La voie du piémont Pyrénéen – Chemins de Compostelle

Mis à jour le 20/09/2022 | Publié le 13/09/2022 | 0 commentaires

Les chemins de Compostelle font partie des grandes randonnées itinérantes les plus mythiques. Cette grande randonnée, homologuée par la FFRandonnée sous le nom de GR®78 à partir de Capestang, pour rejoindre Saint-Jean-Pied-de-Port, dans les Pyrénées-Atlantiques, avant de basculer en Espagne. La voie du piémont Pyrénéen, le plus méridional des chemins français menant à Saint-Jacques-de-Compostelle relie la Méditerranée à l’Atlantique, et vous propulse dans le piémont pyrénéen à traverser d’est en ouest. Elle ondule en balcon au pied des Pyrénées, à travers une alternance de paysages ruraux et sauvages. Ses 712 kilomètres se parcourent en moyenne en 29 jours.

De notre côté, nous avons marché 4 jours durant, sur la portion de la voie de Saint Bertrand de Comminges jusqu’à Lourdes. Nous avons débuté cet itinéraire depuis la gare de Gourdan-Polignan et nous avons rejoint la voie du piémont après Valcabrère.

La voie du piémont Pyrénéen est surprenante, empreinte de découvertes et de rencontres. Pour cette aventure itinérante au cœur des Pyrénées, nous avons collaboré avec l’Agence française des Chemins de Compostelle.

Le GR®78 : finaliste du GR préféré des Français

La section du chemin du Piémont pyrénéen du GR®78 entre Lourdes, dans les Hautes-Pyrénées, et Oloron-Sainte-Marie, dans les Pyrénées-Atlantiques, a été sélectionnée pour la 6e saison du « GR préféré des Français » en novembre 2022. Cette portion de 70 kilomètres en 4 jours fait partie des 8 finalistes de ce concours lancé par la fédération française de randonnée.

Eglise de Gourdan Polignan, voie du Piémont Pyrénéen, Compostelle
Comment organiser son itinérance sur la voie du piémont pyrénéen ? L'agence des chemins de Compostelle

L’Agence française des chemins de Compostelle est une association loi 1901, professionnelle, laïque, parapublique et culturelleElle réunit des collectivités territoriales (régions, départements, communes ou intercommunalités), des hébergeurs, des offices de tourisme et des associations.

Le site internet de l’agence est la ressource idéale pour organiser votre randonnée sur les voies vers Compostelle. Il regroupe toutes les informations pour vous préparer à cette itinérance, sur les étapes, le patrimoine historique et culturel, la crédential, les lieux où se restaurer, ainsi qu’un annuaire des hébergements labellisés « Accueil Chemins de Compostelle ». N’hésitez pas à le parcourir ou les contacter pour toute aide relative à cette organisation.

Site internet de l’agence des chemins de Compostelle

Les autres missions de l’agence des chemins de Compostelle :

 

Quelle est la bonne période pour partir sur la voie du piémont pyrénéen ?

La voie du piémont Pyrénéen est plus agréable à emprunter du printemps jusqu’à l’automne. Par ailleurs, la majorité les pèlerins allant vers Compostelle l’emprunte plutôt vers le mois de mai, pour arriver avant la période chaude en Espagne. C’est aussi durant ce mois que vous croiserez le plus de monde sur la voie du piémont pyrénéen.

Vous pouvez également y aller à la fin de l’automne et au début du printemps mais sachez que si vous envisagez de traverser les Pyrénées, vous risquez de vous confronter à la neige et de vous mettre en insécurité. Nous vous conseillons dans ce cas, de repousser votre périple à la fin du printemps. 

Dans tous les cas, comme pour toute randonnée, renseignez-vous systématiquement avant votre départ sur les conditions météorologiques et sur l’état des sentiers.

Quelle est la meilleure section de la voie du Piémont Pyrénéen vers Compostelle ?
Elles ont toutes leur intérêt : Hérault (en découvrir plus), Ariège (en découvrir plus), Haute-Garonne (en découvrir plus), Hautes-Pyrénées (en découvrir plus), Pays-Basque (en découvrir plus). Chaque section est différente et propose un patrimoine naturel et culturel très riche. Le mieux, c’est de toutes les découvrir, en une ou plusieurs fois !

Les chemins vers Compostelle : un peu d’histoire

Saviez-vous qu’au moyen âge, le pèlerin se rendant à Compostelle partait de chez lui ? Il empruntait le réseau des voies selon le contexte de l’époque : les franchissements, les accès et les conditions climatiques par exemple. Cependant, l’itinéraire était choisi selon la présence de lieux saints, reliques ainsi que de lieux permettant de se restaurer et dormir.

Depuis 1970, les itinéraires qui se sont inspirés du guide du pèlerin (issus des tracés imaginés par les historiens), ont évolué en sentiers de randonnée homologués et balisés GR par la Fédération française de randonnées pédestre. Les voies actuelles de Compostelle sont désormais des compromis entre leur histoire et l’évolution des sentiers de grandes randonnées.

C’est dans cette réalité que les motivations des pèlerins et randonneurs qui empruntent les voies vers Compostelle s’inscrivent : on y marche par conviction, par spiritualité, mais on y marche également pour les rencontres, pour le défi personnel, pour l’introspection. Au final, peu-importe la raison pour laquelle vous emprunterez les voies, elles sont toutes légitimes et elles ont toutes le point commun de l’exploration intérieure et de celle de l’autre.

La voie du piémont pyrénéen sur le GR®78 plus en détails

Un carrefour de rencontres

Bien que moins fréquentée que les quatre voies historiques, longtemps considérée comme une variante de la via Tolosana, la voie du piémont pyrénéen est désormais reconnue comme une cinquième grande voie. C’est la plus intimiste de toutes, 

La voie du Piémont Pyrénéen (qui emprunte le GR®78), traverse l’Hérault puis l’Aude d’est en ouest avant de rejoindre les contreforts des montagnes puis Saint-Jean-Pied-de-Port, avant l’Espagne et la poursuite vers Saint-Jacques-de-Compostelle.

Ce chemin accueille à Carcassonne les pèlerins venant de Narbonne ou Béziers ainsi que ceux venant de la via Tolosana en provenance d’Arles ou Montpellier. Viennent également des itinérants en provenance de Catalogne et d’Italie, débarqués sur les côtes du Roussillon. Vous êtes prêts pour la rencontre ?

Un itinéraire et une diversité de paysages exceptionnels

Avant de franchir la chaîne des Pyrénées pour rejoindre Compostelle, ce chemin vous ravira par l’harmonie de ses paysages et la splendeur de ses églises, abbayes, châteaux et bastides.

Depuis le départ à Capestang, vous admirez les garrigues du Minervois, vous découvrirez également la pittoresque cité de Carcassonne : bienvenue en pays cathare ! Le chemin s’élève ensuite avec des points de vue sur de superbes panoramas, l’évasion est déjà là.

Vous passez ensuite par l’Ariège, et vous arrivez en Haute-Garonne : bienvenue dans les charmants villages Ariégeois ! Après une halte à Saint-Lizier et un passage par Castillons-en-Couseran,  vous marcherez jusqu’au col de Portet-d’Aspet. Vous entrez ensuite dans la région des Comminges, un des joyaux de la Haute-Garonne, et vous pénétrerez dans le cloître exceptionnel de l’impressionnante cathédrale de Saint-Bertrand-de-Comminges. Puis le chemin continue à travers les sublimes baronnies des Pyrénées, la jolie ville de Bagnères-de-Bigorre, ses thermes et son cadre naturel exceptionnel.

À travers les montagnes, les paysages grandioses, des sites exceptionnels inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en 1998, votre marche vous mène jusqu’à la foule des pèlerins de Lourdes, avant de redescendre doucement vers les vallées verdoyantes du Pays basque, jusqu’à Saint-Jean-Pied-de-Port au pied des Pyrénées.

Informations pratiques sur la voie du piémont pyrénéen

  • Distance : 750 km
  • Durée :  1 mois environ (32 étapes)
  • Période conseillée : d’avril à octobre
  • Topo-guide FFRP de référence : « Le Chemin du piémont pyrénéen vers Saint-Jacques de Compostelle » Ref 780
Voie du Piémont Pyrénées, GR78, Compostelle
Voie du Piémont Pyrénées, GR78, Compostelle

Du col de Portet d’Aspet à Saint-Bertrand-de-Comminges : une belle section nature et sauvage

Si le temps nous a manqué pour découvrir une plus grande partie de la voie du piémont pyrénéen, nous aurions pourtant adoré découvrir ce chemin haut-garonnais. Vous cheminerez en côtoyant les sommets pyrénéens et des passages de cols avant d’arriver au village de Juzet d’Izaut. C’est un  parcours isolé et sauvage, qui vous offre des panoramas montagnards magnifiques.

En Haute-Garonne, cette voie de 49 km relie Portet-d’Aspet à Saint-Bertrand-de-Comminges.

 

Les étapes

  • Portet d’Aspet > Juzet-d’Izaut :  15 km
  • Juzet-d’Izaut > Saint-Bertrand-de-Comminges : 29.1 km
Voie Piémont Pyrénéen Comminges Hautes-Garonne
Gare Gourdan-Polignan, via Garona, Haute-Garonne

Rejoindre la voie du piémont pyrénéen en train

La voie du piémont est accessible très facilement en train : il est possible de la rejoindre en train depuis Carcassonne, Gourdan-Polignan, Lourdes et Saint-Jean-Pied-de-port.

    4 jours sur la voie du piémont pyrénéen : de Saint-Bertrand-de-Comminges à Lourdes

    Journée 1 –  Gare Gourdan Polignan > Valcabrère > Saint-Bertrand-de-Comminges > Lombrès  

    Sens et destination randonnée

    Gourdan Polignan

    Sens et destination randonnée

    Facile

    Sens et destination randonnée

    23 km

    Sens et destination randonnée

    5-6h

    C’est le grand jour ! Nous partons directement de notre lieu de villégiature proche de Capvern dans les Hautes-Pyrénées, pour prendre le train qui va nous emmener jusqu’à Gourdan-Polignan, en Haute-Garonne.

    Nous arrivons une vingtaine de minutes plus tard et l’aventure commence. Cette dernière sera tout de même conditionnée par la canicule du mois de juin, que hélas, nous n’avons pas pu éviter, et qui rendra nos journées un peu plus chaudes que prévu.

    Via Garona, vers  Voie du Piémont Pyrénéen
    Sens et destination randonnée

    Zoom sur la Via Garona - GR®861

    Connectée aux chemins de Compostelle « Conques-Toulouse », la « Voie d’Arles » et la « Voie du piémont pyrénéen », la Via Garona est un chemin pédestre homologuée GR ® de 170 km et vous propose de relier à pied en 7 à 12 tronçons, le centre de Toulouse jusqu’au village de Saint-Bertrand-de-Comminges et sa majestueuse cathédrale. C’est un chemin récent inauguré en 2017 et son faible dénivelé en fait une randonnée accessible au plus grand nombre. Plus d’informations sur la via Garona sur le site de Haute-Garonne tourisme.

    La découverte de Saint-Bertrand-de-Comminges

     

    C’est alors qu’on se retrouve, successivement face à une basilique et une cathédrale, toutes deux inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco au titre des chemins de Compostelle.

    À moins de 2 km en contrebas de Saint-Bertrand-de-Comminges, au milieu des champs, s’érige la basilique Saint-Just-de-Valcabrère (XIIème siècle).

    Cette belle église romane terminée au XIIe siècle a été construite à proximité d’une des nécropoles de l’ancienne ville romaine de Lugdunum Cavanarum. On trouve par conséquent dans ses murs de nombreux réemplois de l’époque romaine, principalement funéraires. Elle présente un beau portail sculpté et un clocher carré du XIVe siècle.

    Située sur plusieurs voies vers Compostelle (Chemin du piémont Pyrénéen, Via Garona) la basilique Saint-Just est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1998 au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

     

    basilique Saint-Just-de-Valcabrère, voie du piémont Pyrénéen

    Elle offre un magnifique point de vue sur la cathédrale, le village et les Pyrénées en arrière-plan. À juste titre, l’ensemble du site Saint-Bertrand-de-Comminges Valcabrère compte parmi les Grands Sites d’Occitanie.

    cathédrale Sainte-Marie de Saint-Bertrand-de-Comminges, Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78

    Saint-Bertrand-de-Comminges est une ancienne cité romaine devenue haut lieu de pèlerinage sur le chemin vers Compostelle.  

    Accessible depuis la ville haute, l’imposante cathédrale Sainte-Marie de Saint-Bertrand-de-Comminges domine le panorama. Dans ce monument d’art romano-gothique, il faut notamment y observer son chœur avec ses 66 stalles sculptées dans le chêne ainsi que son exceptionnel orgue d’angle. Il s’agit de l’un des plus beaux orgues classiques d’Europe.

    Elle est également inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1998 au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

     

    La Basilique Saint-Just de Valcabrère, Compostelle

    La Basilique Saint-Just-de-Valcabrère

    La Cathédrale de Saint-Bertrand-de-Comminges, Compostelle

    La Cathédrale de Saint-Bertrand-de-Comminges

    Orgue La Cathédrale de Saint-Bertrand-de-Comminges, Compostelle

    L’orgue de la Cathédrale de Saint-Bertrand-de-Comminges

    La Crédential

    La crédential (ou le carnet du pèlerin) est destinée aux marcheurs, cyclistes ou cavaliers qui se rendent à Compostelle. Elle est indispensable pour accéder aux hébergements réservés aux pèlerins et pour solliciter La Compostela une fois arrivé à St Jacques de Compostelle.

    Généralement, les pèlerins font tamponner leur carnet, dans l’hébergement où ils font étape. Mais il n’y a aucune règle sur ce sujet, vous pouvez donc vous adresser à l’office du tourisme, la mairie, l’église ou encore l’épicerie du village ou bien restaurant par exemple. La crédential constitue également un appréciable souvenir, une porte ouverte sur un inoubliable périple.

    Plus d’informations

    Saint-Bertrand-de-Comminges est classé parmi les Plus beaux villages de France. Situé sur la colline et surplombant le site antique et la vallée, la vieille ville est un adorable dédale de ruelles. Les portes médiévales succèdent aux magnifiques maisons à colombages.

    À découvrir sur le chemin  : 

    • La jolie  Libraire des Hespérides  : c’est un lieu rare, c’est une bouquinerie dans une maison à colombage ;
    • Le panorama depuis les terrasses des Olivétains (au nord de la cathédrale) qui donne sur les toits du village et les typiques maison à colombages ;

    La panorama depuis les terrasses des Olivétains, Saint Bertrand de communes

    S'amuser en marchant : découvrir "Baludik"

    « Baludik » c’est une application ludique, à destination des familles et des enfants, pour découvrir les chemins de Compostelle. Le jeu commence à Saint-Bertrand-de-Comminges à l’Office du Tourisme des Olivetains. Les parcours de l’application sont réalisés par la Région Occitanie en partenariat avec l’Agence des Chemins de Compostelle.

    Ensuite la voie du piémont pyrénéen nous emmène jusqu’au village de Tibiran-Jaunac. Il est possible d’y admirer les vestiges d’un ancien aqueduc (ce dernier alimentait Saint- Bertrand-de-Comminges au temps des romains). L’étape du jour voit sa fin lorsque nous arrivons dans le village de Lombrès.

    Le village de Lombrès : rencontre avec la famille Uchan

    Ici l’accueil est chaleureux et naturel, c’est Michel qui nous fait entrer et nous installe immédiatement au frais avec de l’eau bien fraîche. La ferme Lou Lombrès, c’est aussi une fromagerie, où est fabriquée artisanalement la Tomme des Pyrénées (lait cru de vache) depuis plus d’une trentaine années. En parallèle de cette activité, la ferme propose des produits de charcuterie grâce à leur élevage porcin « en plein air », à la sortie du village.

    Un peu d’histoire :

    Dans les années 1900, Edouard UCHAN, Garde des Eaux et Forêts est muté à Lombrès. Originaire de la Barousse, d’une famille paysanne, il emmène avec lui les secrets de la fabrication du fromage de cette vallée voisine, transmis de génération en génération. En 1970, leur fils Michel Uchan s’y installe à son tour avec son épouse : la fromagerie Lou Lombrès est née.

    Aujourd’hui, Jean Marie UCHAN, leur fils prend la suite de l’exploitation, avec sa femme Olynde, et ils développent la ferme qui vous accueille aujourd’hui. 

    La ferme propose des visites de la fromagerie et elle fait également chambre d’hôtes.  Contact & réservations

    Le village de Lombrès : rencontre avec la famille Uchan
    Le village de Lombrès : rencontre avec la famille Uchan
    Le village de Lombrès : rencontre avec la famille Uchan

    Informations pratiques de l’étape

    Où manger le long de l'étape ?

    Sur cette étape nous vous conseillons vivement de prendre l’option pique-nique/sandwichs, vous aurez sinon des difficultés pour vous restaurer avant d’arriver jusqu’à la ferme.

    Le midi : le fournil résistance à Saint-Bertrand-de-Comminges

    Magali et Tulip gèrent le Fournil Résistance à Saint-Bertrand-de-Comminges : une boulangerie solidaire zéro déchet. Un pain issu de levain naturel, de farine de blés anciens et de très longues fermentations, cuit au four à bois.

    • Ventes de pains et viennoiseries : le mardi, jeudi et samedi de 15h30 à 19h ;
    • Pizzas à emporter : tous les samedis de 19h à 21h30 ;
    • Jus de pommes ou smoothies : tous les jours de 9h à 17h ;

    Réservations ultra conseillées : 07 86 41 26 99 ou 06 79 80 84 27

    Le soir : L’assiette du pèlerin à la ferme Lou Lombrès

    Tous les soirs (sur réservation préalable), la ferme Lou Lombrès fait également table d’hôte et propose l’assiette du pélerin : une assiette généreuse des produits confectionnés à la ferme.

    Au petit matin, vous pouvez également réserver le petit déjeuner et un panier repas pour le repas du midi sur l’étape du jour.

    Contact & réservations

     

    Les logements : où dormir dans le Village de Lombrès ?

    La ferme Lou Lombrès fait également de l’accueil en Chambres d’hôtes. Des chambres charmantes dans un environnement calme et convivial. Elle est labellisée hébergement Accueil Compostelle.

    Chambres d’hôtes – Site internetTel. : 05 62 99 02 19 Mob. : 06 85 40 99 98

    Crédit : Ferme Lou Lombrès

    L'eau : est-ce facile d'en trouver ?

    L’eau est facile à trouver sur cette portion, même en cas de fortes chaleur, vous pouvez vous ravitailler très facilement dans les villages étapes.

    Les hébergements « Accueil Compostelle »

    C’est tout un réseau d’hébergeurs et chacun d’entre eux s’engage à mettre en place un accueil de qualité pour chaque pèlerin.

    Hébergements accueil Compostelle Voie piémont pyrénéen

    Journée 2 – Lombrès > Espèche

    Sens et destination randonnée

    Lombrès

    Sens et destination randonnée

    Modérée

    Sens et destination randonnée

    33 km

    Sens et destination randonnée

    9h à 10h

    Nous partons à 8h30 après un petit déjeuner complet, car la journée sera encore très chaude aujourd’hui. C’est une étape qui nous emmène dans le département des Hautes-Pyrénées, dans une section du piémont belle et sauvage : les baronnies des Pyrénées. Le premier village traversé est le village de Nestier, où vous pouvez découvrir les calvaires du Mont d’Arès.

    Site internet de l’office du tourisme Coeur des pyrénées.

     

    le clavitrNestier : les calvaires du Mont Arès

    Situé sur les vestiges d’un temple dédié à Arès (d’époque gallo-romaine) et construit au pied de la colline, le calvaire est associé à un théâtre de verdure.

    Bâti de 1854 à 1863, le calvaire est composé d’une maison communautaire, une série de douze oratoires, une chapelle et une croix. Cet ensemble marie le romantisme au mysticisme du XIXe siècle.

    Des pierres du temple romain sont encastrées dans le mur de clôture de l’église actuelle. En 1989 le site est inscrit au registre des Monuments historiques et reconnu Chef d’œuvre en péril.

    Nestier : les calvaires du Mont Arès, Compostelle
    Montserrie, Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78

    Montserrié

    Vous pourrez y observer le lavoir restauré situé à côté du gîte communal, au bord du GR®78.

    Des fouilles ont également été réalisées sur l’oppidum du Mont Ergé, sanctuaire gallo-romain de Montsérrié. Un local d’exposition adossé à l’église présente des objets retrouvés sur site ainsi qu’une réplique du masque de bronze.

    Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78
    Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78

    Lortet et la vallée de la Neste

    Avec pour toile de fond les Pyrénées et ses sommets, les vallées des Neste, ont été façonnées par la rivière. C’est une nature belle et sauvage, et les bords de la rivière Neste sont très agréables avec leur petit air de Dordogne au pied des Pyrénées. Nous-nous y sommes posés pour un pique-nique au frais et nous tremper les pieds, juste en face du bar-restaurant le Mont d’Aure où vous pouvez vous restaurer.

     

     

    La découverte des Baronnies des Pyrénées

    La randonnée nous emmène dans le cœur du piémont des Hautes-Pyrénées : les Baronnies. De notre côté nous les connaissions déjà, mais comme cette région est tout simplement superbe, on est à chaque fois ravis d’y revenir.

    En haut de chaque colline, on observe une ferme ou un hameau. Les anciennes  bâtisses et les fermes des Baronnies ont le charme de l’authentique et ce sont des lieux où l’on vient chercher le repos et l’apaisement, en pleine nature.

    La voie du piémont pyrénéen passe également à proximité des Gouffre d’ESPARROS et de l’Espace Préhistoire de LABASTIDE. Vous les connaissez ?

    Baronnies des Pyrénées - voie du piémont Pyrénéen

    Les Baronnies des Pyrénées

    Baronnie des Pyrénées, Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78
    Baronnie des Pyrénées, Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78

    Les gouffres de Labastide et Esparros

     

    Ici, le spectacle nature s’exprime aussi dans les sous-sols : l’immense Gouffre d’Esparros dévoilera ses magnifiques concrétions d’aragonites (du crystal de roche) et de calcites, tandis que, tout près des grottes de Labastide, un espace préhistoludique vous plongera dans la vie quotidienne des hommes et des femmes préhistoriques.

    C’est en traversant les magnifiques collines du Piémont, que nous arrivons à Espèche, la fin de notre étape du jour, dans notre accueil Compostelle, l’étape Carriou (cf accordéon juste en dessous).

    Une randonnée interactive en plein Cœur des Baronnies

    Le chemin qui se dirige vers Esparros est aussi l’objet d’une découverte ludique au travers d’une application  : À la recherche de l’oie d’Yvonne. Il s’agit d’un jeu via une application gratuite “Parlez Chemins” que vous pouvez télécharger sur l’AppStore ou le PlayStore.

    Smartphone en main, vous partez sur les chemins du Col de Coupe au départ de l’Espace Préhistoire de Labastide à la recherche de l’oie d’Yvonne, une aventure ludique à la rencontre d’un personnage historique lié au Gouffre d’Esparros et à l’Espace Préhistoire de Labastide. Maintenant, à vous de jouer !

    Où manger dans les Baronnies des Pyrénées ?

    Si vous souhaitez être autonomes, pensez à réserver un pique-nique à votre hébergement du soir, ils se font toujours un plaisir de vous préparer un pique-nique pour le repas du lendemain midi.

    Le midi : restaurant le Mont d’Aure

    Possibilité de manger au restaurant « Le Mont d’Aure », haut lieu de convivalité Nestoise. L’établissement est une véritable institution du pays des Nestes. Vous le trouverez au centre du village de Lortet, au bord de La Neste, au carrefour de la D929 qui mène vers les pics et la voie du Piémont Pyrénéen.

    1 Chemin de Tounis, 65250 Lortet, France – 05 82 80 52 50 – Site internet

    Le soir : un repas fait maison à l’étape Carriou

    L’étape Carriou se situe sur la voie des Piémonts au cœur de la vallée des « Baronnies » entourée de sa nature sauvage, avec vue imprenable sur les montagnes. Catherine vous accueille toute l’année dans une ambiance chaleureuse et décontractée. Il y a un joli jardin ainsi qu’un coin cuisine.

    Repas sur réservation  

    L’étape Carriou – Catherine SEGAS – Lieu dit carriou- 65130 ESPECHE – 06 03 64 04 61 – Site internet

    Les logements : où dormir dans les Baronnies des Pyrénées ?

     

    L’étape Carriou

    L’étape Carriou se situe sur la voie des Piémonts au cœur de la vallée des « Baronnies » entourée de sa nature sauvage, avec vue imprenable sur les montagnes. Catherine vous accueille toute l’année dans une ambiance chaleureuse et décontractée. Il y a un joli jardin ainsi qu’un coin cuisine.

    Nuité et repas sur réservation – Les draps et les serviettes sont en option. 

    L’étape Carriou – Catherine SEGAS – Lieu dit carriou- 65130 ESPECHE – Tel : 06 03 64 04 61 – Site internet

    L'eau : est-ce facile d'en trouver ?

    L’eau est facile à trouver sur cette portion, même en cas de fortes chaleur, vous pouvez vous ravitailler très facilement dans les villages étapes. Cependant, partez toujours au minimum avec 1l d’eau par personne.

    Journée 3 – Espèche  > Bagnères de Bigorre 

    Sens et destination randonnée

    Espèche

    Sens et destination randonnée

    Modérée

    Sens et destination randonnée

    28 km

    Sens et destination randonnée

    8h-9h

    Nous quittons notre hébergement à 8h30 pour continuer notre périple à pied sur la voie du Piémont Pyrénéen. Après 1h30 de marche, nous arrivons au Moulin des Baronnies.

    Le moulin des Baronnies

    Il est situé dans le cœur des Baronnies et au bord de l’Arros dans un cadre bucolique.  

    Installé dans l’ancien moulin, ce gîte ouvert toute l’année, il accueille les randonneurs, cyclistes, voyageurs grâce à son gîte et son camping.

    Le moulin c’est aussi un endroit où se crée le lien. Le lieu propose une boutique qui vous propose pléthore de bons produits locaux et un endroit pour discuter autour d’une boisson chaude ou fraîche, c’est comme vous voulez !

    En plus, l’équipe est chaleureuse, n’hésitez pas à vous y arrêter !

    Moulin des Baronnies, voie du piémont pyrénéen
    Moulin des Baronnies, voie du piémont pyrénéen

    L’équipe du moulin des Baronnies

    Moulin des Baronnies, voie du piémont pyrénéen

    La boutique de produits locaux

    Moulin des Baronnies, voie du piémont pyrénéen

    L’ancienne salle des meules du moulin

    Ensuite, nous continuons notre randonnée sur le GR®78 en passant par les petites routes bitumées et les lisières de forêt qui nous emmènent jusqu’à l’abbaye de l’Escaladieu.

    L' Abbaye de l'Escaladieu, Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78

    L’ Abbaye de l’Escaladieu

    Au pied du château de Mauvezin, l’abbaye de l’Escaladieu se situe dans un vallon boisé des Baronnies. Remaniée jusqu’au XVIIIe siècle, l’abbaye, telle qu’on la connaît aujourd’hui, est le fruit d’une restauration à long terme. Désormais, le conseil départemental des Hautes-Pyrénées en est le propriétaire et cette dernière est devenue un véritable temple de la culture. C’est ainsi au travers d’une programmation culturelle variée (concerts, expositions d’art contemporain, salles interactives, conférences, théâtre..) qu’elle est devenue un lieu agréable et vivant où toutes les formes d’art se côtoient.

    La visite est gratuite pour les cheminants munis d’une crédential.

    L' Abbaye de l'Escaladieu, Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78
    L' Abbaye de l'Escaladieu, Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78
    L' Abbaye de l'Escaladieu, Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78
    L' Abbaye de l'Escaladieu, Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78

    Direction le col des Paloumières

    Après un passage par le petit village de Castillon, et Uzer, ainsi qu’une belle montée raide à travers les bois, le chemin nous offre des panoramas sublimes sur les plaines. Hélas pour nous, ce jour-là, la météo nous a offert un ciel lourd de nuages et des points de vue embrumés, mais ça n’enlève rien à la beauté de ce chemin du piémont pyrénéen.

    Vue plateau Cieutat vers bagnere de bigorre

    L’arrivée à Bagnères-de-Bigorre

    Une fois arrivés au col des Paloumières, le chemin nous fait redescendre vers le village de Gerde, qui sonne la dernière partie de cette étape. En effet, une fois le village traversé, nous arrivons enfin à Bagnères-de-Bigorre, une petite ville thermale dynamique. C’est un lieu que nous connaissons déjà, et que nous aimons beaucoup, car nous passons toujours de très bons moments à discuter avec les locaux, très accueillants et conviviaux.

    Où manger ?

    Sur cette étape nous vous conseillons vivement de prendre l’option pique-nique/sandwichs pour votre déjeuner du midi , vous aurez sinon des difficultés pour vous restaurer tout au long de l’étape.

    Où manger le soir à Bagnères-de-Bigorre ?

    Le plus difficile ne sera pas de trouver un lieu où manger à Bagnères-de-Bigorre mais plutôt de faire un choix entre les nombreuses tables de la ville. Restaurants gastronomiques, brasseries, restaurants conviviaux, bars à tapas, pizzerias, bistrots, il y en a pour tout le monde et pour tous les budgets.

    Laissez votre curiosité et votre appétit vous guider, vous ne serez pas déçus !

    Liste de restaurants à Bagnères-de-Bigorre 

    Où dormir à Bagnères-de-Bigorre ?

    Vous avez le choix entre plusieurs hébergements labélisés « Accueil Compostelle » :

     

    Au chat Ronfleur

    La maison d’hôtes, « Au Chat Ronfleur » est située dans le quartier très calme du Pouey en centre ville historique de Bagnères-de-Bigorre.

    La maison date d’environ 1730. Elle s’accroche dans le rocher donnant naissance à une architecture originale, atypique et improbable qui se prolonge par un jardin suspendu à l’arrière et ensuite sur la campagne.

    • 3 rue Alfred CAZALAS , 65200 Bagnères-de-Bigorre – E-mail
    • (0)5.62.95.42.87 – (0)6.65.19.34.24

    L’accueil notre Dame de Bagnères

    Situé en centre ville, l’établissement accueille les pèlerins en route vers Saint Jacques de Compostelle et vers Lourdes ainsi que des groupes de jeunes et leurs accompagnants. .

    Vous y trouverez des chambres pour deux personnes, une cuisine entièrement équipée en libre service, une salle à manger, des douches et toilettes communes et un parking fermé.

    L'eau : est-ce facile d'en trouver ?

    L’eau est facile à trouver sur cette portion, même en cas de fortes chaleur, vous pouvez vous ravitailler très facilement dans les villages étapes. Cependant, partez toujours avec minimum 1l d’eau par personne.

    Journée 4 – Bagnères-de-Bigorre > Lourdes

    Sens et destination randonnée

    Bagnères-de-Bigorre

    Sens et destination randonnée

    Difficile

    Sens et destination randonnée

    34 km

    Sens et destination randonnée

    11h à 12h

    Une étape d’exception en altitude

    Cette étape s’avère un peu plus difficile que les 3 autres en raison de son dénivelé et sa longueur. Cependant sachez que si vous le souhaitez, il est tout à fait possible de scinder cette étape en deux.

    Le départ s’effectue très tôt, vers 5h30 du matin, un départ à la « fraiche ». On entre dans le parc de la ville et on marche le long du ruisseau jusqu’à l’entrée du bois. Ensuite la montée se fait progressivement avec les sentiers qui serpentent dans la forêt jusqu’à atteindre le col de Monné.

    En haut, le ciel se dégage et on aperçoit la ville de Bagnères-de-Bigorre qui donne l’impression de flotter en bas de la vallée.

    Bagnere-de-bigorre-Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78
    pic-midi-bigorre, Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78
    Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78
    Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78

    La voie du piémont Pyrénéen nous emmène ici sur des sentiers de montagnes et nous offre des vues fabuleuses sur le pic du midi de Bigorre. La brume donne un air onirique aux forêts, comme une découverte confidentielle. Nous continuons de marcher à travers les sentiers qui montent et descendent, et qui longent les champs et les villages.

    Après un passage à Germs-sur-l’Oussouet, nous arrivons au petit village de Cotdoussan, dans la magnifique vallée de Castelloubon. Ourdis et Cotdoussan sont deux anciennes communes réunies en une seule en 1960. Ici, vous allez pouvoir visiter l’église du village  inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle

    Retable église ourdis cotdessan

    L’église d’Ourdis-Cotdoussan

    Nous arrivons dans le village et nous contactons Mr Beugin. Ancien météorologue, installé depuis plus d’une dizaine d’année dans le village, c’est lui qui a les clefs de la petite église. C’est un véritable passionné de son histoire et il adorera vous la transmettre, son engouement est contagieux.

    Cette petite église romane est habillée dans son fond, d’un unique et sublime retable orné d’or de style Baroque. Il représente en particulier les moments de la vie de saint-Jacques.

    Vous pouvez également profiter d’une petite balade (1km) qui propose une belle vue sur la Vallée de Castelloubon. Sur ce petit parcours, vous découvrirez un patrimoine remarquable et unique : chapelle, lavoir, leytés, scierie, moulin à eau, fontaine et bien sûr, l’église classée au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

    L'église d'Ourdis-Cotdoussan, Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78
    L'église d'Ourdis-Cotdoussan, Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78
    L'église d'Ourdis-Cotdoussan, Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78
    L'église d'Ourdis-Cotdoussan, Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78

    Et dans sa maison, nous avons même pu nous faire tamponner le crédential !

    Nous avons ensuite continué à marcher sur les sentiers en lisières de forêts, longé les champs et nous sommes arrivés dans le village de Juncalas. Vous pourrez y découvrir une jolie église ainsi que des moulins à eau.

    Credential, Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78
    Vallee de castelloubon, Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78
    Village de Juncalas, Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78

    Le village de Juncalas

    Le sentier continu à travers bois jusqu’à la montée qui nous emmène jusqu’au col des 3 croix. D’ici vous pouvez continuer hors GR®78 (5min de marche) et avoir ainsi une vue panoramique sur la ville de Lourdes.

    Lourdes, Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78
    Lourdes, Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78

    L’arrivée à Lourdes

    La ville est réputée en majeure partie pour son tourisme religieux.

    Cependant, située au pied des montagnes, la petite cité pyrénéenne dispose d’autres centres d’intérêt pour y passer des vacances sportives ou en famille.

    Pèlerins, amateurs de VTT, de balades en vélo, de randonnées, de nature ou tout simplement de patrimoine culturel, Lourdes sera un arrêt idéal pour vous imprégner des nombreuses richesses que cette vallée à a vous offrir.

    Lourdes, Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78

    Le pic du Jer et son bikeparc

    Le pic du Jer culmine à 948 m et son accès est facilité par un funiculaire centenaire. C’est un site qui attire touristes, randonneurs et amateurs de VTT.

    En effet, en haut, il y a le BikePark du Jer, un spot unique qui offre aux vététistes 3 pistes de VTT de descente, qui vont de l’initiation aux pistes les plus techniques. Elles passent dans les bois et elles s’y intègrent de façon totalement naturelle. C’est un site qui a déjà accueilli 3 coupes du monde de la discipline et qui a été élu en 2015 « Meilleur événement de la coupe du monde MTB UCI ».

    Les points d’intérêts incontournables à Lourdes

    Les basiliques

    Situé en plein cœur de Lourdes, le Sanctuaire Notre-Dame donne à lui seul sa renommée internationale à la cité pyrénéenne. Le complexe religieux comporte de nombreux édifices, dont trois basiliques, la fameuse Grotte de Massabielle, lieu dit des apparitions de la Vierge Marie, et le Chemin de Croix adjacent. Chaque année, il accueille jusqu’à 6 millions de pèlerins du monde entier.

    Les 3 Basiliques : 

    • La Basilique Notre-Dame-du-Rosaire
    • La Basilique de l’Imaculée-Conception
    • La Basilique de Saint-Pie-X
    Le château fort de Lourdes

    Ce château perché sur un grand promontoire rocheux, offre une vue panoramique sur l’ensemble de la ville, le Sanctuaire et les montagnes aux alentours. Cette forteresse est une construction militaire qui servit de défense et de refuge à la population.

    Ce monument est classé Monument Historique. Il présente une architecture défensive de plus de 1000 ans, abrite en son sein un musée d’art et de traditions populaires des Pyrénées labellisé « Musée de France ». 

    La voie verte des Gaves

    Située au pied des sommets et des grands cols pyrénéens, cette piste cyclable longe le Gave de Pau, et serpente entre les versants accueillants des montagnes, la Voie verte des Gaves déroule son tapis vers les sommets, reliant Lourdes à Pierrefitte-Nestalas sur 17 km de long.

    Cet axe est l’endroit idéal pour une balade à vélo avec les enfants, ou pour rejoindre un site de visite. La Voie verte est un endroit privilégié pour la pratique du vélo en toute sécurité. Elle permet en effet de se rendre sur des lieux de visites en deux roues ! 

    Sanctuaire Notre-Dame-De-Lourdes, Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78

    Le sanctuaire Notre-Dame de Lourdes

    Chateau fort de Lourdes, Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78

    Le château fort de Lourdes

    Le centre d'information jacquaire à Lourdes

    Un centre d’information est destiné aux pèlerins et randonneurs. Un accès internet et des documents d’informations (cartes des itinéraires St Jacques, cartes IGN, topos-guides de randonnées à pied et en vélo…) sont mis à votre disposition.

    Dès que nous sommes arrivés, nous avons été invités à nous assoir pour nous reposer à renfort de grands verres d’eau fraîche. Ici l’accueil est chaleureux, on vous informe avec plaisir, on discute et on vous tamponne votre crédential.

    Des hospitaliers bénévoles assurent les permanences de 10h à 19h, de début avril à fin octobre.

    Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78

    Le bénévoles du centre d’information Jacquaire

    Voie-piemont-pyrénéen-Compostelle-GR78

    Le tampon de l’étape sur le crédential

    Où manger le long de l'étape et à Lourdes ?

    Sur cette étape nous vous conseillons vivement de prendre l’option pique-nique/sandwichs, vous aurez sinon des difficultés pour vous restaurer avant d’arriver jusqu’à Lourdes. Concernant l’eau le ravitaillement est possible dans les villages.

    Le soir, vous avez de très nombreuses options de restauration à Lourdes. Pour notre part, nous sommes allés à une adresse conseillée par notre hébergement : La Pizzeria Da Marco 

    Les pizzas sont délicieuses et l’accueil est chaleureux.

    Adresse : 47 Rue de la Grotte, 65100 Lourdes, France

    Les logements : où dormir à Lourdes ?

    L’Hôtel Hélianthe

    L’hôtel est un hébergement labélisé Saint-Jacques-de-Compostelle. C’est une affaire familiale et chaleureuse, et vous serez très bien reçus.

    De très bons conseils et ils sont toujours présents pour vous indiquer les bonnes adresses, nul doute que vous y passerez un séjour très agréable.

     

    5 Rue Bernadette Soubirous, 65100 Lourdes, France 
    +33 5 62 94 24 96

     

    Notre avis sur la voie du piémont pyrénéen vers Compostelle

    Nous avons beau très bien connaitre les Pyrénées, nous avions peu marché sur le chemin du piémont pyrénéen. Cette itinérance est une très agréable découverte : marcher avec les Pyrénées en toile de fond, c’est superbe et on profite d’un patrimoine culturel et historique riche. On avance à son rythme, on découvre la vie rurale et montagnarde, on profite de l’expérience des locaux qu’on croise et on s’immerge quelques instants dans leur vie. 

    Les voies vers Compostelle sont synonymes de découverte, de culture, de rencontre et la voie du piémont pyrénéen n’y échappe pas. Ces 4 jours formaient une très belle section et sans aucun doute, ils nous donnent envie de découvrir les autres étapes de la voie du piémont pyrénéen. 

    0 commentaires

    Soumettre un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.