Ce roadtrip vers le désert de Bardenas Reales, on l’attendait, même si ce fut une surprise pour l’anniversaire de Chrys de la part d’Alex. Le désert des Bardenas est situé dans le nord de l’Espagne, en Navarre, et il se caractérise par des paysages étonnants rocheux et sédimentaires. Cette terre désertique possède une superficie équivalente à celle du lac Leman. Quand vous pénétrez dans curieux désert d’Espagne, tout devient irréel. Vous serez forcément sensible à ses plaines, ses steppes et ses reliefs sculptés par l’érosion. Ces paysages sont caractéristiques, le relief abrupt et sillonné de cabezos, de plaines, de Canyons encastrés…  Il y a aussi ces cheminées de fées tout droit sorties d’un conte et ce désert espagnol est vraiment surprenant ! Il évoque des terre exotiques comme le Maroc ou les reliefs de l’Ouest américain. Il rappelle aussi étrangement les paysages lunaires, c’est magique. C’est le Monument Valley de l’Espagne, un désert fabuleux à découvrir à deux pas de Toulouse, en Navarre, et on vous emmène au cœur de ses reliefs somptueux ! 

Road trip dans le désert espagnol

Nous sommes allés dans le désert des Bardenas en décembre 2016, et nous y sommes revenus en 2018.

Désert des Bardenas reales en Espagne

Où se trouve le désert des Bardenas ?

Pas très loin de chez vous figurez-vous ! Ce désert atypique et peu commun se situe en Espagne, dans le sud-est de la région de Navarre. Il est situé juste à côté de la ville de Tudela (15 min de trajet en voiture). Même si la destination est plus abordable depuis le sud de la France, c’est un voyage parfaitement accessible en voiture (pas besoin d’avion !)

Road trip dans désert de Bardenas Reales depuis Toulouse

On se dit quand même qu’on a de la chance d’habiter Toulouse et que l’Espagne nous offre un terrain de jeu pour de superbes randonnées ou les road trips. Ce weekend est une surprise d’Alex pour l’anniversaire de Chrys, un road  trip désert Bardenas reales ! Du coup lui seul sait où nous allons dormir, j’étais été prévenue de la destination 2 jours avant. Nous allons directement en direction de Tudela, où se trouve notre hôtel. C’est une ville très bien placée pour se poser et visiter le désert des Bardenas en voiture, mais qui raisonne pas vraiment plus que ça au premier abord. On passe rapidement poser nos affaire à l’hôtel où Alex avait réservé pour l’occasion, et on se dépêche de reprendre la route pour vite aller rejoindre le désert des Bardenas ! Il y a de grandes chances que vous cohabitiez avec des moutons sur une partie de la petite route y menant ;)

Le désert de Bardenas Reales, c’est aussi un espace naturel vaste et complexe où il y a une extrême richesse de milieu : pinèdes d’alep, garigue, marais salan, zones humides, falaises, et une faune singulière.

Visiter le désert des Bardenas Reales

Ce n’est pas très compliqué, la route pour atteindre le désert est très bien indiquée. Ensuite il vous faudra suivre une des rares routes à l’intérieur et vous tomberez directement sur le point d’information. Il est fermé entre 12h et 14h. Ils sont très accueillants et vous montreront avec plaisir tout ce que vous devez savoir afin d’y être autonomes. Ils fournissent également une carte des lieux et vous indiquent les les lieux où ça vaut la peine de s’attarder. Ils ne vendent ni eau ni nourriture, à vous de gérer ça avant !

Quel temps fait-il dans le désert ?

Au mois de décembre (2016), il a fait un temps plutôt agréable dans cette zone :  légèrement nuageux et un peu brumeux par moments. Nous concernant ça nous allait très bien aussi ! Et oui, ça donne une ambiance surréaliste aux photos ! C’est également pour cette raison que nous y restons plusieurs jours de suite et on fait bien, c’est une journée bien ensoleillée ! On profite alors d’une autre ambiance et c’est comme si on découvrait un autre lieu. Nous sommes revenus en 2018, et les températures juste avant le printemps étaient également idéales, nous avons également bénéficié d’un temps parfait ! Vous savez quoi ? Nous allons y retourner une troisième fois tellement nous adorons cet endroit !

Bardenas Reales, un parc naturel, 4 parties différentes (les Bardenas)

  • La Bianca Baja : la partie la plus emblématique, le fameux désert des Bardenas ;
  • La Bianca Alta : juste derrière la Bianca Alta, on retrouve les mêmes éléments avec un côté résolument plus far ouest ;
  • La Negra : la partie la plus verte, et tout aussi belle que les autres, qui abrite également une biosphère ;
  • El plano : un grand plateau du parc naturel des Bardeas, qu’on aperçoit au loin, une immense pleine verte, qui abrite même un lac turquoise !
~|elegant-themes~|elegant-themes-icon~|s

À noter

Le désert des Bardenas peut être parcouru en voiture, être visité à pied, à VTT, à cheval ou bien même en 4×4. Les itinéraires sont nombreux et variés, ils vous conduiront au cœur d’une nature sauvage et remarquable. Le désert de Bardenas, c’est aussi un territoire rural riche de traditions, d’histoire, de transhumances et de cultures. À noter également, qu’il y a une zone militaire en plein milieu de la Bianca Baja, et une des pistes fait le tour de la zone de polygone de tir. C’est une zone où s’entraînent les militaires espagnols, mais vous ne risquez rien, ils ne s’entraînent pas en journée, et l’accès à la zone militaire est interdit.

Combien faut-il de temps pour visiter le Désert des Bardenas ?

visiter desert Bardenas Espagne

Quand on parle du désert des Bardenas, on vous parle de la partie de la Bianca Baja, la plus caractéristique et la plus touristique. Le désert s’organise en un grand tour de piste : le Cabezo de Castildetierra (en vert sur la carte), avec au milieu la zone militaire et quelques champs), où vous faîtes des arrêts pour continuer à pieds, trouver des débuts de sentiers ou prendre quelques photos. Vous pouvez prendre la piste dans un sens où dans l’autre. Notez une autre piste, perpendiculaire, qui vous emmène un peu plus loin derrière, où vous découvrirez un environnement encore différent, qui vous permettra encore de rentrer ou de sortir du désert  (la jaune sur la carte). Une journée vous suffira pour en faire le tour, et faire quelques photos. Si vous souhaitez faire une ou deux belles randonnées, où encore du VTT, réservez-vous un week end entier. Si vous souhaitez découvrir les autres parties de la réserve Naturelle, comptez quand même 4/5 jours pour faire ça tranquillement, sans faire la course, car il y a de quoi explorer si on s’en donne la possibilité. 

Question facilité de la visite, c’est quand même une zone bien balisée et réglementée (il y a même une base militaire), vous ne risquez pas de vous perdre. Il y a deux circuits – officiels –  qui sont de toute façon indiqués sur la carte que vous récupérerez au point info. Comme on vous l’a dit avant, elle est vraiment pratique car elle vous indique où sont situés les différents points d’intérêts (ça peut faire gagner le temps perdu à prendre des milliers photos, croyez-nous).

Le désert Bardenas Reales : la Bardena Blanca

Nous gardons le cap sur la zone de Bardena Blanca, tout au centre des Bardenas. C’est le coin le plus emblématique, et le plus représenté sur les différentes photos. Vous y observez ses paysages lunaires si caractéristiques des cartes postales, comme s’ils étaient sortis d’ailleurs ! Le paysage révèle petit à petit ses richesses, on retrouve les formations rocheuses les plus extravagantes, comme la cheminée de Fée Castil de Tierra, ou encore de hauts plateaux tabulaires, des collines de marne ou de grès, qui sous l’effet puissant de l’érosion, déroulent en plis leurs flancs ravinés (les barrancos).

Les lieux sont sublimes, bien loin de ce qu’on peut avoir l’habitude de voir. Aussi, si vous avez le temps de randonner, ces paysages vous feront vivre de véritables expériences insolites. Ce désert c’est une porte ouverte à l’exploration, entre chemins, canyons et grottes secrètes, votre imagination et vos sensations seront à leur apogée.

Bardenas, le desert sorti d'un autre univers
Bardenas Reales : la Bardena Blanca

Castil de Tierra- La cheminée Fée Castil, l’embléme du désert des Bardenas

Une cheminée de fée (aussi appelée selon les régions demoiselle coiffée, pyramide ) est un type de colonne naturelle faite de roches friables, le plus souvent sédimentaires, et dont le sommet est constitué d’une roche résistant mieux à l’érosion. C’est le symbole du désert, c’est sans doute la première chose qu’on attend tous de voir quand on arrive ici ! Sans surprise sa drôle de forme un peu biscornue nous en met plein les yeux. On vous conseille tout de même de revenir sur les lieux en fin d’après-midi, la lumière est magnifique et la cheminée n’en sera que plus jolie sur vos photos, habillée d’un beau voile orangé.

 La cheminée Fée Castil, desert bardenas
Road trip désert Bardenas Espagne

Le Canyon, un autre paysage surréaliste du désert espagnol

Canyon du désert des Bardenas Reales

Tout n’a pas de nom ici vous savez, mais vous trouverez des merveilles le long de la piste qui longe cette partie du désert. Vous tomberez forcément sur ce grand canyon asséché digne des plus grand films américains. Ou qui pourrait aussi trouver sa place dans l’Atlas du désert Marocain. Un relief aride et unique ! Vous voulez savoir la meilleure ? Vous pouvez bien-sûr vous promenez à l’intérieur, les sentiers sont très faciles à repérer.

La plus belle randonnée des Bardenas – la Piskerra

La Piskerra dans les Bardenas est une randonnée magnifique. En revanche, elle est interdite d’accès vers l’arrivée du printemps (dates non fixes), jusqu’à fin août. Pensez à le vérifier sur le site internet qui parle des actualités des Bardenas. Le massif Piskerra est situé au cœur du désert des Bardenas (à côté du massif du Rallon, tout aussi beau), dans la Bardena Bianca, des fantastiques montagnes d’argile de couleur orange érodée.

~|elegant-themes~|elegant-themes-icon~|

À noter

Note d’aout 2020 : l’accès est autorisé aux zones la Piskerra/El rallon et les autres proches seront de nouveau accessible courant septembre 2020 .

Desert des Bardenas: randonnée Piskerra

La Piskerra : 468 m – Difficulté : parcours technique – Durée : 2h45

Le parcours est impraticable en temps de pluie, et qu’il peut changer d’une année sur l’autre. Celui que nous avons emprunté, est clairement laissé à l’abandon et ne sera plus du tout d’ici quelques années. Il n’existe qu’un seul guide (à notre connaissance) pour les randonnées sur internet : guide randonnées Bardenas Reales, et vous trouverez des nombreux itinéraires sur internet. On s’avance jusqu’au sentier de départ, la piste del Caldero, et on y gare la voiture. (à 1 km de la zone militaire) ; Concrètement le sentier n’existe quasiment plus et il est difficile de suivre la trace sans trace GPS. La trace ne fonctionnant pas chez nous, on s’est bien creusé la cervelle (fume fume)

De là, vous indiquer un sentier est un peu compliqué, il faut suivre le sentier, puis longer les champs, pour enfin arriver devant la cabane de la Piskerra et de la contourner. Nous trouverons le sentier en cherchant un peu. Une fois trouvé, celui vous emmène devant des escaliers, ou du moins, ce qu’il en reste. Il est en mauvais état, certaines marches sont détruites, d’autres ont disparu, mais même en ayant peur du vide et le vertige (Chrys) ça passe sans souci en réalité. Le tout malgré le fait qu’il n’inspire guère confiance(genre pas du tout même) est très solide. Invraisemblable, mais vrai.

L’escalier nous guide jusqu’à une « cabane », le guérite de la Piskerra (383m), à 15 min de la cabane de la Piskerra. Ce point de vue offre une vue spectaculaire sur toute la Bardena Bianca. Ceci et photo étant faites, il faut descendre, et littéralement, le sentier a disparu. Avec un semblant de carte, nous trouvons ce qui se pourrait être la suite du sentier : un immense éboulis de pierre qui mène jusqu’en haut. On vous avoue qu’on reste un poil interrogatif devant cette nouvelle épreuve, mais bon voilà, quand il faut y aller il faut ! (comprendre « foutus pour foutus »).

On escalade, et une fois arrivés en haut, il faut une nouvelle fois trouver une, il faut donc descendre un peu sur un autre éboulis pour remonter ensuite, enfin, nous trouver sur ce qui semble être le bon chemin : el Paso de Los Ciervos. On se dirige vers el Rallon : magnifique : On se croit dans un autre monde, le désert des Bardenas dans toute sa splendeur ! Ce « sentier » (ça n’y ressemble pas) est aussi un passage de VTT assez emprunté par ces derniers. On marche, et là, le chemin est autrement plus facile, on se repère mieux et on arrive jusqu’au goulet d’argile, une immense rampe descendante qui  nous ramènera de l’autre côté, aux pieds de ces grandes montagnes.

Carte randonnée TOPO Piskerra

Desert des Bardenas: road trip et randonnées

La Blanca Alta : le far ouest de l’Espagne

C’est un milieu minéral composé de  collines de grès pas très verdoyantes. Dès qu’on arrive à leurs pieds, elles nous attirent l’œil en affichant leurs splendides strates de couleurs, témoins intemporels  des successions d’époques par lesquels ces paysages sont passés. Le plateau est habillé d’éperons rocheux formés par le gigantesque travail d’érosion de l’eau au cours du temps. Les rapaces adorent se retrouver dans la zone de la Blanca Alta (comme dans les massifs de la Piskera et del Rallon) pour faire leurs nids : l’endroit est complétement à découvert et il est alors difficile pour leurs proies de trouver un quelconque refuge.

Le far ouest dans les Bardenas
Le far ouest desert des bardenas

La Bardena Negra : l’écrin de verdure, un endroit saisissant

La Bardena Negra c’est la zone la plus méridionale du désert. Ses reliefs composés de collines et de hauts plateaux sont parmi les plus élevés. Elle est divisée en deux secteurs indépendants autour du ravin de Valdenovillas au sud et de celui de Tudela au nord, qui se rejoignent à la Plana de la Negra, point culminant à 600 m d’altitude. Elle doit son nom au boisement important de pins d’Alep et de chênes kermès qui assombrit le paysage. Elle est située dans la partie du parc naturel qui fait frontière avec l´Aragon.

Le ravin de Valdenovillas

Le ravin de Valdenovillas part des pentes de Las Caidas de la Negra, dans la direction SE pour rejoindre l’Ebre via la Bardena Aragonaise. Le ravin de Tudela commence au pied de La PLana Alfarillo, et rejoint l’Ebre par le SO entre les villes de Tudela et de Cabanillas. On y trouve deux réserves naturelles: Las Caidas (1 929 ha) au Sud et El Rincon del Bu (460 ha) au nord . Las Caidas, au fond d’une profonde dépression, abritent un important boisement de pins. El Rincon del Bu est une plaine aride faite de collines, de ravins profonds; les cultures y sont quasi inexistantes.

2 salles 2 ambiances

Son nom provient donc du sol sombre sur lequel la zone se trouve et elle se compose de deux sortes de végétation : d’un côté elle est boisée de chênes kermès et de pins d’Alep, et de l’autre, elle accueille une terre agricole et des champs de céréales. Elle est aussi composée de plaines et de ruisseaux qui s’écoulent au fond des canyons, et vous y trouverez des points de vue extraordinaires : un sublime mélange entre montagnes, paysages de Toscanes et lieux lunaires. Cette partie du désert des Bardenas est recouverte de végétation plus dense et beaucoup plus verte que dans les autres parties du parc naturel des Bardenas.

Passionnés d’ornithologie : rendez-vous dans les zones  « Rincón del Bú» ou « Caídas de la Negra ». Elles  sont réputées pour accueillir une multitude d’aigles royaux, des vautours égyptiens et royaux, des courlis à bec grêle et des gangas unibandes. Concernant la  « Caídas de la Negra », vous verrez des renards, chats sauvages, amphibiens et des reptiles.

La plus belle vue de la Bardena Negra : sanctuario de Sancho Abarca

Prenez le sentier 9 (directement en sortant de la Blanca Baja, la zone “désert”), puis peu de temps après, dès la première intersection, bifurquez sur le sentier 5.  De là, continuez toujours sur le sentier jusqu’à la route nationale 125 puis traversez-la pour récupérer la seconde partie du sentier numéro 5. À la prochaine intersection, empruntez le sentier 6 qui vous mènera directement sur les hauts plateaux de la plana de la Negra. Vous contournez la réserve naturelle avec les chemins numérotés 7/9, et vous verrez les indications apparaître pour rejoindre le sanctuaire de Sancho Abarca. Le chemin pour y accéder vous offre des points de vues magnifiques, mais le meilleur reste en haut de la route qui arrive devant le sanctuaire (où vous pouvez aussi dormir). Ce dernier vous offre une vue incomparable sur l’Epena del fraile et sur l’enfilade de toutes les parties du parc des Bardenas.

carte sanctuaire Sancho Abarca

El Plano : l’immense plateau de nature des Bardenas

El Plano,  est un immense plateau situé à l’extrême nord-ouest des Bardenas Reales : c’est la plus septentrionale du désert, une vaste terre à vocation agricole. En ces lieux, rien ne fait penser à un désert. Une fois que vous arrivez en haut du plateau tout n’est que verdure et champs, un autre monde. Le secteur le plus attrayant d’El Plano est le Vedado de Eguaras, un petit îlot forestier cerné de hautes falaises. On y trouve la réserve naturelle Vedado de Eguaras (500 ha) composée de pinèdes peu denses et de terres cultivées.

Il n’existe qu’un seul grand ravin, Agua Salada, dans cette partie du désert, car l’érosion y est moins forte. Un vaste plan d’eau artificiel y a été créé, l’étang d’El Ferial et l’aqueduc Navarra déversent le trop-plein d’eau dans le ravin.

Road trip désert Bardenas Espagne

Où manger proche du désert des Bardenas ? La ville de Tudela !

Lors de notre premier voyage dans les Bardenas, nous décidons d’aller explorer la ville de Tudela, histoire de prendre un petit apéro et quelques tapas, ou alors deux, voire même trois, parce que le verre de vin à 2 euros, c’est ‘achement traître.

Tudela, c’est une ville mignonne. Cependant, ce qui nous a le plus marqués, c’est cette ambiance estivale et légère qui se dégage des rues et de la foule par des températures ne dépassant pourtant pas les 5 degrés. Ce soir-là, les rues, les terrasses, le bar sont les poumons grouillants de la vieille ville et les gens rient et parlent à l’unisson avec un verre à la main. Ce soir, ça parle fort, ça parle vite, on ne comprend pas grand-chose, mais on a voulu se faire adopter par cette ambiance festive et vaporeuse qui happe la ville.

Fêtes de Noël aidant, il doit y avoir un peu plus de monde que d’accoutumées, mais un barman nous explique que ce phénomène de foule est habituel. C’est l’une des raisons qui fait qu’on aime autant l’Espagne. La foule est chaleureuse, on veut juste s’unir et fusionner avec elle. Alors on marche, on a fait un bar, puis un autre, puis un autre, puis on est complètement pompettes et on rentre se coucher histoire de pouvoir savourer ce séjour passé dans les Bardenas.

Les bonnes adresses à Tudela

Nous nous sommes arrêtés à L & Ele puis chez José Luis. Le L & El est un peu plus calme et posé avec des tapas un peu plus élaborées et des prix très corrects, c’est hyper bon. Chez José Luis, c’est comme à la maison, des prix au top, c’est du tapas local et des verres de vin qui vous prennent  comme vous êtes (hélas), une ambiance fourmillante. C’était du pif chanceux. Le mieux, c’est de se laisser porter par la foule, et pénétrer dans le premier endroit qui vous happe, de boire un verre, de papoter si vous pouvez, puis de ressortir et ainsi de suite.

Informations pratiques désert de Bardenas reales

L’accès est gratuit et les des horaires réglementées. L’ouverture à 8h et fermeture 1h avant la tombée de la nuit. Pendant la saison de printemps et d’été : du 19 Mars au 31 Août: de 9h00 à 14h00 et 16h00-19h00 heures. On pensait que l’accès au désert de Bardenas était fermé à partir de 17h, suite à de choses glanées à gauche et à droite sur web. Visiblement non, et nous avons vu passer plein de vans et camping-cars pour aller prendre place et dormir dans le désert à l’heure où le soleil se couche.

Personne de présent pour leur dire quoi que ce soit et ça avait l’air bien sympa comme concept !

Il est interdit de camper dans le désert des Bardenas. Il y a une base militaire en plein milieu. 

Pas de routes, mais des pistes. Vous pouvez circuler en voiture sans aucun problème, vous avez une limitation de vitesse à 40 km sur les pistes du désert, mais vous allez très souvent bien moins vite pour admirer tout ce qu’il y a autour, sans compter les arrêts toutes les 30 secondes parce que “Attendssss ya une super photo à faire là ! “. Il est aussi interdit de circuler en groupe de plus de 5 véhicules.

Les randonnées dans le désert de Bardenas

Il y a un réseau d’itinéraires aménagé qui permet d’avoir un aperçu complet des éco-systémes du désert espagnol. N’allez pas au déla pour une photo, il y a une nature ) protéger et vous risquez de fire du mal à l’éco-systéme en place. Il existe 3 itinéraires courts qui permettent  de visiter les points d’interêt, il y a sur chacun d’eux un panneau indiquant le départ de la randonnée ainsi que des balises sur les poteaux en bois.

Itinéraire 1 – Vuelta al Polignon : Une boucle tout autour du polygone militaire qui permet d’avoir une vision très représentative des paysages.

Durée : 7h

Distance : 25 km

Dénivelé : + 148 m

Itinéraire 2 – Cabezo de las Cortinas : un parcours accessible à tous qui permet d’atteindre un point de vue exceptionnel

Durée : 2h

Distance : 8 km

Dénivelé : + 102 m

 

Itinéraire 3 – D’arguedas à la virgen del Yugo : Jusqu’à l’hermitage de la Virgen del Yugo, en passant par les chemin de crête et les champs d’oliviers

Durée : 4h

Distance : 13 km

Dénivelé : + 1253 m

Quand partir dans le le désert des Bardenas ?

On a envie de dire que chaque saison a ses avantages et que toutes sont indiquées ! Le mois de décembre était parfait pour nous : hors saison, parce qu’il n’y avait personne et en plus on a eu du beau temps et des températures très agréables pour la saison !

Cependant, si vous souhaitez faire la randonnée et découvrir les paysages fabuleux de la Piskerra ou bien d’el Rallon, ne venez pas entre début février et fin Août, période à laquelle l’accés à ces beaux endroits sont interdits.

Les randonnées en vtt dans le désert de Bardenas

Il y a 9 itinéraires répartis sur toutes les zones de Bardenas. On y trouve aussi un panneau indiquant le départ de la randonnée ainsi que des balades sur des plaques placées sur des bornes en bétons à toutes les interactions.

Où dormir près du désert de Bardenas ?

Le fameux Hotel Aire de Bardenas (€€€)
Cet hôtel moderne et design situé au bord du désert et à 20 minutes de l’entrée du parc naturel est le plus connu et aussi le plus recherché. N’hésitez pas à réserver très en avance, pour nous c’était complet…
Parking et Wifi inclus


Le plus: Les chambres avec vue sur le désert!

Un très bel Hôtel à Tudela – AC Hotel Ciudade (€€)
Alex a reservé cet hôtel pour faire une suprise à Chrystelle. Il est très confortable avec un personnel très sympa ! Tudela –Parking et Wifi inclus


Le plus: Le petit déjeuner buffet copieux dans la jolie salle de restaurant

!Un panorama sublime – Hotel Santuario de Sancho Abarca (€)
C’est un hotel complément atypique dans les Bardenas puisqu’il s’agit d’un ancien sanctuaire ! C’est un lieu calme et hors du temps.
Parking et Wifi inclus


Le plus: Le panorama sur la bardena negra!

Informations complémentaires sur le désert Espagnol

  • La zone de tir militaire se trouve en plein milieu du parc. C’ets surprenant, vous croisez des véhicules et des avions, et certains coins sont entourés de barbelés ;
  • Attention aux radars de Bardenas : tant que nous y sommes, information utile, vous croiserez aussi les radars les plus traîtres du monde. Parce que d’une même si vous ne roulez pas très vite, ils ne sont pas indiqués et on ne s’en aperçoit pas (sauf quand ils arrivent dans sa boite aux lettres, le week end a coûté cher). C’était sur la route de Tudela à Bardenas (elle fait à peine 25 km). Bref, roulez doucement ;
  • Venir en voiture jusqu’au désert de Bardenas : les Bardenas sont à 2h30 de Biarritz, 4h de Pau et 5h30 de Toulouse !
  • Les liens web pour vous guider : turismo@bardenasreales.es et www.bardenasreales.es.

La carte du désert de las Bardenas

carte desert bardenas reales

et découvrez une autre carte scannée du désert des bardenas en cliquant sur lien

Alors, découvrir dans le désert de Bardenas, ça vous tente ?

Notre article vous a aidé ? En effectuant vos réservations depuis nos liens, vous nous permettez de toucher une petite commission sans en changer le prix pour vous. N’oubliez pas que chez waitandsea tout est gratuit et vous ne verrez jamais ni publicité, ni liens à la demande des marques. Nous ne vous proposons que des prestations que nous avons sélectionné avec minutie ou que nous avons testées et approuvées.