Mieux consommer , we can do it !

mieux-consommer-environnement

La perfection n’est pas de ce monde

Je ne suis ni une as de l’écologie ni de la façon de consommer de manière générale. Je ne cherche pas à être parfaite non plus, je sais pas faire parce que je suis un humain qui fait des tas d’erreurs.

J’ai juste envie de faire certaines choses un peu mieux, étant donné que nos valeurs, notre éthique, ne se verront jamais plus qu’au travers de nos actes. C’est aussi notre plus grande force pour avancer. Si la politique reste quelque chose de bancal, nos actions restent ancrées, elles changent les choses. C’est un peu notre baguette magique pas si magique que ça, sinon ça serait bien trop simple.  Dans mon cas, ça coince. Je suis un peu une révoltée de la vie, et pour autant, il arrive que j’agisse au même niveau que ceux qui me font sortir de mes gonds et j’ai décidé que c’était un peu … saugrenu (je voulais utiliser les mots « absurde » ou « débile » mais je trouve le mot saugrenu carrément plus drôle à écrire, voila voilà).

Ce n’est pas question d’arrêter de consommer ou d’atteindre un extrême, je n’aime pas les extrêmes. C’est juste de le faire mieux en consommant autrement. En vrai je crois que cet article agit un peu comme un contrat avec moi-même, qui ébruiterait des paroles qui pourraient ressembler à ça : « Tu vois là, c’est public tout ce que écrit, et tu devras rendre des comptes pour dire où tu en es dans quelques semaines, alors bouge-toi ! « .  ok ok, oui …

Comment agir pour consommer mieux ?

Bon ce n’est pas chose aussi facile que ça pourrait le paraître. Comme dans toute grande décision, comme celle d’arrêter de fumer par exemple, il y a les contraintes qui compliquent un peu les choses, sinon on l’aurait déjà fait depuis bien longtemps.

Je suis en phase de test, voir même « d’intention »,  je vais affiner les rouages au fur et à mesure avec le temps (j’espère). J’ai juste des idées et envie d’agir un peu. J’ai toujours fait un peu attention, mais ces derniers temps, mes valeurs rentrent de plus en plus en conflit avec mes actes. Au final, je trouve que je donne plus trop de sens à mon quotidien. Et c’est dur à admettre, croyez-moi.

.Actuellement, voici quelques-unes de mes habitudes :

  • Je suis plutôt économe sur le chauffage et l’énergie domestique,
  • Je ne jette rien par terre (ça me parait évident ça en fait),
  • J’utilise mes jambes/trottinette/vélo ou les transports en commun,
  • J’ai une routine beauté bien établie, je ne surconsomme pas des tas de produits,
  • Je ne suis pas très matérialiste, j’achète très peu de choses dont je n’ai pas besoin,
  • J’évite au maximum les grandes surfaces (enfin là y’a un warning, merci l’hiver …),
  • Je vais au marché dès que possible le week-end,
  • Je n’achète aucun produit cuisiné,
  • Je mange peu de viande,
  • Je consomme des produits de saison.

.

C’est un début :) . Mais je voudrais faire un bien meilleur début. :)

protéger l'environnement

.

Les choses sur lesquelles je voudrais améliorer cette année pour mieux consommer :

  • Réduire les déchets de toutes sortes. Il y a trop d’emballages. Partout. Il suffit de faire les courses une fois et vous remplissez un sac poubelle. Pour ma part ce n’est plus acceptable.
  • Ce qui implique d’ignorer au maximum les grandes surfaces,
  • Mieux trier mes déchets, j’avoue que je fais un peu trop ça à la va vite, et c’est moche,
  • Fabriquer mes produits ménager, afin de réduire le coût, les emballages et les ingrédients nocifs, (à condition qu’ils soient efficaces),
  • Me lancer un défi : cuisiner un à deux repas par mois complètement végétaliens (les salades ça ne compte pas). Non pas pour devenir végétalienne, j’aime trop le fromage et la viande pour ça mais pour gagner en ouverture d’esprit, me dire qu’il est possible de bien manger en bousculant de temps en temps ses habitudes. J’aimerais être influencée de façon positive et sortir un peu de ma zone de confort,
  • Consommer encore plus local, je peux faire bien mieux,
  • M’ORGANISER, j’ai vraiment un souci de ce coté là. J’ai des journées bien bien remplies, mais en optimisant un peu, je suis certaine que de nouvelles habitudes trouveraient plus facilement leur place,
  • Continuer à ne plus être dans cette logique de surconsommation, c’est plus facile qu’on pourrait le croire ! Et continuer à acheter que ce dont j’ai besoin ou vraiment vraiment envie,
  • Acheter plus de livres en librairie (et non pas  sur Amazon ou bien la Fnac…),
  • Le plus dur du plus dur :  j’aimerais arrêter de cautionner les compagnies low cost et les conditions/salaires pas terribles de leur personnel. Donc ne plus les utiliser. Cependant pour l’instant je n’ai trouvé aucune autre solution alternative dans mes moyens. Sacré cercle vicieux qu’est la crise …

.

mieux-consommer-wait&seaC’est tout ! Je ne me donne pas pour objectif d’être irréprochable sur la majorité de ces points. Ça me parait un peu trop optimiste et je n’ai aucune envie de me mettre la pression. Les autres sont déjà assez bien placés pour ça. Je sais très bien également que je ferai forcément des passages en urgence à Monop pour les apéros Garonne improvisés. :)

J’ai juste cette envie de faire des efforts et l’intention que certains de ces points deviennent de vraies habitudes réflexes. J’allais dire que je me payais une bière pour chaque avancée, mais j’ai trop peur de devenir alcoolique si je réussi trop bien mes défis ;) (d’autant que j’ai pas besoin de ça pour prendre l’apéro)(Cf juste plus haut).

.

.

Comment mieux consommer ?

Haha, c’est la question que je me pose tous les jours. J’ai quelques pistes :

  • M’organiser, me laisser des fenêtres de temps pour les habitudes, un planning ?
  • Faire des listes : ce que j’ai, ce dont j’ai besoin,
  • Choisir les lieux d’achat en fonction de ces listes,
  • Refaire mes courses principales de la semaine à la Ruche qui dit oui,
  • Aller dans une épicerie zéro déchet pour ce qui manque,
  • Acheter les produits naturels dont j’ai besoin pour les produits ménagers, dans un magasin local,
  • Privilégier les petits commerçants dès que cela me parait possible,
  • M’organiser au fur et à mesure que je trie mes déchets.

Ça ne me parait pas si sorcier que ça à l’écrit, à voir in a real life les gens.

.

 Ça coûte quoi de consommer autrement ? Où aller ?

.

Une question de temps et d’argent ?

comment mieux consommerJe ne suis pas une spécialiste, mais il me semble que tout cela , c’est plus une question de temps que réellement une question d’argent. Je n’ai jamais payé plus cher le local, bien au contraire, en achetant au marché ou bien à la ruche qui dit oui.  Je n’ai pas de fourchette de prix, on consomme tous plus ou moins différemment, c’est difficile d’établir un chiffre pré-fait. Le souci étant que ce sont des produits non transformés et que ça demande du temps pour y aller ainsi que pour les cuisiner. Le fait qu’on ne trouve pas forcément tout au même endroit demande également une sacrée organisation. Cette réflexion peut paraître bête, mais je me dis que je dois certainement pas être la seule à privilégier la facilité parce que j’ai toujours cette impression de toujours courir après le temps.

Cela dit, personne ne demande à personne d’être parfait. Si on souhaite faire attention à sa façon de consommer, il faut l’assumer et faire des petits efforts quotidiens. Se trouver des excuses en accusant son rythme de vie, je trouve ça moyen comme excuse sachant que les petits gestes, on les adapte selon notre façon de vivre. On peut faillir sur certains points mais agir sur d’autres, mon petit doigt me dit dit que nos actions et nos intentions sont flexibles, pas d’échelle de valeur en plus, top ! C’est d’autant pour ça que j’ai décidé de me bouger le popotin.

De mon côté, je lutte contre le temps qui file, parce que je trouve que les journées sont longues longues. Quand je commence à enfin respirer le soir, il est quasiment 20h,  des fois même 21h ou 22h. Et c’est qui qui frappe à la porte ? Bin Madame Flemme et Madame Facilité, des fois même, ya Monsieur Oreiller (je le kiffe, bisou ! ).

.

Ou acheter pour consommer local ?

De mon côté, à Toulouse, j’ai sélectionné quelques lieux, mais il est évident chacun peut les adapter selon le lieu ou la ville où il habite :

  • Le marché : je vais à celui de Saint Cyprien, proche de chez moi, ou celui de Saint Aubin, très grand et agréable marché à Toulouse. Sinon de temps en temps je me fais plaiz à Victor Hugo quand je cherche des produits spéciaux mais il est un peu cher par contre.
  • La ruche qui dit oui : vous trouverez sûrement une ruche près de chez vous, qui met en avant les producteurs locaux et le circuit court. Vous y trouvez de tout. De plus elle fonctionne par quartier pour plus de praticité, mais rien de vous empêche de vous inscrire dans une ruche un peu plus éloignée de chez vous si le contenu vous correspond plus. Vous faites vos courses sur le web et vous venez récupérer vos victuailles ensuite. Vous n’êtes débité qu’après avoir tout récupéré à la ruche, et vous être assuré que vous avez bien tous les produits que vous aviez commandé. Dans ma ruche, la distribution se fait le mercredi de 17h30 à 19h.
  • Ceci & cela : une épicerie zéro déchet de Toulouse, ENFIN, dont le projet a été financé en partie sur kisskissbangbang. Elle ouvre en Mai, et j’espère qu’elle fera partie de mes habitudes !
  • Boutiques de proximités : ne plus acheter de livre sur Amazon/Fnac et aller exclusivement dans les petites librairies. Pour le reste, c’est compliqué, les boutiques ferment à 19h en général et le week end, je suis déjà ailleurs la plupart du temps.
  • Biocoop : pour le reste au besoin, parce que je trouve que c’est pas donné. Si vraiment j’en ai pas d’autres alternatives, mais je me dis que ça reste toujours moins cher et mieux que d’aller chez Casino un dimanche matin ?

.

.

Voilà voilà, y’en a qui s’y tentent ou qui veulent s’y tenter  ? Je précise encore que c’est un contrat que je fais avec moi-même, pas avec les autres.

De mon côté je reviens pour le bilan fin mai ! (dégâts ou pas dégâts ?).

Vous avez d’autres astuces, idées, pour mieux consommer ?

9 Comments

  • Ici pour les déchets c’est compliqué avec le suremballage encore plus qu’en France… Mais on a plus de choix zero déchet ou bio (même sur le continent des OGM, si si). Et puis le recyclage et le compost urbain sont beaucoup plus développés (on a 3 poubelles donc ^^)
    Tout n’est pas parfait loin de là (je roule en voiture ici…) mais je trouve qu’il y a plus d’alternatives possibles ici qu’à Toulouse

    • C’est chouette ça, parce que tu vois là, j’ai pas eu des retours super positifs sur la ruche qui dit oui, et l’Amap je trouve pas ça hyper pratique…. du coup je suis bien embêtée, parce que je justement, je trouve qu’on manque d’alternatives saines et transparentes … :/

  • Nous aussi on essaie de faire mieux. Le zéro déchet c’était bien parti (sac en tissu, bocaux, plus de fait mauson et cie) mais avec un bébé on a moins le temps et on est en régression là (picard est devenu mon ami surtout quand on n’arrive pas à la poser de la journée) , mais j’espère revenir à notre niveau avant bébé bientôt. Sinon pour les produits locaux y’a le Recantou en ville aussi, et Ferme Attitude. Et d’autres, faudrait que je le regarde les autres adresses que j’ai.
    J’essaie aussi d’avoir moins de choses et en particulier d’acheter moins de livres (c’est duuur!) pour privilégier les bibliothèques, sauf pour ceux que j’aime beaucoup et que j’ai envie de faire découvrir. Et quand je veux me débarrasser de quelque chose en bon état y’a donnons.org, j’y donne plein de trucs, même un reste de cartouches d’encre c’est pour dire.
    Progrès en cours, affaire à suivre.

    • Le recantou je vais voir ça, et ferme attitude comme j’ai pu oublier, il y en a un juste à côté de chez moi ! faut vraiment que je liste toutes les alternatives possibles !

      Ah les livres, j’ai voulu passer à la librairie avant hier mais j’ai débauchée trop tard :'(

      Donnons.org je vais regarder ça, j’ai des habits à donner :)

      Merci !

  • Bonjour ! Je prend enfin un peu de temps pour découvrir ton blog au delà d’instagram ! Je suis bien contente de l’avoir fait car de nombreuses parties du blog me parlent ! En ce moment, je lis le livre de Béa Johnson sur le zéro déchet et ça me parle ! Comme toi, je ne suis pas parfaite ! Entre un bébé, une vie de jeune maman et un blog (même deux avant…), je ne peux pas faire de miracles ! C’est l’allaitement qui m’a donné envie d’une vie plus saine ! Alors, comme toi, j’ai réduit au maximum les produits dans ma salle de bain (et pourtant, j’étais une Mme maquillage…depuis que je ne mets plus rien sur ma peau, je suis plus jolie !!!) ! Nous n’avons pas de voiture, faisons tout à pied (ou vélo et transport en commun). Cependant, comme toi, j’aimerai, notamment, réduire mes déchets…Je suis effarée par tout ce qu’on jette ! Je trouve qu’on devrait avoir des poubelles pour le composte dans toutes les villes par ex !

    Bref, je crois que je pourrai parler pendant des heures de ce sujet mais je vais plutôt prendre le temps de te lire et de réfléchir à mes propres moyens de faire évoluer ma consommation !

    • hello nadia ! Ravie de te voir par ici :) Je suis ocntente que notre blog te plaise :) Il faudra qu’on fasse un article de mise à niveau, on a pas mal évolué dans notre consommation, sans être parfaits evidemment ! :) Je trouve que vous êtes déjà pas mal du tout dans vos actes et votre reflexion, félicitations ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.