Aparté en Corse – Pinarello – Porto Vecchio – Bonifacio

.

pinarello

.

Y’a quelque temps, avec les copains, on a décidé de partir quelque part. Où il y avait la mer. Par le plus grand des hasard, j’ai soufflé la Corse comme destination potentielle, et  l’idée est propagée comme de la poudre. D’autant plus aisément, que les parents de l’un d’entre eux, habitent la-bas. Nous avons donc été hébergé dans une maison au milieu d’un contexte, comment dire, paradisiaque. De plus nous avons choisi la période (qui dure depuis quand? Octobre ?) la plus pourrie question temps sur la métropole pour aller s’enfuir sur l’île de beauté. Le seul endroit où il y avait du soleil dans cette sacro-semaine des ponts de mai. (Et c’est avec un plaisir non dissimulé, que l’on guettait les jours les plus pourris sur Toulouse, genre tous les jours en fait, pour y poster des photos qui achevait tout le monde) (On est un peu des connards en fait).

Normalement c’est un secret pour personne, je suis amoureuse de la Corse.

On aurait pu prendre l’avion, mais on a pris le train jusqu’à Marseille, puis de là, le Ferry jusqu’à Bastia, et … normalement, on devait partir directement en voiture direction Pinarellu. Sauf que le Papa du copain s’est planté, il nous attendait à l’aéroport. Et nous étions au débarquement du ferry. Mais nous on le savait pas qu’il était à l’aéroport (il avait perdu son portable)(FORCEMENT), on a attendu 3h (Et lui 4h la-bas) (C’est formidable).

Ils ont appelé la police au cas où, et moi je dormais sur le bitume (Comme une manouche qu’on m’a dit). En attendant, comme on savait pas ce qui se passait, on s’est renseignés sur les différentes alternatives, mais c’était férié. Alors déjà qu’en Corse, ça reste toujours aléatoire, mais un jour férié, la seule alternative qu’il nous restait, c’était 300 euros de Taxi pour arriver à destination. Heureusement, tout s’est bien fini, et c’est bien le principal. Au fond, j’aime bien les histoires qui deviennent des aventures insolites, c’est ce qui fait la particularité des fragments de l’existence, on s’en rappelle toujours avec le sourire. Puis, surtout, c’est rigolo, avouons-le. (Enfin sur le moment, on s’est juste dit qu’on était pas sortis, pour être honnête).

 

Les Adieux au port de Marseille 

 

009_ob_cf2596_img-3905-1024x682

009_ob_df2af0_img-3952-1024x682

009_ob_796f94_img-3958-1024x682

ferry marselle corse

 

A la découverte de Pinarello !

Puis nous sommes arrivés à Pinarello, là où se trouve les plus magnifiques plage de Corse (enfin, si on vire les algues), dans le sud. La maison, située en hauteur sur une falaise, nous renvoyait directement sur des paysages magnifiques, entre mer et montagne. J’ai eu la chance d’être placée dans l’appartement du bas, la porte-fenêtre de ma chambre donnait sur la mer. Des réveils comme ceux que j’ai eu ces matins là, je rêverais d’en avoir tous les  jours.

.

009_ob_835434_img-3981-1024x682

009_ob_cf2596_img-3905-1024x682

009_ob_bddb83_img-4039-1024x430

pinerello - corse

pinarello corse

Et de plus haut, ça donne quelque chose comme ça :

009_ob_0c6a10_img-4309-1024x682

pinarello point de vue

 

Avant de passer au reste,  je tiens à vous dire que j’ai taillé à manger sur une planche Corse (juste pour placer piétra) et que j’ai mangé de L’ ARAIGNÉE DE MER. Bin en fait, c’était bon, comme du crabe.

.

ail plache

araignée de mer

 

Balade à Porto Vecchio

C’est une ville mignonne, après, je ne lui ai pas trouvé d’identité particulière, mais j’y ai mangé une glace. Ah oui, le copain m’a expliqué aussi, que, en Corse, les cimetières sont complètement intégrés à la ville. Pour eux, la mort fait partie de la vie, et les morts ont leur place près des vivants. Je trouve ça bien qu’ils intègrent ça de cette façon là. (Je vous dis ça parce qu’on croisait des cimetières au milieu des habitations).

 

009_ob_646e33_img-4012-1024x682

009_ob_da26d7_img-4004-1024x682

009_ob_2699f9_img-4016-1024x682

balade a porto veccho

 

Le plus chouette des couchés de soleil Corse

Le lendemain matin, j’étais au taquet. Levée à 5h45, pour admirer mon premier lever de soleil sur la mer. Le plus dur, ce fut d’ouvrir les yeux, le reste, c’était fluide, seule face à cette lumière, c’était beau, et je me croyait seule au monde (alors que non en fait).

.

009_ob_9674b0_img-4279-1024x682

009_ob_7bdae7_img-4275-1024x682

009_ob_646605_img-4270-1024x682

009_ob_b5e222_coucher-soleil-2-1024x703 levé de soleil en corse

.

Il faut savoir qu’après ça, j’étais heureuse, mais complètement dépuisée. Je n’ai pas réussi à fermer l’oeil jusqu’à 8h, et après, c’était la séance de travail matinal, chacun sur son ordinateur, et hop. Je crois aussi qu’on a jamais réussi a manger avant 14h30, parce qu’à 13h c’était l’apéro. C’était toujours un peu l’apéro en vrai.

Tout ça pour dire, qu’à 14h, je me suis échappée pour faire une sieste, parce qu’avec l’apéro en plus, j’étais complètement pompette. Voilàvoilà. Tout ça pour dire encore, qu’ensuite, vers 16h, nous nous sommes échappés direction Bonifacio !  Pointe sud de la Corse. Ça c’est une ville qui dégage quelque chose! Les falaises, la pinède  la ville médiévale, ses petites rues pavées et étroites, ses remparts,  et un restaurant avec la Corse dans ton assiette, mais de la bonne, tu vois?

.

Bonifacio, la pointe sud de la Corse

 

009_ob_45277b_img-4063-1024x682

009_ob_059af4_img-4071-1024x682

009_ob_112d77_img-4072-1024x682

009_ob_ff68d6_img-4097-1024x682

009_ob_f264d6_img-4099-1024x682

009_ob_e1633e_img-4134-1024x682

pinarello

009_ob_850a2f_img-4147-1024x682

009_ob_8b663c_img-4160-1024x682
009_ob_45a4db_img-4182-1024x682

boifacio pointe sud de la corse

 

Après la balade et un vent à décoiffer un poney, nous sommes allés manger. Non je déconne. On a d’abord pris l’apéro. On est en vacances ou on est pas en vacances? (le premier qui me sort que j’attends pas d’être en vacances pour boire… il aura pas tord) (Mais tel n’est pas le propos).

.

009_ob_285925_img-4227-1024x682

009_ob_b01786_img-4229-1024x682

.

Non, là maintenant nous sommes allés manger. On dû réserver en passant une heure avant, parce que les tables sont souvent déjà occupées là où nous  y sommes allés. Puis en baladant un peu nos hors du tableau des menus, on a peu apercevoir plusieurs rangées de guides du routard, et autres du genre, tout le long du mur. Ceci explique peut-être sans doute cela, oui. C’était très bien, du Corse du vrai, du terroir, du copieux ! Et du pas très cher. En plus. Bref, un lieu que je conseille absolument si vous passez dans le coin.

.

cantina doria bonifacio

009_ob_cdaa46_img-4250-682x1024

C’était du vin à la myrthe cette fois.

009_ob_08ab39_bouffe-1024x256 la cantina doria bonifacio

Tarte au brocchiu et à la clémentine. Miam. C’est tout, et en toute pertinence bien entendu.

(Et au dessus, charcuteries corse, du boeuf aux olives, lentilles et figatellu (bien forte en caractère), et profiteroles glace et chocolat.

 

Après, on a décidé de terminer une partie déjà bien entamée, de la soirée, sur un pont plage sur le chemin du retour, qu’avec l’eau et les étoiles. Puis on est rentrés se coucher. Le lendemain c’était déjà le départ, même si j’ai pu tester, le quad dans la pinède Corse, c’était trop bien !!

On est partis assez en avance pour ne pas rater le ferry, mais on a failli le rater en fait. Parce que d’une, on a été bloqué plus d’une heure sur la route à cause d’une fête foraine. Ensuite, mon passage sur le ferry, a été furtivement compromis, parce que j’avais oublié ma carte d’identité (Bien au chaud dans l’imprimante à la maison, tout le monde sait que c’est là sa place). J’ai fait la blonde et c’est passé avec ma carte d’étudiante qui avait au moins 3 ans (allez savoir …).

On est montés sur le bateau, on a dit au revoir à Bastia, nous sommes allés sur le pont et on a bu le champagne, parce que ça valait bien ça.  La soirée s’est fini dans la salle spectacle du bateau  où nous avons rencontré l’équipe de France de Trail/cross (dans toutes les catégories et qui fêtaient ça). On a dansé, bu, et nos rires s’accentuaient au fur et a mesure que le bateau tanguait. Il tanguait très très fort en vrai, alors des fois des gens nous rattrapaient au passage sur la piste.

Ah que c’était chouette ce séjour.

.

009_ob_7c1ab7_img-4321-1024x682

009_ob_f55c2e_img-4324-1024x682

port de bastia

 

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.