées de haute Garonne

Le Mourtis, activités de plein air et nature sauvage, Pyrénées de haute Garonne

.

Randonnée raquette au Mourtis, jusqu’au refuge de Larreix

Le lendemain matin, alors que les mecs se sont tous levés à l’aube pour photographier un soleil qu’ils n’auront jamais vu, on déjeune tranquille et on se prépare à la balade du jour : randonnée raquette autour de la station du Mourtis ! Ok, challenge accepted ! C’est François notre guide qui s’occupe de nous durant cette excursion et qui va nous emmener jusqu’au refuge de Larreix, où Bruno, véritable aventurier venu tout droit du Canada, nous accueillera. Le même accent que Céline Dion, le mê-me.

Nous partons avec un chariot à neige de presque 20 kilos dans lequel se trouvent la nourriture et les boissons. C’est Aurélie qui se charge de le tirer durant la première partie de la randonnée. Et ça démarre bien : les paysages sont magnifiques, le ciel est plus bleu que jamais et les arbres sont immaculés. Le chemin est doux, ça descend légèrement, c’est sublime, digne du grand nord. Au fur et à mesure de nos pas, la neige s’épaissit, sa surface devient d’une perfection ultime, comme si nous inventions notre propre chemin.

La randonnée est censée être pour les débutants mais certains ont tenu à dire que pas vrai du tout et qu’ils en ont bavé dans les derniers kilomètres de montée. On va trancher et dire que la majorité de la randonnée est simple et que la fin est un peu plus compliquée avec le dénivelé concentré à cet endroit. Néanmoins, si vous êtes en bonne forme sportive, ça sera impeccable ! Sinon ça risque de piquer un chouilla.

Durée avec des gens qui ont des appareils photos et qui n’aiment pas quand ça monte : quasiment 3h (sinon 1h30-2h)

Week end Mourtis, activités de glisse, ski, plein air et nature sauvage, Pyrénées de haute Garonne

.

Week end Mourtis, activités de glisse, ski, plein air et nature sauvage, Pyrénées de haute Garonne
Le Mourtis, activités de plein air et nature sauvage, Pyrénées de haute Garonne
Le Mourtis, activités de plein air et nature sauvage, Pyrénées de haute Garonne
Week end Mourtis, activités de glisse, ski, plein air et nature sauvage, Pyrénées de haute Garonne
Le Mourtis, activités de plein air et nature sauvage, Pyrénées de haute Garonne

.

Midi approche, et les jambes se font sentir. Alex prend alors le relais pour la montée et traîne derrière lui le charriot maudit. Il finira par abdiquer au bout d’un kilomètre de montée et Chrys prendra à son tour le relais jusqu’à la fin. Le souci c’est que ça monte, ça monte, ça monte de plus en plus, jusqu’à la fin. Il fait chaud, Chrys en a bavé, heureusement qu’il y avait du vin dans le chariot. Parce que ça motive à arriver.

La cabane de Larreix : après l’effort, le réconfort

On arrive enfin à la cabane de Larreix ! On encourage les derniers sur la fin du chemin et on boit un thé bien chaud. François et Bruno, nous préparent le repas au feu de bois. La classe ultime ! Après la chaleur, c’est le froid qui commence à arriver, vous savez, la transpiration, cette fouine, cette traître, qui vous refroidit la totalité du dos en un instant. On se colle au feu en espérant de lui voler un peu de son ardeur. Manque de bol, c’est la fête à la saucisse au feu de bois, Chrys mangera des patates ! Et Alex, la part de Chrys. On testera la crêpe réchauffée au feu de bois : au top !

On fait la connaissance de Bruno, il loge et accueille les gens dans la cabane durant toute la saison hivernale.  C’est un aventurier, il a descendu les rivières sauvages en canoë, le Labrador (la région pas le chien) en raquettes, l’atlantique en voilier, et plein d’autres. Il a des milliers de choses à raconter et sa chemise rouge de trappeur c’est même pas pour le style, c’est juste que selon lui, c’est trop pratique, en toute saison !

Acitivités outdoor et nature sauvage au Mourtiss, Pyrénées de haute Garonne.
.

Week end Mourtis, activités de glisse, ski, plein air et nature sauvage, Pyrénées de haute Garonne
Week end Mourtis, activités de glisse, ski, plein air et nature sauvage, Pyrénées de haute Garonne
Le Mourtis, activités de plein air et nature sauvage, Pyrénées de haute Garonne

Un café tabarnak ! 

Après le repas, la transpiration, le fromage et les crêpes (quand même), on était tout mous. Du coup, Bruno nous a divisés en deux équipes en nous demandant de lui faire un café. En faisant le feu nous-même. En cherchant de l’eau, et avec un bonus chanson.

 

C’est l’équipe adverse qui a gagné alors que bon :

  •  Ils ne méritaient clairement pas
  • Ils sont mauvais perdants, ils nous ont lancé des boules de neige durant notre prestation
  • On est sûrs que leur café n’était pas bon
  • Le karma les rattrapera (Céline Dion s’en est déjà en partie chargée)

Bref, c’était drôle et ça aura eu le mérite de nous réveiller pour repartir en sens inverse

Je veux vivre une expérience de trappeur, et même dormir dans la cabane de Larreix

Il faut contacter François, de concept séjour : site web

Tel :  05 61 79 96 92

Le Mourtis, activités de plein air et nature sauvage, Pyrénées de haute Garonne

 

Le retour est beaucoup plus calme, on sent les mines fatiguées, et on ne se retrouve qu’une minorité loin devant. On reste fascinés par cette immense étendue blanche, les yeux brillent toujours, les arbres se déshabillent un peu, et le soleil n’est que plaisir. Notre arrivée sera accompagnée par du vin et du chocolat chaud. C’est cool d’arriver aussi des fois. On partira dans l’heure qui suit. Déjà, alors qu’on a eu l’impression de vivre 1000 vies ce week-end.

Acitivités outdoor et nature sauvage au Mourtiss, Pyrénées de haute Garonne

.

Acitivités outdoor et nature sauvage au Mourtiss, Pyrénées de haute Garonne
Acitivités outdoor et nature sauvage au Mourtiss, Pyrénées de haute Garonne
Acitivités outdoor et nature sauvage au Mourtiss, Pyrénées de haute Garonne

 

Le Mourtis : informations pratiques

Ce qu’on peut vous dire, dans la plus grande des sincérités, c’est que c’est une station vraiment chouette, conviviale, mais surtout, tous les tarifs sont plus qu’abordables. Vous pouvez acheter votre forfait ski en contremarque sur le site de Haute-Garonne Tourisme pour 22€. Vous pouvez dormir pour 22€ (ils ont un truc avec le 22), on mange pour pas très cher et c’est généreux. Pour les végétariens, va falloir miser sur les patates. Les activités annexes ne sont pas excessives non plus. Forcément l’encadrement a toujours un coût (ça parle à Chrys forcément), mais tout reste honorable pour des activités de sports d’hiver : un accès remontée pour 3€ et 20€ les 1h30 d’Airboard, le fatbike c’est 2,50 + 25€ (c’est dégressif avec le nombre de personnes) et le Yooner c’est 9€ la location en demi-journée. Le Mourtis, c’est beau, c’est simple et ça donne un accès fun à la neige à petit prix, et ça c’est cool.


Où manger au Mourtis ?

Manger au pied des pistes :
La Grange, Station du Mourtis, 31440 Boutx
Réservation au 05 61 79 41 08 ou sur www.resa31.com
Site web

Ou dormir au Mourtis ?

Gite Soulan Mourtis

Site web

Possibilité de juste y dormir (chambres à partir de 22€), ou choisir la demi-pension (37€) ou pension complète (50€). Le restaurant est ultra convivial et fait la belle part aux produits locaux.

La station du Mourtis en quelques chiffres

1h30 de Toulouse – Massif forestier de 500 hectares – 23 km de pistes – 19 pistes – 4 vertes – 5 bleues – 7 rouges – 3 noires – 10 remontées mécanique – 1 télésiège -8 téléskis – 1 tapis de remontée – 1 espace ludique – 1 espace airboard – 1 piste de luge – 8 km de sentiers forestiers pour les raquettes – 1 écoles de ski – 22 enneigeurs – 1350 m à 1850 d’altitude.

 

La vidéo de ce week-end au Mourtis dans les Pyrénées de Haute-Garonne


 

Vous connaissez le Mourtis en Haute-Garonne ?

Garder cet article sous le coude sur Pinterest 

Le Mourtis, activités de plein air et nature sauvage, Pyrénées de haute Garonne

 

 

28 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.